Conseil municipal du mercredi 2 juin à Lunel (© AM)
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram

Ce mercredi 2 juin en début d’après-midi, l’Espace Castel avait été aménagé pour recevoir les conseillers municipaux, toujours dans un format restreint, en raison de l’épidémie de Covid-19. Que faut-il en retenir ?

Après une minute de silence, en hommage aux figures disparues de la tauromachie, le conseil municipal a pu commencer après 14h, par la communication des dernières décisions municipales. À l’ordre du jour, de nombreuses affaires parmi lesquelles : marchés de performances artistiques dans les arènes, élargissement du périmètre de la vidéo-verbalisation, ou encore organisation du temps scolaire 2021/2024.

Adhésion à l’association « Villes Internet »

Le conseil municipal a fait le choix de rejoindre l’association « Villes Internet ». L’association organise depuis 1998, un label national allant d’une @ à @@@@@ remis chaque année, pour venir mesurer l’efficacité des services numériques offerts aux habitants, comme l’explique, l’adjoint au maire, Michel Galka, »ce type de label ressemble beaucoup à celui du label des Villes fleuries et permet de mesurer et d’informer ». En pratique, la Ville pourra espérer recevoir un premier @, dès février 2022.

Un adhésion qui n’a pas su convaincre une partie l’opposition, « je suis toujours très sceptique sur ces adhésions », a pu préciser Julia Plane (Lunel se rassemble), au cours du conseil. « Je vous invite déjà à équiper le bureau des élus d’opposition avec internet… », une remarque balayée de la main par Pierre Soujol, « ne vous inquiétez pas on vous renverra les accès Mme Plane ». Du côté de Cyril Barbato (Bien Vivre à Lunel) on était presque étonné : « nous, nous les avons bien reçus »

Vote des subventions

Après le vote des attributions des subventions aux associations des « anciens combattants » pour l’année 2021, le conseil a adopté un certain nombre de subventions à plusieurs associations de la ville, ayant signé la « charte du respect des valeurs de la République, de la laïcité et de la citoyenneté ».

Parmi ces subventions, deux ont fat s’interroger l’opposition, celle accordée à l’association « La Jeunesse Lunelloise » (7 000€) et celle accordée à l’association « Sunday Musique » (5 000€).  Pour Julia Plane, il y a un « loup », « je m’interroge sur le projet de Jeunesse Lunelloise, le montant est très élevé et sachant qu’ils sont très proches de vous [M. Soujol]« . Pour le Maire, c’est un soutien fort en direction de la jeunesse, « l’association a de nombreux projets ». L’adjointe à la Solidarité, Sylvie Thomas de compléter, « l’association avait déjà organisé deux concerts l’année dernière dans les arènes ».

Du côté de Cyril Barbato, c’est le montant de la subvention à « Sunday Music » qui étonne, ceux-ci étant aussi organisateurs de la dernière journée du futur Lunel Ose Festival. Le premier adjoint, Stéphane Dalle précise, « cela permet de les soutenir dans le cadre du Festival de Lunel, et de soutenir les artistes locaux ».

Effectifs communaux en hausse

Comme (presque) à chaque conseil, l’assemblée à voté la modification du tableau des effectifs du personnel communal, l’ensemble de l’opposition s’étant abstenu. Parmi ces modifications, l’assemblée a entériné la création d’un poste de conseiller numérique (avec un financement de l’État à hauteur de 50 000 €), dans le cadre d’un contrat de projet d’une durée de 2 ans, renouvelable une fois. Un poste d’attaché et un autre de technicien ont aussi été créés.

Des créations qui ne font pas le compte, comme a pu le relever Claude Chabert (Lunel se rassemble), entre le tableau du dernier conseil et celui-ci. Une interrogation dont la solution n’est intervenue qu’en fin de conseil, de la part de l’adjoint Michel Créchet, « j’ai bien eu confirmation qu’il y avait une différence de deux unités, cela correspond à deux emplois saisonniers qui n’avaient pas été retranscrits ».

Nouvelle borne de recharge sur le parking des Abrivados

Le conseil municipal a validé l’installation future d’une nouvelle borne de recharge sur le parking des Abrivados, après celle située quai Voltaire. Une nouvelle borne qui en a rappelé une autre à  Julia Plane « quand sera installée la future borne de recharge du PEM ? » a-t-elle demandé ?

Et le directeur des services techniques a précisé « il y a eu des difficultés pour l’acheminement de l’électricité, l’installation prend du retard ».

Patrick Bruel et Jean-Louis Aubert aux arènes

VOIR AUSSI : Lunel Ose Festival, les 10, 11 et 12 septembre prochain, avec Patrick Bruel et Jean-Louis Aubert

Pour rendre concrètes les annonces autour du Lunel Ose Festival, le conseil avait à adopter deux conventions à hauteur de 100 000 € : celle relative à la représentation du spectacle de l’artiste Patrick Bruel, et celle relative à l’artiste Jean-Louis Aubert. En filigrane, c’est aussi le bilan du feu « Festival de Lunel » qui est aussi posé.

Et c’est Julia Plane qui a commencé à s’interroger : « ça ne nous pose pas de problèmes que Ville de Lunel prenne la main sur les concerts des arènes, nous avions largement prévenu sur les limites de Onze Productions, mais ici, il y a juste deux concerts sur les 12 que proposait Onze Production, quelle est votre stratégie ? »

Pierre Soujol précise « Onze Productions n’a pas donné satisfaction […] le concept d’une douzaine de concerts avec le budget n’a pas été un succès pour la Ville et son attractivité […] nous avons une autre stratégie avec moins de spectacles et plus de qualité ». Et Stéphane Dalle de préciser, « l’idée c’est d’équilibrer les arènes, avec un temps fort sur le taureau en juillet, sur le jazz, sur le cheval en août et un temps fort musical, au mois de septembre ». Et Corinne Poleri, adjointe à la Culture de compléter, « il y aura aussi des concerts et une animation musicale très forte tout l’été, mais en raison des conditions sanitaires, on avance pas à pas ».

