Anne Hidalgo à Montpellier (© AM)
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram

Les élus socialistes tiennent leurs journées parlementaires, jusqu’au 8 septembre 2021 à Montpellier, Ville conquise en 2020 par le socialiste Michaël Delafosse.

À peine rentrée du Japon, où elle a récupéré le drapeau des Jeux paralympiques pour 2024, Anne Hidalgo avait rendez-vous, ce mardi après-midi, avec environ 80 députés et sénateurs socialistes, dont deux soutiens de poids, la présidente du groupe Socialiste et apparenté à l’Assemblée Nationale, Valérie Rabault, et le chef du groupe Socialistes, Écologistes et Républicains au Sénat, Patrick Kanner pour échanger sur les prochaines échéances électorales. Un rendez-vous en terrain conquis pour la Maire de Paris.

Elle ne veut pas (encore) dire qu’elle est candidate. Pourtant, tout est prêt, le tapis déjà déroulé, en somme, la voilà à son tour, « maître des horloges ». Qu’est-ce qui vous manque pour l’annoncer ? l’interroge-t-on. « Rien du tout », confirme la Maire de Paris, sans malice. « Vous allez encore patienter un peu, c’est le pouvoir du politique sur le journaliste. »

(Presque) candidate à la présidentielle

Une rencontre qui constitue une étape de plus vers sa candidature (presque) inéluctable. Celle-ci devrait être annoncée, sauf coup de tonnerre, avant le résultat de la primaire des écologistes, prévuE pour fin septembre.

VOIR AUSSI : Anne Hidalgo en visite à Montpellier, pour « porter une alternative au match annoncé »

En attendant, Anne Hidalgo sortira un livre-portrait « Une femme française », le 15 septembre prochain, qui « ne sera pas un livre-programme, mais un livre qui parlera d’elle, de ses convictions et de sa vision de la France. » Puis elle devrait faire figure de « candidate officielle » au congrès du PS, les 18 et 19 septembre, et le vote interne des militants socialistes qui suivra, l’opposera sans surprise au Maire du Mans, Stéphane Le Foll.

Pour le moment, la Maire de Paris n’est créditée que de 7 à 9 % des voix selon les sondages. Face à elle un autre (ex-)socialiste est déjà entré en campagne samedi dernier, Arnaud Montebourg. De quoi réduire encore un peu l’espace politique de la candidate de la « Gauche de gouvernement » ? Rien n’est moins sûr, « Michaël faisait 6% dans les sondages en 2020 et moi, j’étais donné perdante en 2014, et voilà nous avons gagné. »

Partager l'article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram
À LA UNE

Montpellier : Conseil de Métropole du 28 septembre, « développer de manière vertueuse et concertée notre territoire »

Ce mardi 28 septembre 2021, 79 affaires étaient à l’ordre du jour du Conseil de Montpellier Méditerranée Métropole, réuni en « présentiel ». Que faut-il en retenir ? Un conseil...

Cathy Prost - septembre 2021 (©JPV)

[VIDEO] Qui veut d’un stade à Pérols ? Cathy Prost demande une consultation citoyenne

« Il y aura un nouveau stade, » une des promesses de campagne de « Montpellier Unie » l’accroche publicitaire de la liste de Michaël Delafosse pour les dernières Municipales. Aujourd’hui, la construction de...

VIDÉO, INTERVIEW, ÉMISSIONS​
LES PLUS LUS
SOUTENEZ LE MOUVEMENT

Soutenez Le Mouvement !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 66% !

Je participe
ANNONCES LÉGALES