Cédric Delapierre et Jean-Paul Garraud Montpellier, Régionales : liste Rassembler l'Occitanie mai 2021 (©JPV)
Cédric Delapierre et Jean-Paul Garraud Montpellier, Régionales : liste Rassembler l'Occitanie mai 2021 (©JPV)
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram

Plus qu’un ralliement, c’est une « nouvelle famille politique » qui se construit. Jean-Paul Garraud en est persuadé. À Montpellier, ce jeudi 6 mai, le patron de la liste « Rassembler l’Occitanie » a présenté son numéro 3 : Cédric Delapierre, Secrétaire général du groupe UEDC (LR et UDI) au conseil régional d’Occitanie.

Sa dimension nationale en tant qu’homme politique, Jean-Paul Garraud la démontre dès le début de la conférence de presse. En saluant les proches du policier tué par balles à Avignon, il souligne : « vous savez que je suis responsable de tout ce secteur sécurité et justice au niveau du Rassemblement National. J’ai beaucoup travaillé sur ce sujet, y compris quand j’étais à l’UMP. Et j’ai beaucoup à dire et à faire, je l’espère, demain. » Les choses sont claires, pour ceux qui ne le savaient pas encore, on s’adresse déjà au potentiel remplaçant d’Éric Dupond-Moretti, si Marine Le Pen devient chef de l’État en 2022. Et contrairement à l’actuel Garde des Sceaux, « qui dit qu’il n’y a finalement qu’un sentiment d’insécurité dans notre pays, moi, je dis qu’il y a non seulement une véritable insécurité, mais à côté il y a une véritable impunité par rapport à ces individus qui maintenant se croient tout permis, et qui vont même jusqu’à tirer sur les représentants de l’État. » 

« Les lignes bougent »

Le président de l’Association Professionnelle des Magistrats revient ensuite sur une autre actualité, les Régionales en Occitanie, une région qu’il souhaite diriger dans les mois qui viennent. « Les lignes bougent, » c’est la thématique du jour, regard amusé sur le « cafouillage en région PACA » Jean-Paul Garraud explique les négociations entre Renaud Muselier et LaREM : « Renaud Muselier, quel tort il a eu entre guillemets ? Il a eu le tort de dire au premier tour, ce qu’il allait faire de toutes les façons, juste avant le second. »

« Le Rassemblement National s’ouvre »

« Le Rassemblement National s’ouvre, s’ouvre considérablement. Pourquoi ? Parce qu’il y a des convictions fortes qui arrivent sur les mêmes sujets et qui arrivent de tous les côtés [politiques, ndlr]. L’exemple que j’ai donné, l’exemple que donnent aujourd’hui Cédric Delapierre, et d’autres avant nous, montre bien que ce Rassemblement National mérite le nom qu’il porte. Et Marine Le Pen parle d’union nationale, face évidemment au danger que court le pays […] Nous sommes devenus les seuls opposants à M. Macron, » martèle Jean-Paul Garraud, tête de liste de Rassembler l’Occitanie.

« S’engager pour la victoire de Jean-Paul Garraud contre Carole Delga »

Ainsi, Cédric Delapierre, secrétaire général du groupe LR et UDI au conseil régional d’Occitanie sera sur la liste RN de l’Hérault pour les régionales. Il sera aussi candidat aux départementales sur le canton de Mèze, en binôme avec la responsable locale du parti de Marine Le Pen. « Les élus de la droite et du centre doivent s’engager pour la victoire de Jean-Paul Garraud contre Carole Delga, » le délégué Les Républicains de la 7e circonscription de l’Hérault en est convaincu. Côté ville, cet élu municipal de Sète a prévenu son maire François Commeinhes, que désormais il siègerait en non inscrit, et qu’il renonçait à ses délégations et à ses indemnités.

[VIDEO] Interview avec Cédric Delapierre candidat sur la liste Rassembler l’Occitanie :

« Macronisation » et « lepenisation »

Entre la « macronisation » et la « lepenisation » du paysage politique français, l’alternance dans l’esprit des électeurs semblerait plus que possible. Après le « ni à droite, ni à gauche » d’Emmanuel Macron en 2017, l’offre qui bouscule cette fois la scène politique pour 2022 serait-elle le « ni à l’extrême ni à droite, » et à une « union » nationale, nouveaux éléments de langage du parti à la flamme ?

« C’est l’union nationale qui déborde d’ailleurs la droite. » Jean-Paul Garraud

« Nous sommes dans une nouvelle période politique […] un mouvement de véritables opposants. C’est l’union nationale qui déborde d’ailleurs la droite. » Puis en s’adressant en quelque sorte aux militants et sympathisants LR, Jean-Paul Garraud lance : « nous leur demandons vraiment d’oser nous rejoindre. Parce que moi, je l’ai vécu. Cédric est en train de le vivre, on se sent beaucoup mieux. » Et de conclure : « nous ferons la politique que vous attendez depuis si longtemps, et nous participerons directement au redressement de la France et de la Région. »

[VIDEO] Interview avec Jean-Paul Garraud, tête de liste Rassembler l’Occitanie : « nous avons du travail, parce que derrière toutes ces manigances d’appareils, ce qui compte, c’est quand même la France… »

Partager l'article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram
À LA UNE

Montpellier : Dès lundi 25 octobre, la nuit on éteint la Ville

La pollution lumineuse a augmenté de 30% au cours des 20 dernières années. À partir du lundi 25 octobre, la Métropole organise une expérimentation inédite, dans le cadre de son...

[VIDEO] Marsillargues : Avec l’Hôtel de Ville qui rouvre, « c’est le cœur du village qui reprend des couleurs »

[VIDEO] Fermé depuis près d’un an, l’Hôtel de Ville va bientôt rouvrir à Marsillargues Et Florian Tempier, premier adjoint de la Ville ne cache pas que la réouverture prochaine est...

VIDÉO, INTERVIEW, ÉMISSIONS​
LES PLUS LUS
SOUTENEZ LE MOUVEMENT

Soutenez Le Mouvement !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 66% !

Je participe
ANNONCES LÉGALES