Agora de Nous Sommes à Montpellier en avril 2019
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram

Mis à jour, sam. 1 mai à 10h05

À quelques jours de la clôture des candidatures aux élections départementales et la veille du 1er mai, le collectif montpelliérain tend, une dernière fois, la main aux forces du « bloc du commun – écologiste, sociale et démocratique ».

En réponse à la conférence de presse du « Printemps Héraultais« , le collectif pointe « le risque d’une multiplication de candidats représentants ». « Dans ce contexte, le mouvement Nous Sommes réaffirme son souhait de participer à des candidatures unitaires avec les forces politiques du bloc du commun : LFI, EELV, GénérationS et le Printemps Héraultais, ainsi qu’avec les mouvements municipalistes. »

Une question de responsabilité

En réponse, aux critiques de la multiplication des candidatures, qui pourrait empêcher un accès au second tour à de nombreux binômes issus de la Gauche, « le mouvement rappelle qu’il est prêt à prendre ses responsabilités: oui, nous pouvons participer à la dynamique du Printemps Héraultais ; oui, nous souhaitons nous mettre au service de candidats issues d’autres partis politiques, avec lesquels nous partageons l’essentiel de nos colères et de nos propositions. »

Un an après les municipales de Montpellier qui ont sonné le glas des écologistes, le collectif rappelle son objectif,« après la farce des élections municipales et l’éclatement des listes écologistes, les Montpelliéraines et les Montpelliérains ne sauraient comprendre cette désunion : une alternative crédible au Parti Socialiste est indispensable ! »

Côté du comité d’animation du Printemps Héraultais, la réponse est tombée dans la soirée.

Si les militants remercient le collectif pour son courrier et se réjouissent que « le spectre de la division qui avait sévi aux dernières municipales à Béziers et à Montpellier dans notre département semble avoir perdu cette fois », ceux-ci déclinent toute discussion sur de potentielles candidatures communes.

Si le comité rejette toute discussion sur les candidat, celui-ci invite, « même si les candidatures sont bouclées, toutes les militantes et tous les militants de votre mouvement politique « Nous Sommes » […] [à] participer à la campagne et soutenir les candidatures, le projet du Printemps Héraultais ».

Partager l'article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram
À LA UNE

Cinéma en plein-air : Un mois d’août à Saint-Quentin-la-Poterie

Cet été, les Toiles du Sud et l’Office Culturel proposent quatre projections de films à découvrir en plein air. Le rendez-vous est fixé au Parc Chabrier, près de la place...

Sète agglopôle : Découvrez l’Antiquité en famille avec les Augustales, samedi 31 juillet et dimanche 1er août

Les Augustales, journées dédiées à l’Antiquité et à l’archéologie expérimentale sont de retour au Musée Villa-Loupian. Après une année 2020 sans Journées Romaines, le Musée Villa-Loupian a décidé de reprogrammer...

SOUTENEZ LE MOUVEMENT

Soutenez Le Mouvement !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 66% !

Je participe
VIDÉO, INTERVIEW, ÉMISSIONS​
LES PLUS LUS
ANNONCES LÉGALES