Antoine Maurice (© Robert Linder)
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram

Régionales 2021, L’Occitanie Naturellement s’engage contre la cruauté envers les animaux. En conférence de presse, ce lundi 3 mai, la position d’Antoine Maurice est claire : défendre la condition animale dans la Région.

Avec Samuel Airaud représentant de L214, Sarah Champagne pour AVF, Amandine Sanvisens pour Paris Animaux Zoopolis, Antoine Maurice candidat à la présidence de la Région Occitanie a signé les trois chartes de ces associations.

« Ces élections régionales sont un grand enjeu pour les animaux, face à tous ces partis traditionnels qui n’accordent pas ou peu d’importance à cette thématique » note Antoine Maurice, en remerciant « vivement » les représentantes et représentants des associations présentes, « car c’est beaucoup grâce à vous que la cause animale fait enfin partie du débat public. »

Subventions de l’élevage intensif, de la corrida et de la chasse de loisir, terminées !

Des propositions et des engagements qui figuraient déjà dans le programme de la liste, L’Occitanie Naturellement. Avec une réelle gouvernance écologiste, la Région mettra fin à tous les financements qui impliquent une cruauté animale, c’est-à-dire : « l’élevage intensif, la corrida et la chasse de loisir. »

Transition alimentaire et urgence climatique

Autres valeurs, les écologistes s’engagent à multiplier les repas végétariens dans la restauration collective, notamment scolaire. L’objectif d’une transition alimentaire est assumé, « autant pour la condition animale que pour le climat, l’environnement et la santé. »

Pour le leader de L’Occitanie Naturellement cette prise de conscience de la cause animale suppose de devoir rapidement « protéger le vivant et reconnaître à chacun, animal humain, comme non-humain, ce droit de vivre et de s’épanouir. » La politique régionale qu’Antoine Maurice souhaite mettre en place sera « respectueuse de la condition animale dans toutes ses expressions, dont l’élevage et la faune sauvage. » Avec une volonté : « mettre fin à la cruauté sur les animaux sera prioritaire. »

« Remporter de belles victoires pour les animaux en Occitanie »

Avec la présentation de plusieurs candidates et candidats très engagés pour les animaux comme Annie Benezech (directrice de la SPA de Montpellier), Cécilia Auque (référente de l’association L214 en région toulousaine), Manuel Leick-Jonard (co-responsable national de la commission Condition animale d’EELV), Justine Torrecilla (militante de la transition alimentaire), Vincent Rivet-Martel et Damien Auger (militants associatifs à Montpellier) ou encore Sibylle Jannekeyn et Thierry Antoine (écologistes engagés contre la corrida à Béziers et à Nîmes), Antoine Maurice l’affirme : « nous formerons une belle équipe qui s’attaquera avec force, sans relâche et sans faiblir aux lobbies de la souffrance animale, pour remporter de belles victoires pour les animaux en Occitanie. »

La tête de liste de L’Occitanie Naturellement citera la dernière enquête de Mediacité pour souligner qu’actuellement « la Région finance très fortement les chasseurs, et souvent bien plus que les associations de protection de l’environnement. » Question programme : « nous souhaitons créer des espaces naturels sans chasse et sans pêche, et ne pas soutenir les fédérations de chasse ou de pêche. »

Respect du vivant et crise sanitaire

Dans ses engagements qui ont de fortes valeurs de « partage et de solidarité » Antoine Maurice est conscient « qu’il aura tout un enjeu éducatif […] pour se réinscrire dans un milieu dont on dépend. » La philosophie reste « d’anticiper, d’accompagner les changements plutôt que de subir, comme on subit aujourd’hui la crise sanitaire, par manque de respect du vivant. »

Partager l'article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram
À LA UNE

Montpellier : Dès lundi 25 octobre, la nuit on éteint la Ville

La pollution lumineuse a augmenté de 30% au cours des 20 dernières années. À partir du lundi 25 octobre, la Métropole organise une expérimentation inédite, dans le cadre de son...

[VIDEO] Marsillargues : Avec l’Hôtel de Ville qui rouvre, « c’est le cœur du village qui reprend des couleurs »

[VIDEO] Fermé depuis près d’un an, l’Hôtel de Ville va bientôt rouvrir à Marsillargues Et Florian Tempier, premier adjoint de la Ville ne cache pas que la réouverture prochaine est...

VIDÉO, INTERVIEW, ÉMISSIONS​
LES PLUS LUS
SOUTENEZ LE MOUVEMENT

Soutenez Le Mouvement !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 66% !

Je participe
ANNONCES LÉGALES