Régionales 2021 : Christophe Rivenq présente une liste qui "sera la surprise de cette campagne" (© CDS)
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram

Il est midi pile. Le soleil cogne sur le coeur de ville de Nîmes. À l’entrée des jardins de la Fontaine, les colistiers de Christophe Rivenq sont tous réunis. Ils échangent paisiblement entre eux, souriants.

En aparté, le chef de file anticipe les interrogations de la presse sur la fusion de liste LR-LREM en Provence, ce n’est qu’une « micro polémique qui n’intéresse que le microcosme médiatico-politique national« . Lui est là pour présenter sa liste, convaincre les Gardois et remporter l’élection.

« Je conduis aujourd’hui une liste que je vais vous présenter (les journalistes, NDLR), une liste paritaire, avec des gens qui ont déjà fait leurs preuves au niveau local et qui veulent faire aussi bien voir encore mieux, pour toute la grande région Occitanie Pyrénées Méditerranée« . Avec un talent oratoire certain, Christophe Rivenq vient de résumer sa pensée en 80 secondes chrono.

Tout l’intérêt du point presse organisé par le patron de la liste « Du Courage pour l’Occitanie » tient dans cette seule phrase liminaire. L’homme fort d’Alès veut permettre au jeune député lotois, Aurélien Pradié, de devenir Président de la Région à l’été prochain. Le challenge est audacieux. Audacieux, mais pas impossible. Christophe Rivenq y croit dur comme fer.

C’est pour cela qu’il a « sans problème, constitué une liste d’hommes et de femmes de convictions, du terrain«  et « une des listes les plus rapidement composées dans cette courte campagne quand on sait que certains n’en ont dévoilé aucune pour le moment« , assène le Président d’Alès Agglomération.

Dans les faits, le chef de file gardois des Républicains n’a oublié aucun des territoires qui composent le Gard.

Des Cévennes à la ville capitale, tous ont à minima un représentant parmi les 22 membres de la liste de droite dans ce département, en vue des régionales.

En résumé, la benjamine, Camille Michel a 21 ans, le plus âgé a 3 fois son âge. Deux des dix premiers colistiers sont des purs Nîmois, en l’occurrence Mary Bourgade, Conseillère régionale sortante et adjointe au Maire de Nîmes Jean Paul Fournier se retrouve n°2 sur la liste Rivenq. Elle précède Frédéric Touzellier, actuel maire de Générac, Premier Vice-président de Nîmes Métropole et également conseiller régional sortant.

Interrogé par la presse locale sur le bilan précis qu’il tire, en tant que « chef de file de l’opposition constructive » comme il le dit lui-même, du mandat de Carole Delga, Christophe Rivenq marche sur un fil et reconnaît que « sur certaines choses comme l’agriculture, l’aide aux paysans, l’hydrogène, les décisions prises ont été les bonnes et parfois, nous les avons appuyées, soutenues ».

Pour les compliments, il n’y en aura pas d’autres. Pour les reproches, la liste est ciselée, mais implacable. « En termes de développement économique, la politique qui a été menée est frileuse, nous le disons clairement« , entame le premier adjoint au Maire d’Alès. « Concernant la sécurité, on ira beaucoup plus loin que ce qui a été fait ces six dernières années, idem pour les routes même si cela n’est pas directement du ressort de la Région« , poursuit le quinquagénaire. « Je ne parle pas des dépenses de fonctionnement. Là, très clairement, cette collectivité est sur une très mauvaise trajectoire comme sur la gestion financière dans son ensemble« , conclut, cinglant, l’élu gardois.

Quel avenir pour la Droite en Occitanie ?

