Carole Delga à Frontignan la Peyrade en mars 2021 (© CDS)
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram

C’est un Michel Arrouy, Maire de Frontignan-La-Peyrade tout sourire, qui accueillait le jeudi 18 mars, Carole Delga Présidente de la Région Occitanie-Pyrénées Méditerranée sur le territoire de cette vaste commune de près de 23 000 habitants.

« Les abords de cette gare, même fermée le soir, c’est dangereux et ce n’est pas rien de le dire. Alors, imagine dans la journée. C’est clair, c’est urgent, tous ces travaux à faire dedans. OK, mais aux abords surtout« , souffle à mots couverts, un fin connaisseur de la vie politique frontignanaise. Des investissements, des travaux. C’est justement pour faire le point sur ce futur chantier à mener sur ce site ferroviaire que Carole Delga avait fait le déplacement.

À peine arrivée sur les quais, un train de marchandises passe. L’élue observe, échange quelques mots avec l’édile héraultais et glisse très posément : « Aujourd’hui, ici, on en est à 68 trains par jour. On est au maximum du maximum. On ne peut pas faire plus, surtout avec les lignes comme Montpellier-Perpignan, qui vont passer dans le secteur à l’avenir. Des travaux sont clairement à réaliser« .

[VIDEO] Carole Delga, Présidente de la Région Occitanie :

À une époque où l’accessibilité des commerces et des lieux publics est un sujet de société récurrent, Carole Delga veut que le site frontignanais soit « accessible à tous, tout le temps, très vite et ce, quelque soit le mode de déplacement utilisé jusqu’aux abords de la gare« , avant d’ajouter, qu’elle « parle pour Frontignan, mais c’est un impératif dans toute l’Occitanie. » Les autres départements, dans lesquels d’importants travaux de modernisation de lieux ferroviaires sont lancés, seront ainsi rassurés.

Après un bref échange courtois avec l’agent d’accueil SNCF qui distribue les billets aux voyageurs et les renseigne sur de prochains voyages, la Présidente et l’élu local prennent le chemin, en mini bus avec leurs staffs respectifs, du vaste site Exxon Mobil qui doit être dépollué. Un site dont l’immensité n’a d’égal que l’ampleur et la durée des travaux.

« Tout devrait commencer début 2022. Mais on part sur 4 à 5 ans de travaux. C’est long, mais c’est important, minutieux » entame le maire de la commune devant une Présidente très attentive. Présent aux côtés des deux élus, Hervé de Gréef. Monsieur Environnement d’Exxon Mobil France, détaille les étapes pour les 5 années à venir. « On part effectivement sur 4 années de chantier environ, c’est le minimum. Mais tout démarrera avec environ un bon trimestre de fouilles et d’investigations » entame le haut responsable d’Exxon devant les deux élus.

Soucieuse de bien comprendre les propos du responsable de la multinationale pétrolière, Carole Delga lui pose un nombre pléthorique de questions, notamment sur les différentes phases du chantier et sur son évolution, en fixant du regard, les plans présentés par Hervé de Gréef. « On a aussi d’ores et déjà prévu d’installer aussi une ou deux grandes tentes aux emplacements sur lesquels on travaille. Ces tentes permettront d’éviter aux riverains les nuisances auditives et olfactives que nos travaux vont engendrer à coup sûr. » Ces fameux riverains devraient être soulagés de l’apprendre et pourront le vérifier, concrètement dès le printemps 2022.

« On part sur un chantier de dépollution qui durera 4 ans selon les propos de Monsieur de Gréef, » complète Michel Arrouy avant de poursuivre qu’un « tel lancement de chantier constitue aussi l’aboutissement de nombreuses années de combat pour y parvenir« , moyen habile trouvé par le maire pour souligner le travail de son prédécesseur à la tête de la municipalité, sans toutefois le citer.

