Gilles Perret, François Ruffin à Montpellier - Juillet 2021 (©JPV)
Gilles Perret, François Ruffin à Montpellier - Juillet 2021 (©JPV)
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram

François Ruffin était à Montpellier ce jeudi 1er juillet. On ne présente plus le réalisateur journaliste et député de la Somme, qui siège au sein du groupe de La France Insoumise. Entre l’extrême droite et l’extrême argent, lui propose l’extrême humain : « les gens avant l’argent. »

Dans son dernier film co-réalisé avec Gilles Perret, François Ruffin fait passer le public du sourire, aux rires puis aux larmes jusqu’à la dernière séquence qui libère de vrais sanglots, mais très vite engloutis par la colère et l’espoir. L’espoir d’avoir réussi à réinventer la politique, certes dans un temps de poésie, mais avec une proposition pour chacun : « la reprise en main de son destin. »

Pour commencer, ils se traitent de « tête de con. » Des râleurs tous les deux. Travailler ensemble ne les enchante pas, mais leur complicité deviendra touchante, grâce cette envie commune de réussir et de faire bien leur job. Ils, ce sont deux hommes François Ruffin, député Insoumis de la Somme, et Bruno Bonnell, député La République en Marche du Rhône. Ils doivent travailler ensemble sur une mission d’information autour des « métiers du lien ». Occasion à ne pas manquer pour faire un film, un exercice que connait bien, le fondateur et rédacteur en chef du journal Fakir, François Ruffin qui a reçu un César en 2017 pour son documentaire « Merci patron ! » Après « J’veux du soleil » sur les gilets jaunes, un film co-réalisé avec Gilles Perret, le tandem remet ça avec « Debout les femmes ! » : une nouvelle réussite.

Prendre Emmanuel Macron au mot, ne pas le laisser user avec légèreté d’une communication émotionnelle, sans lendemain politique. François Ruffin réussit avec intelligence à démontrer que les emphases lyriques du chef de l’État suivies d’inaction politique définissent toute la condescendance du personnage. En début de pandémie : « notre pays tout entier repose sur ces femmes et ces hommes que nos économies reconnaissent et rémunèrent si mal. Il faudra s’en rappeler, » soulignait Macron. Ruffin vient lui rafraichir la mémoire.

« Debout les femmes ! » est le film qu’il faut voir et revoir, dès le 13 octobre en salle, 1h 25min plus intense qu’un blockbuster. « Un an après le premier confinement rien n’a changé, » explique François Ruffin qui s’attache pour cette raison, entre autres, à donner à tous le goût de la politique : « ce que l’on réussit avec quelques agents d’entretien, je souhaite qu’on le réussisse avec tout le pays. »

[VIDEO] Interview avec François Ruffin, réalisateur, journaliste et député de la Somme :

Partager l'article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram
À LA UNE

Montpellier : Conseil Municipal du 26 juillet, « la rentrée qui s’annonce sera placée sous le signe de la protection des habitants »

Ce lundi 26 juillet 2021, 77 affaires étaient à l’ordre du jour du Conseil Municipal de Montpellier, réuni en « présentiel », mais en jauge limitée et sans présence du...

Sète : Soirée hommage à Manitas de Plata, samedi 7 août

Le rendez-vous est fixé samedi 7 août au Théâtre de la Mer pour une soirée hommage à Manitas de Plat. Un belle soirée en perspective en compagnie du soliste, et...

SOUTENEZ LE MOUVEMENT

Soutenez Le Mouvement !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 66% !

Je participe
VIDÉO, INTERVIEW, ÉMISSIONS​
LES PLUS LUS
ANNONCES LÉGALES

Annonces Légales

Sur Le Mouvement, publier une annonce légale n'a jamais été aussi facile et économique​.