Départementales 2021 : Christine Tartière, Jean-Luc Grégoire, Sonia Fraysse, Sébastien Pacull canton de Sète
Départementales 2021 : Christine Tartière, Jean-Luc Grégoire, Sonia Fraysse, Sébastien Pacull canton de Sète
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram

Sète, Île de Thau, lieu emblématique, où l’insécurité les violences et les incivilités sont une réalité qui désespère une population de 6.000 habitants. Une situation qui reste un enjeu pour chaque élection, passée et à venir.

Jean-Luc Grégoire y est un peu chez lui. Salue deux, trois personnes, s’inquiète pour l’une d’elle, lui demande si elle a bien reçu sa carte vitale. La cohésion sociale c’est son truc, une passion avec l’envie d’accompagner tout un chacun, pour un meilleur accès aux droits.

Aujourd’hui, il est candidat avec Sébastien Pacull pour les élections départementales sur le canton de Sète. Les deux hommes s’étaient liés d’amitié et de projets lors de la dernière campagne des Municipales. L’un de gauche, le PC et l’autre de droite, Les Républicains. Ancien Président de la fédération LR de l’Hérault, Sébastien Pacull avait monté son union des droites, déjà soutenue par Marine Le Pen. Cette fois, pour les 20 et 27 juin avec les élections départementales, il souhaite « remettre Sète au coeur de l’Hérault, » toujours avec le soutien du Rassemblement National.

« 25 sièges, pour prendre la majorité au sein de l’assemblée. » Sébastien Pacull

Le conseil départemental de l’Hérault, c’est 50 conseillers, et le RN n’en compte que 6. Pour ce rendez-vous électoral, les ambitions de Sébastien Pacull sont les suivantes : « nous pensons que nous pouvons arriver au moins à 25 sièges, pour prendre la majorité au sein de l’assemblée […] pour sortir la gauche. » Le candidat dénonce un déséquilibre des aides attribuées aux différentes collectivités du territoire, mais surtout un déficit de travail des conseillers sortants du canton de Sète.

« Le quartier de l’Île de Thau est vraiment orphelin. » Jean-Luc Grégoire

Côté sécurité : « tout d’abord, c’est de redonner une identité sociale au quartier » une priorité pour Jean-Luc Grégoire dans un quartier « abandonné par la Ville, par le Département […] on peut dire que le quartier de l’Île de Thau est vraiment orphelin. »  Île de Thau, même avec des barres d’immeubles, le site reste magique. Sans aucun doute, avec des réponses aux besoins sociaux, culturels et éducatifs, les couchers de soleil sur l’étang pourraient inspirer de la créativité, de la poésie qu’elle soit en rap, en alexandrins, ou en vers. Sachant que deux hémistiches avec douze syllabes ont plus de chance de résonner dans l’Histoire qu’un fait divers avec deux guns et douze balles.

« La sécurité, ça veut dire qu’on doit pouvoir leur garantir un avenir par le travail. » Sébastien Pacull

Ici, en plus de garantir la sécurité physique des gens, pour Sébastien Pacull il y a « la sécurité morale et mentale des personnes. La sécurité, ça veut dire qu’on doit pouvoir leur garantir un avenir par le travail. » Avec Sonia Fraysse, le binôme annonce vouloir « améliorer le cadre de vie par une politique pragmatique, concrète et transparente. » Et dans les marchés publics qui seront passés, Sébastien Pacull compte « inclure des clauses pour que les gens du quartier puissent aller travailler. »

Ne pas isoler ce quartier, l’intégrer à la dynamique de la Ville, installer une mixité, le candidat qui veut imposer au conseil départemental « une gestion à l’euro près, » souhaite aussi que « dans les logements du département ceux qui le peuvent, puissent acheter à prix très réduit pour devenir propriétaire […] pour avoir un bien vivre ensemble, et tirer vers le haut l’avenir des gens et l’avenir du quartier. »

[VIDEO] Interview avec Sébastien Pacull et Jean-Luc Grégoire, candidats sur le canton de Sète :

Test grandeur nature

« En soutien à la politique d’État que je mènerai quand je serai Présidente de la République, j’ai besoin que les Départements accompagnent ces changements, » répète inlassablement La Présidente du RN à chacun des déplacements qu’elle effectue en cette période électorale, pour soutenir ses candidats. Test grandeur nature, les élections régionales et départementales vont-elles fonder la première marche de la conquête du pouvoir, de Marine Le Pen ?

Canton de Sète, Hérault

Le 20 juin, le binôme Sonia Fraysse et Sébastien Pacull (RN), et ses suppléants Christine Tartière et Jean-Luc Grégoire se retrouveront pour un premier tour face à :

  • Gabriel Blasco et Véronique Calueba (DVG / Majorité départementale)
  • Josiane Amarger et Laurent Hercé (EELV)
  • François Escarguel et Jocelyne Gizardin (DVD)

VOIR AUSSI : [VIDEO] Départementales 2021, Hérault : Le RN à « la conquête du département »

VOIR AUSSI : [VIDEO] Départementales : Sébatien Pacull veut « remettre Sète au coeur de l’Hérault »

VOIR AUSSI : [VIDEO] Régionales 2021 : Marine Le Pen dans le Gard, pour soutenir Jean Paul Garraud

VOIR AUSSI : [VIDEO] Régionales, « nous ferons la politique que vous attendez depuis si longtemps » Jean-Paul Garraud, tête de liste Rassembler l’Occitanie

VOIR AUSSI : [VIDEO] Régionales 2021, Jean-Paul Garraud assure qu’avec Thierry Mariani : « on va créer une véritable synergie »

Partager l'article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram
À LA UNE

Covid-19 : Déclenchement du plan blanc dans les établissements de santé d’Occitanie

Face à la reprise de l’épidémie, l’Agence régionale de santé (ARS) a décidé de demander aux établissements de santé publics et privés  de déclencher leur plan blanc, un dispositif exceptionnel...

Covid-19 : L’hôpital en tension en Occitanie

L’ensemble des indicateurs continue de progresser très fortement en Occitanie avec un taux d’incidence moyen supérieur à 420/100 000 habitants. Selon les services de l’Agence Régionale de Santé (ARS), les...

SOUTENEZ LE MOUVEMENT

Soutenez Le Mouvement !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 66% !

Je participe
VIDÉO, INTERVIEW, ÉMISSIONS​
LES PLUS LUS
ANNONCES LÉGALES