Port-la-Nouvelle Antoine Maurice, Éric Piolle, Justine Torrecilla, Albert Cormary (©CDS)
Port-la-Nouvelle Antoine Maurice, Éric Piolle, Justine Torrecilla, Albert Cormary (©CDS)
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram

Tout avait été bien calibré, prévu, sauf la météo franchement automnale, dommage pour une mi-avril.

Pour le reste, Antoine Maurice, candidat des écologistes et des régionalistes aux élections Régionales de juin prochain, poursuivait ce dimanche 11 avril, dans l’Aude, son week-end languedocien aux côtés d’Éric Piolle, Maire de Grenoble confortablement réélu il y a moins d’un an, et soutien de poids pour l’ex-chef de file d’Archipel Citoyen sur Toulouse. Reportage.

Aux côtés des deux hommes, discrète, moins connue qu’eux du grand public, une figure locale dans le milieu écologiste et régionaliste : Justine Torrecilla, c’est son nom. Dynamique, elle est honorée de faire partie de la liste d’Antoine Maurice et d’être la cheffe de file dans l’Aude pour « L’Occitanie Naturellement ».

VOIR AUSSI [VIDEO] : Occitanie Régionales 2021, Antoine Maurice : « l’écologie, c’est la matrice de l’ensemble des politiques publiques »

[VIDEO] Justine Torrecilla, professeure de Yoga et colistière d’Antoine Maurice EELV :

Militant écologiste de longue date, Albert Cormary, natif de Port-La-Nouvelle, est un fin connaisseur du projet soutenu par Carole Delga, de modernisation complète du port de la cité audoise et d’éoliennes en mer. Connaisseur, mais clairement opposé à tout ce vaste programme dont le coût varie entre 230 et 350 millions d’euros, selon diverses analyses. Albert Cormary n’a pas son pareil, pour analyser un nombre pléthorique de dangers pour la Nature et d’inconvénients pour l’Homme.

[VIDEO] Albert Cormary, écologiste :

Conscient qu’une partie des financements nécessaires sur ce programme audois est d’ores et déjà votée par la mandature actuelle, Antoine Maurice sait très bien qu’il met les pieds dans le plat en venant remettre en cause un tel projet. Même s’il rappelle que lui et les écologistes sont globalement « favorables » aux éoliennes, il tempête contre « un mode de développement dépassé. » Lui est convaincu que ce dossier, dans sa configuration actuelle, est « surdimensionné » et souffre d’un « modèle économique pour le moins, incertain. »

[VIDEO] Interview d’Antoine Maurice, candidat aux élections régionales, tête de liste EELV L’Occitanie Naturellement :

Venu pour le week-end dans l’ex-Languedoc-Roussillon apporter son soutien au jeune candidat haut-garonnais, Éric Piolle a quitté sa chère ville de Grenoble pour 80 heures et ne le regrette pas. Toujours de bonne humeur et posé, il glisse de judicieux conseils à son favori, autant que les petites phrases pour les soutiens de celui-ci et les journalistes présents sur les bords de la Méditerranée, malgré la bruine et le vent marin qui rajoutent un petit supplément pittoresque à cette visite de terrain dans la cité balnéaire audoise.

Déplorant qu’on essaie de « recycler un vieux projet des années 70, » lui soutient la démarche d’Antoine Maurice. Venu de sa chère cité iséroise, l’édile de Grenoble assume pleinement ce déplacement dans le sud de l’ex-Languedoc-Roussillon, présence qu’il place dans une volonté farouche de « faire un déplacement par week-end en région pour soutenir les candidats, » parfaitement conscient qu’il est la preuve qu’un « élu écologiste au pouvoir, ça fonctionne, » comme il le démontre à la tête d’une ville de 175 000 habitants, depuis 7 ans maintenant.

[VIDEO] Interview d’Éric Piolle, maire écologiste de Grenoble :

À peine le temps de saluer quelques badauds spontanément venus à la rencontre de l’édile isérois sur le front de mer que déjà tout le petit groupe prend la route du coeur de ville de Narbonne à 30 kilomètres de là. Le candidat a rencontré les habitants de la capitale audoise et les commerçants des imposantes halles. Même si la visite se fait au pas de charge, nombreux sont les Narbonnais qui viennent à la rencontre des deux hommes. À neuf semaines du premier tour, les Audois commencent sérieusement à s’intéresser à l’avenir de l’immense région Occitanie Pyrénées Méditerranée. Pour le plus grand bonheur d’un Antoine Maurice, souriant, malgré la pluie.

VOIR AUSSI : [VIDEO] Occitanie Régionales 2021, Antoine Maurice : « l’écologie, c’est la matrice de l’ensemble des politiques publiques »

Partager l'article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram
À LA UNE
ZAD du LIEN dans l'Hérault

Montpellier : Projection-échange « Paroles de la ZAD »

À 20h, mercredi 1er décembre, la projection Projection du film  « Paroles de la ZAD » se fera au Café Le Dôme, 2 avenue Georges Clemenceau, à Montpellier. Des échanges et un...

Emploi forum recherche (©Pxls)

Pays de l’or : « En route pour l’emploi »

Mauguio : Forum « En route pour l’emploi » le 2 décembre 2021 de 8h45 à 12h à l’espace Morastel. La 5e édition du forum « En route pour l’emploi...

VIDÉO, INTERVIEW, ÉMISSION
LES PLUS LUS
Liza Papel & Camen Bruère #LPCB
ANNONCES LÉGALES