Serge Ragazzacci, secrétaire départemental de la CGT (34) (CR AM)
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram

2021. Mobilisation et manifestations, CGT, FO, FSU et Solidaires appellent à se saisir du 1er Mai pour « s’engager avec détermination pour l’emploi, les salaires, les services publics, la protection sociale, les libertés et la paix dans le monde. »

Délocalisations, plans sociaux, restructurations, suppressions d’emplois, Covid ou pas Covid, les entreprises ont gardé les mêmes symptômes de la mondialisation. L’idée d’un monde d’après n’aura existé que le temps de la peur.

Les différentes économies nationales devenues dépendantes d’un marché mondial conservent ce rythme, sans vraiment marquer une bifurcation. Et pourtant, c’est un fait : la mondialisation réduit les marges de manœuvre des États dans la conduite de leurs politiques économiques et sociales.

« Camarade Altrad »

« Sur le plan de l’industrie, on attend les relocalisations, mais il n’y a pas de décisions importantes qui soient prises dans ce sens. Au contraire, on a plutôt de la délocalisation, en particulier vers l’Inde. On pense à Schneider, on pense à IBM, » note Serge Ragazzacci. Et dans ce contexte de pandémie « on devrait s’inquiéter d’un pays où, on en est réduit à faire des dons alimentaires à des étudiants » insiste le secrétaire départemental de la CGT, tout en soulignant ce grand écart : « un certain nombre de personnes continuent à s’enrichir, de façon très confortable. Je pense en particulier au camarade Altrad qui dans les milliardaires héraultais a vu sa fortune croître, depuis l’année dernière. »

« Ce 1er mai est un élément catalyseur »

« En 2020, il nous avait été confisqué, nous étions restés au balcon, » alors « ce 1er mai est un élément catalyseur » pour Serge Ragazzacci. Il doit permettre de créer une véritable « convergence des luttes » et être « un signal optimiste […] pour rappeler la nécessité de se battre pour un monde de justice et de paix. »

Interview avec Serge Ragazzacci, secrétaire départementale de la CGT dans l’Hérault :

Les rendez-vous dans l’Hérault pour ce 1er mai 2021 :

  • Agde : 10h, haut de la promenade
  • Bédarieux : 10h, bourse du travail
  • Béziers : 10h30, bourse du travail
  • Lodève : 10h30, pont de Lergue
  • Montpellier : 10h30, boulevard Louis Blanc CCN
  • Sète : 10h30, place de la mairie
  • Pézenas : 11h, place de la République

Partager l'article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram
À LA UNE

Juvignac : Découvrez « Local Brass Quintet », mercredi 28 juillet

Pour sa soirée événement à Juvignac, le Festival Radio France Occitanie invite à découvrir Local Brass Quintet et son répertoire entre Debussy et Gershwin. Le rendez-vous est donné dans les...

Nîmes : La Ville lance sa première collection de podcasts

Une première collection de podcasts à écouter gratuitement, sur les grandes plateformes de streaming. Ces podcasts ont pour objectif de mettre en valeur les initiatives et les acteurs locaux. Au...

SOUTENEZ LE MOUVEMENT

Soutenez Le Mouvement !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 66% !

Je participe
VIDÉO, INTERVIEW, ÉMISSIONS​
LES PLUS LUS
ANNONCES LÉGALES

Annonces Légales

Sur Le Mouvement, publier une annonce légale n'a jamais été aussi facile et économique​.