« Les Brigandes » : Le groupe sectaire d’ultra-droite passe-t-il à la vitesse supérieure ?

Modifié le 09/12/2017 à 13h15

Il y a quelques temps, j’écrivais un article sur le groupe sectaire de La Salvetat-sur-Agoût (34), mais je ne pouvais vous laisser sur cette simple introduction, car l’affaire va de mal en pis…

Une plainte pour « insultes et menaces »

Mercredi 8 novembre 2017, Thierry Canals, retraité et rédacteur de www.panache-salvetois.fr, porte plainte pour « insultes et menaces ». Un premier signalement avait déjà eu lieu le 19 juillet dernier auprès du Procureur de la République de Béziers.

La guerre des extrêmes droites

Il faut aussi ajouter l’ « agression » de Jérôme Bourbon, directeur du journal d’extrême droite Rivarol, aux faits d’armes du groupe sectaire qui abrite le girls band « Les Brigandes ». Plus particulièrement mis en cause, Antoine Duvivier justifie la violence physique de curieuse manière : « j’ai perdu mon sang froid, je lui en ai collé 

Pour lire la suite, vous devez être abonné.

Inscrivez-vous dès maintenant !