Myriam Martin, Manuel Bompard Occitanie Régionales ©JPV
Myriam Martin, Manuel Bompard, #Occitanie #Régionales mars 2021 (©JPV)
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram

Béziers en ce mois de mars, Myriam Martin conseillère régionale et Manuel Bompard député européen tenaient une conférence de presse devant le théâtre municipal, pour présenter les grands axes de leur programme pour les élections régionales à venir, mais aussi pour clarifier la situation après la décision d’Antoine Maurice de ne pas faire liste commune.

Rénovation démocratique, bouclier social, bifurcation écologique, le programme est calé, ajusté, en accord avec la volonté de porter une ambition commune avec toutes les citoyennes et tous les citoyens de la région Occitanie. Une volonté aussi de s’unir, de travailler ensemble, pour agir au sein des institutions régionales, afin de répondre aux difficultés sociales, et « réaliser réellement la transition écologique. »

« On a vraiment besoin d’une alternative »

Myriam Martin l’affirme : « on a vraiment besoin d’une alternative. On ne peut pas se résoudre à avoir un match de ping-pong, entre l’exécutif sortant […] et le danger FN, on ne va pas nous la faire à l’envers sans arrêt. » La conseillère régionale voulait avec les écologistes construire « une liste qui donne de l’espoir, » mais qu’importe, entre la course en solo d’Antoine Maurice, et ceux qui restent sous l’aile de Carole Delga, la candidate de « L’Occitanie populaire » est déterminée à porter une liste qui donne de l’espoir.

Myriam Martin le dit, elle est « plus que déçue, c’est consternant ! » D’ailleurs, chez les militants EELV, selon ses contacts « certains n’étaient pas au courant, » du dialogue désormais rompu avec la France insoumise, à l’initiative d’Antoine Maurice. L’annonce a été faite le mercredi 24 mars. La tête de liste de « L’Occitanie naturellement » a présenté ses colistiers, ce vendredi 26 mars dans l’Aude.

Régionales : « la porte est encore ouverte » à EELV

Pour Manuel Bompard : « si on est d’accord sur le programme, il n’y a pas de raison, que l’on ne fasse pas une liste ensemble. » Et pour le député européen, la décision d’EELV éclaire les ambiguïtés des élus écologistes à la Région, sur les 6 ans de la mandature Delga. Il note aussi tout le paradoxe des militants écologistes qui font campagne contre « tous les grands projets inutiles, » comme entre autres : celui de Port-la-Nouvelles ou celui de la mégascierie de la commune de Lannemezan, alors que les conseils régionaux EELV ne s’opposent pas à ces projets.

VOIR AUSSI, Occitanie : Carole Delga entre en campagne et met la santé au centre

« La porte est encore ouverte » à EELV, malgré la décision d’Antoine Maurice, précise Manuel Bompard. Même s’il considère que « c’est une décision incompréhensible, les élections régionales ce sont les élections régionales. Ce n’est pas fait pour se compter, faire valoir des intérêts partidaires, ou préparer des élections présidentielles à venir. » Pour l’heure, soit lui, soit Myriam Martin, sera tête de liste de « L’Occitanie populaire. » Une décision à suivre, dans les prochaines semaines.

[VIDEO] Interview Myriam Martin conseillère régionale, et Manuel Bompard député européen :

Partager l'article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram
À LA UNE

[VIDEO] Santé : Le 1er « Vaccidrive » de France contre la Covid ouvre près de Montpellier

Préfet, médias nationaux, maire de la commune sur laquelle est implantée la clinique Saint-Jean Sud de France… Tout le monde s’était donné rendez-vous en ce froid matin d’avril, sur le...

Jean Castex Assemblée Nationale 16 décembre 2020, la stratégie vaccinale

Les élections départementales et régionales auront lieu les 20 et 27 juin

C’est donc confirmé. Un décret en Conseil des ministres sera pris la semaine prochaine pour fixer les dates des élections régionales et départementales « aux 20 et 27 juin au lieu...

SOUTENEZ LE MOUVEMENT

Soutenez Le Mouvement !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 66% !

Je participe
VIDÉO, INTERVIEW, ÉMISSIONS​
LES PLUS LUS
ANNONCES LÉGALES