VOIR AUSSI : [VIDEO] Frontignan Exxon Mobil, Michel Arrouy : « On est passé d’un combat à un véritable partenariat »

Soucieuse de rappeler l’importance de l’écologie dans son mandat de Présidente, Carole Delga se lance alors dans un monologue sur l’importance du « travail collectif entre les collectivités et les opérateurs privés » sur un chantier comme celui d’Exxon Mobil à Frontignan, en concluant ainsi, « à Frontignan, on est sur un Partenariat Public Privé (PPP) entre l’Arac Occitanie, la Région et Exxon Mobil France principalement. C’est en quelque sorte notre Green New Deal à nous, et on travaille à avoir toujours plus de projets écologiques, environnementaux. »

« Frontignan La Peyrade doit clairement redevenir attractive et dynamique »

Dernière étape de l’après-midi sur le programme héraultais de la Présidente de Région Occitanie, ce sont les travaux engagés dans l’hypercentre de la commune. Le cortège s’arrête ainsi à proximité du quai Voltaire. « Frontignan La Peyrade doit clairement redevenir attractive et dynamique à côté de Montpellier et Sète », affirme Michel Arrouy. Conscient de lancer cela à la dérobade devant plusieurs personnalités de la ville et la Présidente de Région. L’édile complète immédiatement sa pensée : « là, d’ici 2023, on va ouvrir un miniplexe avec plusieurs salles de cinéma, un espace commercial et probablement un restaurant. Ce site pour le cinéma sera en plein coeur de ville. Les gens d’ici n’ont plus envie d’aller s’enfermer dans des multiplexes à 15/20 salles », affirme l’édile. « Mais un projet comme celui-ci s’ouvrira en même temps que la passerelle que l’on veut créer ici juste devant l’entrée du futur cinéma. Cette passerelle se devra d’être un vrai beau geste architectural », détaille l’élu local en évitant de parler chiffres, avant de conclure que « la municipalité envisage aussi de piétonniser une bonne partie du quai Voltaire, où nous sommes pour rendre plus agréable le secteur aux riverains, comme aux habitants de la ville et des communes environnantes ».

Dans les faits, pas moins de 30 millions d’euros seront investis dans les prochaines années pour dynamiser le coeur de ville de Frontignan, « dont 6,5 Millions d’euros pour le futur cinéma« , a fini par lâcher Michel Arrouy.  « Cette passerelle est nécessaire et permettra de faire la transition entre le Frontignan d’avant et le nouveau », conclut, inspirée, Carole Delga.

Élections Régionales : 13 et 20 juin 2021

Carole Delga, en visite de Présidente de région à Frontignan, ou bien en tant que candidate aux Régionales des 13 et 20 juin prochains ? L’élue a balayé d’un revers de main le sujet, dès le début de sa visite, par un cinglant « J’entends des choses ici et là, j’en vois certains qui parlent, qui promettent. Les partis politiques sont en campagne, je crois que c’est clair. Moi je suis une Présidente qui travaille encore et toujours pour les gens. C’est tout. » Fermez le ban. La Présidente était en déplacement à Frontignan. Pour la campagne, il faudra encore patienter.

[VIDEO] Carole Delga, Présidente de la Région Occitanie :

Partager l'article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram
À LA UNE

Sète : Soirée hommage à Manitas de Plata, samedi 7 août

Le rendez-vous est fixé samedi 7 août au Théâtre de la Mer pour une soirée hommage à Manitas de Plat. Un belle soirée en perspective en compagnie du soliste, et...

Nîmes : « Les Nuits de Nemaus », à découvrir les 5, 6, 9 et 10 août

Sauf restrictions sanitaires de dernière minute, quatre représentations des Nuits de Nemaus seront organisées les 5, 6, 9 et 10 août. Totalement remaniée en 2021, cette 2e édition propose de...

SOUTENEZ LE MOUVEMENT

Soutenez Le Mouvement !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 66% !

Je participe
VIDÉO, INTERVIEW, ÉMISSIONS​
LES PLUS LUS
ANNONCES LÉGALES

Annonces Légales

Sur Le Mouvement, publier une annonce légale n'a jamais été aussi facile et économique​.