Alors que la récente fusion des listes en Provence Alpes Côte d’Azur « n’intéressera clairement pas l’électeur au moment de glisser son bulletin dans l’urne à la fin du mois de juin« , selon Christophe Rivenq, l’élu est, lui, franchement convaincu qu’il « sera, avec ses colistiers et au côté d’Aurélien Pradié, la vraie bonne surprise de cette courte campagne qui démarre« 

Comment compte-t-il convaincre les élus indécis dans le Gard comme ailleurs ? « Je pourrai leur développer un argumentaire point par point, mais si je ne devais dire qu’une seule chose : après 30 ans de mandat socialiste, je me présente à eux avec l’objectif de remporter cette belle région. Je suis entouré d’élus qui autour de chez eux, ont fait leurs preuves. Alors, je dirais aux indécis : essayez-nous et vous verrez la différence ! », affirme, enthousiaste, Christophe Rivenq. Reste à savoir si au soir du 27 juin prochain, l’appel du Gardois aura été entendu par les électeurs d’Occitanie Pyrénées Méditerranée.

Liste « Du Courage pour l’Occitanie » conduite par Aurélien Pradié

Chef de file dans le Gard : Christophe Rivenq.

  1. Christophe Rivenq : Conseiller régional sortant, Président d’Alès Agglomération, 1er adjoint au Maire d’Alès
  2. Mary Bourgade : Conseillère régionale sortante, Adjointe au Maire de Nîmes.
  3. Frédéric Touzellier : Conseiller régional sortant, Maire de Générac et 1er Vice-président de Nîmes Métropole.
  4. Blandine Arnaud : Conseillère municipale de Villeneuve lez Avignon
  5. Alain Thérond : Maire de Fontanès. Président de la Communauté de communes du Pays de Sommières
  6. Patricia Van Der Linde : Adjointe au Maire d’Aigues-Mortes
  7. Pierre Martin : Adjoint au Maire d’Alès. Conseiller défense
  8. Martine Magne : Adjointe au Maire d’Alès. Conseillère communautaire d’Alès Agglomération.
  9. Alain Guy : Conseiller municipal du Grau du Roi.
  10. Nadia Archambaud : Conseillère municipale de Saint-Gilles.
  11. Richard Mouret : Président de l’Association de Chasse Maritime du Gard. Vice-président de la Société de Chasse d’Aigues-Mortes.
  12. Jocelyne Gayte : Ancienne tête de liste sur la commune de Bagnols-sur-Cèze.
  13. Cyril Moh : Conseiller municipal de Saint-Hippolyte du Fort. Premier Vice-président de la communauté de communes du Piémont cévenol.
  14. Josi Manya : 1re Adjointe au Maire de Rochefort du Gard.
  15. Jean Baptiste Jouve : Responsable départemental des jeunes LR du Gard.
  16. Marie-Michèle Alvaro : Maire de Saint-Victor des Oules. Vice-présidente de la Communauté de communes du Pays d’Uzès
  17. Claude Deloye : Pilote, dans le nucléaire.
  18. Camille Michel : Salariée dans le secteur culturel
  19. Robin Ratto : Etudiant
  20. Liliane Allemand : Conseillère municipale de Vézénobres. Conseillère communautaire d’Alès Agglomération.
  21. Michel Ruas : Maire de Saint-Jean-du-Gard. Vice-Président d’Alès Agglomération.
  22. Yvette Lopez : Sénatrice LR du Gard.

Partager l'article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram
À LA UNE

[VIDEO] Montpellier : Fabien Roussel, « si on n’en parle pas, ça passera comme une lettre à La Poste »

[VIDEO] Ce mercredi 5 mai, le groupe communiste de la Mairie de Montpellier organisait une conférence de presse en présence de Fabien Roussel, député du Nord et secrétaire national du...

Montpellier : Lancement de « La Grande Consultation » d’ACM auprès de ses 50 000 locataires

Entouré de Michel Calvo, adjoint au Maire, délégué à la Ville fraternelle et solidaire et Président d’ACM HABITAT et de Cédric Grail, Directeur Général d’ACM HABITAT, Michaël Delafosse, Président de...

SOUTENEZ LE MOUVEMENT

Soutenez Le Mouvement !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 66% !

Je participe
VIDÉO, INTERVIEW, ÉMISSIONS​
LES PLUS LUS
ANNONCES LÉGALES

Annonces Légales

Sur Le Mouvement, publier une annonce légale n'a jamais été aussi facile et économique​.