Carole Delga entre en campagne et met la santé au centre (© AM)
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram

La Présidente de Région assume sa casquette de candidate. Entourée du chef du Samu 31, Vincent Bounes et du conseiller régional Michel Boussaton, Carole Delga a décidé de faire de la santé son premier thème de campagne.

En amont, Michel Boussaton, chirurgien de formation et ancien président régional de l’Ordre des médecins, le confirme, il ne sera pas de nouveau candidat, « j’ai trouvé logique de ne pas continuer », « une décision personnelle et familiale ». Sur la santé, celui-ci a décidé de « passer la main » à Vincent Bounes, « je suis content que Vincent prenne la suite » du groupe de travail de la candidate.

Le quarantenaire, non encarté, tarnais d’origine est depuis 2016 à la tête du Samu 31 (Samu régional). Il sera le référent de la présidente candidate à sa réélection, « c’est un grand plaisir qu’il fasse partie de l’équipe ». « Je vais garder, ma liberté de parler, de contredire », « je suis là, car Carole Delga est venue me chercher sur un sujet qui me tient particulièrement à cœur ». Celui-ci devrait figurer en bonne place sur sa liste en Haute-Garonne, en deuxième position et devenir si les urnes le permettent le référent santé de la Région, à la suite de Michel Boussaton.

Pour Carole Delga, c’est « emblématique de commencer le programme par la santé ».

Pour la présidente sortante, sur les questions de santé,« le rôle de la Région peut encore évoluer », la candidate socialiste souhaite ainsi expérimenter « la décentralisation du système de santé ». Dans le cadre du projet de loi 4D (décentralisation, différenciation, déconcentration, décomplexification), les Régions pourraient acquérir de nouvelles compétences. Une aubaine pour la candidate qui souhaite notamment « expérimenter une décentralisation du système de santé ».

La candidate propose ainsi l’installation de 200 médecins salariés et infirmiers, dans 47 territoires à « médicaliser d’urgence » par le biais d’une structure régionale ad hoc, mais aussi l’agrandissement et la construction de 150 maisons et centres de santé, ainsi que l’augmentation du nombre de places en formations paramédicales.

Sur la question de la prévention, la candidate propose la mise en place : d’une journée d’appel aux premiers secours pour tous les jeunes, financée par la Carte Jeune, un « parcours forme » dans chaque Bourg-centre, de passer de 40% à 75% la part de produits bio et locaux dans les cantines des lycées, la mise en place d’un centre d’appel régional sur la nutrition et la santé, un soutien à l’investissement pour les centres thermaux et plus surprenant… une chaîne YouTube de cuisine régionale.

Ces mesures devraient être couplées à un budget participatif pour valoriser les projets en faveur du Zéro phyto, Zéro perturbateur endocrinien et Zéro plastique, un renforcement des moyens de prévision et de mesure et des moyens de la recherche, mais aussi une solution « mobilité-santé », qui devrait permettre aux citoyens de gagner des bons de réduction en marchant.

Ces premières propositions déjà chiffrées à 900 M€ sur le mandat devraient être renforcées par l’apport d’ateliers numériques organisés dans le cadre de l’« Occitanie en Commun ».

Sur la tentative d’intrusion de militants de l’Action française dans l’hémicycle régional, Carole Delga confirme, elle demande la dissolution du groupuscule. Interrogée sur un potentiel report des élections, la candidate se repose sur le choix du gouvernement, qui devrait être déterminant en début de semaine prochaine.

Partager l'article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram
À LA UNE

[VIDEO] Santé : Le 1er « Vaccidrive » de France contre la Covid ouvre près de Montpellier

Préfet, médias nationaux, maire de la commune sur laquelle est implantée la clinique Saint-Jean Sud de France… Tout le monde s’était donné rendez-vous en ce froid matin d’avril, sur le...

Jean Castex Assemblée Nationale 16 décembre 2020, la stratégie vaccinale

Les élections départementales et régionales auront lieu les 20 et 27 juin

C’est donc confirmé. Un décret en Conseil des ministres sera pris la semaine prochaine pour fixer les dates des élections régionales et départementales « aux 20 et 27 juin au lieu...

SOUTENEZ LE MOUVEMENT

Soutenez Le Mouvement !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 66% !

Je participe
VIDÉO, INTERVIEW, ÉMISSIONS​
LES PLUS LUS
ANNONCES LÉGALES