Pour Cyril Barbato, le bilan d’Onze Productions est tout à fait correct, « sur la qualité du festival, c’est vous qui jugez, il y avait du choix pour tout le monde […] comment avez-vous choisi ces artistes ? Pourquoi ? » Et Pierre Soujol de lui répondre, « 10 sur 12 concerts n’étaient pas au […] on change la donne et on fait autrement ».

Exonération de droit de terrasse

VOIR AUSSI : [VIDEO] Lunel : La Ville présente son plan de relance, et « c’est une très très belle dynamique qui est lancée »

Pour accompagner les commerçants dans la reprise, le conseil municipal a décidé d’adopter une exonération partielle des redevances d’occupation du domaine public pour les terrasses des commerçants et restaurateurs (redevance calculée sur une durée de 6 mois au lieu de 12).

Une position saluée par Julia Plane, mais que l’on aurait peut-être pu conduire jusqu’au 1er septembre s’est interrogé Claude Chabert (Lunel se rassemble). « L’activité a repris, nous avons mis en place un plan de relance », précise Pierre Soujol.

Élargissement du périmètre de la vidéo-verbalisation

Le conseil a voté, à l’exception du groupe Lunel se rassemble, l’élargissement de la vidéo-verbalisation à l’ensemble des voies vidéos protégées, après une première expérimentation démarrée en 2017. Un élargissement qui pose question pour Julia Plane, « je suis pour la vidéo-protection, mais pas la pour la vidéo-surveillance, quand j’ai été agressée, et traitée de sale Française, la vidéo-surveillance n’a servi à rien […] il faut du personnel pour regarder les images […] nous aurions aussi dû avoir un diagnostic pourriez-vous nous le transmettre ? »

Pour Pierre Soujol, ce n’est que le début d’une montée en puissance, « nous sommes en train de monter un CSU, pour protéger la population […] nous allons prochainement doubler le nombre de caméras, pour mieux contrôler les extérieurs des écoles ». En pratique, la vidéo-verbalisation va surtout se concentrer sur plusieurs rues du centre-ville, a tenu à préciser Stéphane Alibert, « pour alerter les automobilistes, quand il aura pris une amende,le contrevenant fera plus attention ».

Et le conseiller municipal, Noureddine Beniattou de s’agacer contre Julia Plane, « votre parti préfère relater les problèmes et quand arrive le moment de donner des solutions, il se cache. Nous nous essayons de porter des solutions ». Du tac au tac, Julia Plane répond, « nous des solutions nous en avons, et nous les proposons… »

Organisation du temps scolaire 2021/2024

Conseil municipal et conseil d’école ont fait le choix du maintien de la semaine de 4 jours pour la rentrée de septembre 2021 :

  • Maternelles : 8h30-11h30 / 13H30-16h30
  • Élémentaires : 8h45-11h45 / 13h45-16h45
    .

Seul bémol, Isabelle Buffet (Lunel se rassemble) a expliqué, « ne pas en avoir été informée lors de commission petite enfance et jeunesse, tenue  le27 avril ». Pour Sonia Mokaddem, adjointe Enfance et jeunesse, « ce n’était pas nécessaire d’en parler en commission, ce sont les conseils d’école qui ont choisi ». Et Cyril Barbato de conclure, « à mon avis toute question sociétale doit être soumise aux commissions, même si on n’a pas d’influence dessus ».

Nouvelles activités et nouveaux tarifs pour la Piscine Aqualuna

En pratique, l’offre tarifaire a été assez profondément remaniée pour prendre en compte les fluctuations de fréquentation dues à la crise de la Covid-19. Une augmentation qui a agité l’opposition, Isabelle Buffet s’étonnant notamment des différences de prix avec la piscine d’agglomération de Lansargues.

Une belle occasion pour Cyril Barbato, « à Lansargues, la piscine est intercommunale, avec une solution intercommunale, on arriverait à des prix plus attractifs. Piscine commune rêve ou réalité ? » Et Pierre Soujol de répondre, « j’aimerais le croire, c’est un projet qui avance bien… »

Le prochain conseil municipal de Lunel se déroulera le lundi 19 juillet 2021.

Partager l'article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram
À LA UNE

Frontignan : 24e Festival International du Roman Noir, à découvrir du 10 au 12 septembre

Au programme du célèbre rendez-vous frontignanais, des villes et des champs… et toutes les géographies du roman noir Trente auteurs sont au rendez-vous de cette célébration littéraire de Frontignan et...

Hérault, Départementales 2021 : François Moreaux, Gwenaëlle Guerlavais, Bruno Chichignoud, Florence Volaire (©JPV)

[VIDEO] Canton de Saint-Gély-du-Fesc, le meeting : « Si on réussit, ça va secouer le cocotier ! » Bruno Chichignoud, candidat EELV

Ils avaient la volonté de débattre, et d’échanger avec les « fameux » candidats Lopez-Cristol, dits candidats LR-PS. Mais aucun d’eux selon les organisateurs n’a répondu favorablement, et le débat public s’est...

SOUTENEZ LE MOUVEMENT

Soutenez Le Mouvement !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 66% !

Je participe
VIDÉO, INTERVIEW, ÉMISSIONS​
LES PLUS LUS
ANNONCES LÉGALES

Annonces Légales

Sur Le Mouvement, publier une annonce légale n'a jamais été aussi facile et économique​.