Julien Miro, Montpellier mai 2021 ©LMI
Julien Miro, Montpellier mai 2021 ©LMI
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram

Occitanie, ville de Castelnau-le-Lez dans l’Hérault. Zoom sur un bug politique très en vogue en ce printemps 2021, où les esprits s’échauffent à l’horizon des élections départementales, régionales et présidentielles.

Castelnau-le-Lez. Dans la majorité municipale, deux hommes Julien Miro et Frédéric Lafforgue souhaitent s’engager pour les élections régionales des 20 et 27 juin prochains. Mais voilà, l’un est partisan de la majorité présidentielle, responsable régional d’Agir  et l’autre penche vers Les Républicains.

VOIR AUSSI [VIDEO] Régionales 2021 : Vincent Terrail-Novès et Julien Miro pour « une politique de mission et de conviction »

Peut-être que les dissensions chez LR sur l’alliance avec LaREM en PACA ont créé une onde de choc sur le territoire du Languedoc. Le maire de Castelnau-le-Lez a eu des mots durs, voire presque méchants, ce qui ne lui ressemble guère, lui qui est habituellement si réfléchi et si serein. On pourrait supputer la possible dictée d’un ghost writer, dont le style serait par exemple de traiter des administrés de « glands. »

Dans un communiqué, intitulé « trahir son maire, c’est trahir le conseil municipal et ses électeurs, » Frédéric Lafforgue s’épand sans tendresse, en ces termes à propos de Julien Miro : « une ambition politique mal contrôlée, un manque de loyauté et une méconnaissance des règles morales élémentaires dans la vie municipale, dès lors que je suis moi-même candidat aux élections régionales pour représenter Castelnau-le-Lez. » Bref, le style et la condescendance ne rappelleraient-ils pas un peu le : « je n’ai jamais vu autant de glands sous un chêne, » de l’ancien maire Jean-Pierre Grand, aujourd’hui sénateur LR de l’Hérault ?

« Je ne veux pas rentrer dans les chicayas politiques … Moi, je soutiens mon maire »

Dynamique, Julien Miro fait partie de cette nouvelle génération passionnée qui veut combattre la défiance écrasante envers le système politique. Pour lui, si Frédéric Lafforgue veut être candidat pour les Régionales, c’est son affaire, et les agitations LR ne le concernent pas. Julien Miro est libre, et souhaite en Occitanie, avec Vincent Terrail-Novès « donner un nouvel élan à notre région. » Auteur de « La Digue a cédé, ils sont déjà là, » une mise en garde sur l’extrême droite dans l’Hérault, ce conseiller de la métropole de Montpellier, et conseiller municipal de Castelnau précise : « Moi, je soutiens mon maire, j’ai voté l’ensemble des délibérations, j’ai voté les budgets à la mairie, on a passé un million d’euros pour le développement durable récemment. » 

Ni embrouilles, ne divorce, avec Frédéric Lafforgue pour Julien Miro qui laisse au maire le soin de ses mots et des maux du parti LR.  La tête de liste pour l’Hérault de Nouvel Élan Occitan pour les prochaines Régionales souhaitait à notre micro clarifier la situation. Explications et pédagogie ne nuisent pas à la démocratie.

[VIDEO] Explications avec Julien Miro, tête de liste pour l’Hérault de « Nouvel Élan Occitan » pour les Régionales 2021 :

VOIR AUSSI [VIDEO] Frédéric Lafforgue va « lancer une nouvelle ère sur l’urbanisme »

VOIR AUSSI Le Rendez-Vous avec Frédéric Lafforgue : « la Ville est là pour aider, mais aussi pour investir »

VOIR AUSSI [VIDEO] Frédéric Lafforgue lance un pack digital pour soutenir commerçants, entreprises et artisans

 

Partager l'article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram
À LA UNE

Frontignan : 24e Festival International du Roman Noir, à découvrir du 10 au 12 septembre

Au programme du célèbre rendez-vous frontignanais, des villes et des champs… et toutes les géographies du roman noir Trente auteurs sont au rendez-vous de cette célébration littéraire de Frontignan et...

Hérault, Départementales 2021 : François Moreaux, Gwenaëlle Guerlavais, Bruno Chichignoud, Florence Volaire (©JPV)

[VIDEO] Canton de Saint-Gély-du-Fesc, le meeting : « Si on réussit, ça va secouer le cocotier ! » Bruno Chichignoud, candidat EELV

Ils avaient la volonté de débattre, et d’échanger avec les « fameux » candidats Lopez-Cristol, dits candidats LR-PS. Mais aucun d’eux selon les organisateurs n’a répondu favorablement, et le débat public s’est...

SOUTENEZ LE MOUVEMENT

Soutenez Le Mouvement !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 66% !

Je participe
VIDÉO, INTERVIEW, ÉMISSIONS​
LES PLUS LUS
ANNONCES LÉGALES

Annonces Légales

Sur Le Mouvement, publier une annonce légale n'a jamais été aussi facile et économique​.