Présentation des binômes (© CDS)
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram

Moins d’un an après son élection comme nouveau Maire de Montpellier, Michaël Delafosse était présent cet après-midi entouré de tous les candidats et suppléants soutenus par la municipalité en vue des élections départementales des 20 et 27 juin prochains. Présentation.

« L’écologie et la solidarité sont à la base même de notre programme, de notre projet. Ces hommes et ces femmes qui m’entourent le savent et y travailleront. » 

D’emblée, le décor est planté. Michaël Delafosse est venu en personne pour présenter aux journalistes locaux « ces hommes et ces femmes qui sont des visages connus dans notre belle ville de Montpellier et qui ont tous un métier à côté, mais qui œuvreront pour notre ville, au Conseil Départemental ».

Parfaitement conscient que l’extrême droite est déjà « très mobilisée et très bien organisée en vue de ces élections »l’actuel Maire de Montpellier l’affirme avec ses mots : « nous nous y opposerons, ensemble, avec ces gens qui m’entourent, dans ce vrai rassemblement de la gauche« , allusion au fait que parmi les candidats de « Unis pour Montpellier », il y a des personnalités issues du Parti socialiste, d’autres qui sont proches des écologistes et également des militants communistes.

« Notre ville de Montpellier est balafrée des attaques personnelles, des conflits et des rivalités du passé », a déploré Michaël Delafosse avant de poursuivre en estimant qu’ « il faut désormais que la Ville, la Métropole et le Département travaillent dans les 6 années à venir en bonne intelligence et ces personnalités qui m’entourent, le feront au quotidien dans quelques semaines »

Après le propos liminaire de l’édile de Montpellier, plusieurs candidats d’« Unis pour Montpellier » ont successivement pris la parole.

Et parmi eux, Renaud Calvat, actuel M. Finances de la Métropole de Montpellier, n’a pas caché son plaisir d’être à nouveau candidat pour cette échéance électorale. Mais, soucieux de ne pas se mettre lui-même en avant, le Maire de Jacou a tenu à souligner que « l’aventure qui démarre, se fait avec un vrai bel alliage de gens d’expériences, habitués pour certains des finances publiques et de la vie d’une collectivité ; mais aussi d’autres qui sont plus jeunes et qui sont les nouvelles têtes de ce groupe-là« .

Tous vont désormais se lancer dans une campagne inédite, pour d’évidentes raisons sanitaires, mais qui va durer 6 semaines jusqu’aux jours des votes, prévus les dimanches 20 et 27 juin prochains.

Partager l'article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram
À LA UNE

Frontignan : 24e Festival International du Roman Noir, à découvrir du 10 au 12 septembre

Au programme du célèbre rendez-vous frontignanais, des villes et des champs… et toutes les géographies du roman noir Trente auteurs sont au rendez-vous de cette célébration littéraire de Frontignan et...

Hérault, Départementales 2021 : François Moreaux, Gwenaëlle Guerlavais, Bruno Chichignoud, Florence Volaire (©JPV)

[VIDEO] Canton de Saint-Gély-du-Fesc, le meeting : « Si on réussit, ça va secouer le cocotier ! » Bruno Chichignoud, candidat EELV

Ils avaient la volonté de débattre, et d’échanger avec les « fameux » candidats Lopez-Cristol, dits candidats LR-PS. Mais aucun d’eux selon les organisateurs n’a répondu favorablement, et le débat public s’est...

SOUTENEZ LE MOUVEMENT

Soutenez Le Mouvement !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 66% !

Je participe
VIDÉO, INTERVIEW, ÉMISSIONS​
LES PLUS LUS
ANNONCES LÉGALES

Annonces Légales

Sur Le Mouvement, publier une annonce légale n'a jamais été aussi facile et économique​.