Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram

Le conseil municipal de Béziers a pris plusieurs décisions. Il fut, entre autres, question des comptes 2020, du PLU, des taux des taxes et du retour du franc. Précision : du franc biterrois.

Mardi 6 avril, tout commence avec le PLU mis en place « pour élaborer le Béziers de demain, et les choix importants pour l’avenir, » souligne Robert Ménard, maire de la ville. Un long travail de préparation qui a duré pratiquement 5 ans.

Pour le conseiller municipal d’opposition EELV, Thierry Antoine, « ce PLU comprend quelques avancées », mais « cette révision dite générale n’est pas assez ambitieuse. » Robert Ménard note que le temps électoral est propice à ce genre de propos, avant d’expliquer : « ce que vous venez de dire, vous pouvez le dire n’importe où ! Sauf qu’ici on est à Béziers. » Précis : « on consomme 10 à 15 hectares par an pour les entreprises, » puis étonné que son opposant n’ait pas noté que « c’est plus de 500 hectares qui ont été rendus à l’agriculture […] et c’est un tour de force.” Fontseranes préservé, « il a fallu imaginer reconquérir sur la ville elle-même. » Et pour clore ce débat  :« chacun vote comme il l’entend, mais là honnêtement, je trouve que vous auriez dû approuver parce que ça va dans le sens de ce que vous êtes censé défendre ici, ce qui est légitime et respectable, » lance le maire de Béziers. 2 votes contre, et 2 abstentions. Révision générale du Plan Local d’Urbanisme : approuvé.

L’unanimité sera globalement le tempo des votes pour les 71 affaires de ce conseil municipal. Exonérations des loyers commerciaux : « la Covid continue, on continue à exonérer un certain nombre de choses » lance Robert Ménard, avant que  Laurence Rul, adjointe chargée des finances, du budget, des affaires juridiques et du mécénat n’entame la présentation des comptes 2020. L’excédent de clôture consolidé est de 11,4M€. Les recettes réelles totales pour 2020 s’élèvent à 126,8M€, et les dépenses à 99,3M€.

« Une gestion en bon père de famille »

Sur la question fiscale, l’investissement et la solvabilité, Nicolas Cossange conseiller municipal et régional verra chez le maire de la ville « en matière de gestion […] un goût prononcé pour le trompe l’oeil. » Ce à quoi l’édile répondra :  « votre campagne électorale, elle n’est pas en trompe l’oeil, on n’a pas l’ombre d’un doute. » Puis en chiffres « que le ratio de solvabilité passe de 4,5 à 4,16 ; avec la crise qu’on vient de vivre, je connais des collectivités qui donneraient cher pour que ce soit ainsi. » Puis il rappelle que ce ratio a été divisé pratiquement par deux depuis son arrivée en 2014. Question impôts : « oui, 2,35 % d’augmentation des impôts en six ans, imposés par l’État, je ne suis pas peu fier d’un tour de force pareil. » Idem, côté dépenses réelles de fonctionnement « qui ont aussi peu augmenté […] vu les charges exceptionnelles importantes dues au covid : +0,6% d’augmentation. » Robert Ménard précise tout de même qu’il n’est candidat à rien, qu’il ne fait pas campagne, et qu’il ne dira pas « comment dans un certain nombre d’institutions la dette a augmenté. » Avant d’ajouter pour sa commune : « un ratio de solvabilité qui ne bouge quasiment pas, un désendettement qui diminue, un investissement qui double depuis 2015 […] et des impôts qui n’ont jamais augmenté, c’est l’État qui augmente sa part … et en tout de 2,35% depuis 2017. Je pense que cette gestion est comme j’aime à le dire, une gestion en bon père de famille qui, manifestement, satisfait les Biterrois. »

Taux d’imposition 2021 pour les taxes foncières

La réforme de la taxe d’habitation, prévue par les lois de finances 2020 et 2021, modifie les recettes des communes. Le conseil municipal de Béziers, réuni mardi 6 avril 2021, a abordé le dossier. La taxe sur le foncier non bâti passe à 60,06 % et la taxe sur le foncier bâti à 47,99 %, incluant la part départementale de 21,45 % à la suite de la suppression de la taxe d’habitation.

La mise en place du franc biterrois

La mise en place du franc biterrois, c’est la création d’une communauté de consommateurs et de commerçants. Et c’est avec une certaine gourmandise que Robert Ménard a divulgué la future monnaie locale qui aura cours dans la ville. Pour « dynamiser l’activité commerciale sur le territoire » la mairie fait tourner la planche à billets. Robert Ménard explique : « contre 50€, 100 francs biterrois seront donnés » dans un premier temps aux personnels de la mairie via le GOS groupement des oeuvres sociales de la commune de Béziers. Cette incitation est « un premier pas, » elle devrait se généraliser « pour inciter les Biterrois à consommer local. » À suivre donc, ce « clin d’oeil pour tous ceux qui ont une espèce de nostalgie par rapport au franc » souligne le maire de Béziers tout en exprimant être « fortement attaché à l’euro et à l’Europe. » Lancement prévu, pour l’été qui vient. Adopté ! Robert Ménard ajoute non sans humour : « merci d’avoir voté à l’unanimité le rétablissement du franc dans une petite partie du territoire. »

À noter : après six ans dans l’opposition sous la première mandature Ménard, le premier opposant Pascal Resplandy a démissionné de ses mandats à la Ville et à l’Agglo. Le 15 mars 2020, sa liste avait obtenu trois sièges au conseil municipal, et un à l’Agglo.

 

Partager l'article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram
À LA UNE

[VIDEO] Départementales 2021 : Boisson et Gougeon, « nous voulons gagner pour le bien du canton de Lunel »

[VIDEO] Arrivé en première position avec 35,91%, le duo, Jérôme Boisson et Paulette Gougeon, est confiant pour dimanche, « nous portons un projet pour le territoire, c’est ce qui a convaincu...

Sunsète festival, Emmanuelle Caquille, François Commeinhes, Laurent Mesguich (©JPV)

[VIDEO] 5e édition du Sunsète Festival : films et séries « en plein air et sous les étoiles, face à la mer »

Sète, nouvelle ligne éditoriale pour le Sunsète Festival qui s’adresse à tous les écrans, avec le plaisir de voir les choses en grand. Projection sur la plage ou en salle,...

SOUTENEZ LE MOUVEMENT

Soutenez Le Mouvement !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 66% !

Je participe
VIDÉO, INTERVIEW, ÉMISSIONS​
LES PLUS LUS
ANNONCES LÉGALES

Annonces Légales

Sur Le Mouvement, publier une annonce légale n'a jamais été aussi facile et économique​.