Montpellier maintient la pression contre la Loi Sécurité Globale (© AM)
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram

[VIDÉO] De façon inhabituelle, le point de départ de cette manifestation avait été donné au cœur du quartier populaire de la Paillade à Montpellier. Mais quelque soit le point de départ, les Héraultais présents ce matin, sont toujours farouchement opposés à la loi Sécurité globale, défendue par le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin et débattue prochainement par les Sénateurs. Reportage.

« Montpellier n**** tout et on n’en veut franchement pas de la loi Darmanin. On veut vivre libres, nous et basta ce texte-là ! » Ce cri du cœur vient d’Hakim (*) alors que le cortège arrive au bas de la rue des Étuves. Ils étaient sûrement plusieurs centaines à le partager dans le rassemblement citoyen piéton, dans Montpellier.

Quelques heures plus tôt, le marché de la Paillade battait son plein. Les halles des 4 saisons étaient bien remplies. À quelques hectomètres de là, ils n’étaient que quelques centaines à s’être réunis à l’abri d’arbres centenaires. L’heure de manifestation, fixée à 11h, avait été donnée à titre indicatif. À 11 heures, des dizaines de manifestants arrivaient encore par grappes sur le point de rassemblement.

Après les brèves prises de paroles de plusieurs co-organisateurs, le cortège s’élance vers l’imposant stade de la Mosson.

Venus en nombre, les lycéens, étudiants et enseignants échangent entre eux. Chacun avance à son rythme. Les revendications sont toujours les mêmes, seuls les mots pour le dire varient : Plus de libertés, moins de répression et surtout pas de drones.

Particulièrement prolixe dans son groupe d’amis étudiants, Tom confie les raisons de sa venue, ce matin. Et clairement, il n’est pas venu pour profiter du soleil.

Le cortège grossit à vue d’œil. Certains habitants du quartier, surpris par l’ambiance, se prennent au jeu et profitent aussi de la musique. La bonne ambiance demeure.

Le cortège passe devant le siège de la Caisse d’Allocations Familiales de l’Hérault. Les riverains, peu habitués à entendre des décibels de rythmes effrénés de hip-hop et de house passent la tête par la fenêtre. Ils sont une bonne partie d’entre eux, à applaudir les revendications des manifestants et aussi la spontanéité des jeunes qui n’en finissent plus de danser contre la loi Sécurité globale.

Les policiers restent discrets en ouverture et en fin de cortège.

Aucun incident majeur n’est d’ailleurs à signaler ce matin. Au contraire, lorsque le cortège aperçoit le siège de la Sécurité Sociale, sur le cours Gambetta, c’est une nuée de gilets jaunes venus de Près d’Arènes qui crient à tue-tête contre « Macron et ses sbires » mais aussi contre l' »État Totalitaire« . Les deux groupes s’unissent et poursuivent leur marche sur Montpellier et prennent la direction de la place de la Comédie.

À l’arrivée sur la place principale de Montpellier, les chiffres sur la population présente ce matin commencent à fleurir d’un peu partout. Tous varient autour de 1600 à 2000 personnes. Aussi nombreux étaient-ils, les manifestants avaient tout autre chose à penser qu’aller défier la police, ou créer des problèmes. Ils veulent le retrait du texte Darmanin et à les entendre crier ce matin, ils ne sont pas près de se taire, tant que le texte, lui, sera toujours d’actualité !

(*) Prénom modifié.

Partager l'article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram

Soutenez Le Mouvement !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 66% !

Je participe
À LA UNE

Montpellier : « On veut le retrait pur et simple de la Charte de la Laïcité »

Ils n’étaient que deux à représenter « La Libre Pensée », vendredi 26 février sur le vaste parvis de l’hôtel de ville. Mais ces deux militants associatifs montpelliérains débordent d’arguments contre le...

Montpellier Danger Loi Sécurité Globale 27 fev 2021 ©JPV

[VIDEO] Danger Loi Sécurité Globale, Sophie Mazas : « nous devons absolument soutenir notre démocratie »

Le Collectif Danger Loi Sécurité Globale Montpellier avait organisé une conférence de presse animée sur le parvis de l’opéra Comédie, ce samedi 27 février, pour rappeler toute l’ambiguïté, l’illégitimité et...

ANNONCES - PUB
VIDEO, INTERVIEW, EMISSIONS​
LES PLUS LUS
ANNONCES LEGALES