Occitanie : Régionales 2021, Julien Miro, Franck Riester (©JPV)
Occitanie : Régionales 2021, Julien Miro, Franck Riester (©JPV)
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram

L’inquiétude, c’est la Relance économique. Et pour ces Régionales 2021, c’est l’enjeu et la priorité de la liste « Nouvel Élan pour l’Occitanie » menée par Vincent Terrail-Novès, dont la tête de liste dans l’Hérault est Julien Miro.

« Je serai le Président de la Relance. » Le Maire de Balma, 3e Vice-président de Toulouse Métropole et Conseiller Régional l’annonce clairement, et ses différentes mobilisations sur le territoire vont dans ce sens. Vincent Terrail-Novès était avec Pascal Claverie, chef d’entreprise et vice-président CPME Occitanie au contact des entreprises du savoir français et occitan, dans les Hautes-Pyrénées, le vendredi 11 juin.

Idem pour Julien Miro, tête de liste dans l’Hérault qui recevait jeudi 10 juin le soutien d’Olivier Becht pour une visite à Frontignan, d’une usine de masques 100% français. Pour enchaîner le vendredi, dans la commune de Pérols sur le thème de la vitalité et l’attractivité des cœurs de ville, avant d’aller à la rencontre de la passion et l’innovation chez un fabricant français de kitesurfs, avec Franck Riester, ministre délégué chargé du Commerce extérieur et de l’Attractivité, et Président d’Agir, la droite constructive.

Les couleurs de la majorité présidentielle pour réussir la Relance

Réindustrialisation, résilience de l’économie française et amélioration de la compétitivité des territoires, projets d’investissement, les couleurs de la majorité présidentielle (LaREM, Agir, Modem) pour les élections régionales de juin, en Occitanie s’affichent avec la présence de Franck Riester. Un ministre qui tient à souligner que ce sont « des élections importantes pour qu’il puisse y avoir à la tête de cette région Occitanie une majorité qui travaille main dans la main avec le gouvernement et le Président Emmanuel Macron pour réussir la relance. »

Entre les sondages qui s’amusent à faire l’opinion, et le faible intérêt pour ces doubles élections Régionales et Départementales des 20 et 27 juin prochain, le patron de la droite constructive veut faire entendre qu’il y a « de plus en plus une adhésion à ce qui est fait par le Président Emmanuel Macron et le gouvernement. On le voit dans la crise, la façon dont a été gérée la crise, notamment dans la protection des entreprises. » Interview.

[VIDEO] Interview de Franck Riester, ministre délégué chargé du Commerce extérieur et de l’Attractivité :

« Je demanderai aux forces républicaines de se tenir ensemble, » a déclaré Emmanuel Macron, reste à savoir comment se précisera cette notion d’ensemble. Pour l’heure aucune précision n’est donnée sur la méthode : retrait ou pas des listes de la majorité dans certains cas ? Plus récemment Gabriel Attal porte-parole du Gouvernement annonçait sur Europe 1 : « on jette toutes nos forces dans la bataille du premier tour, » ensuite viendra le temps de « réinventer le front républicain. » Pour Julien Miro, même énergie : « moi j’ai un objectif avec Vincent Terrail-Novès, avec toute la liste, c’est de gagner ces élections régionales […] on est engagés pour gagner. » Interview.

[VIDEO] Interview de Julien Miro, tête de liste dans l’Hérault pour les Régionales avec « Nouvel Élan pour l’Occitanie » :

« Restaurer la compétitivité de la production en France. » Olivier Becht

« Aujourd’hui, on a une crise sanitaire. Je fais le pari que la prochaine crise sera numérique, » explique Olivier Becht, Président du groupe Agir à l’Assemblée Nationale. Avec raison, car le défi de l’indépendance dans le numérique est un nouveau critère de puissance pour les nations. La maîtrise des systèmes d’information et des nouvelles technologies sera aussi vitale que la santé, parce qu’elle impose une nouvelle relation au savoir. L’enseignement de cette pandémie : « la France doit rester ouverte sur le monde, ouverte sur l’Europe, mais on le voit au moment des crises, il y a un certain nombre de secteurs qui sont des secteurs stratégiques, où nous devons maitriser l’ensemble de la chaine de production, » développe Olivier Becht.

Venu soutenir Julien Miro, le député du Haut-Rhin donne sa vision de la souveraineté économique, et explique l’importance de « Restaurer la compétitivité de la production en France, » tout en confiant son analyse sur l’effritement des Républicains vers le parti de Marine Le Pen. Vidéo.

[VIDEO] Interview d’Olivier Becht, député du Haut-Rhin, Président du groupe Agir à l’Assemblée Nationale et Membre de la commission Défense :

Partager l'article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram
À LA UNE

Covid-19 : L’hôpital en tension en Occitanie

L’ensemble des indicateurs continue de progresser très fortement en Occitanie avec un taux d’incidence moyen supérieur à 420/100 000 habitants. Selon les services de l’Agence Régionale de Santé (ARS), les...

Le Festival de Jazz de Lunel revient du 5 au 7 août

Le Festival de Jazz de Lunel propose deux rendez-vous musicaux par jour, pour le plus grand bonheur des amoureux du jazz. Cette année, le Labory Jazz Club revient pour nous...

SOUTENEZ LE MOUVEMENT

Soutenez Le Mouvement !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 66% !

Je participe
VIDÉO, INTERVIEW, ÉMISSIONS​
LES PLUS LUS
ANNONCES LÉGALES