Isabelle Buffet et Guillaume Vouzellaud (© AM)
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram

Arrivé en deuxième position avec 34,38%, le duo, Isabelle Buffet et Guillaume Vouzellaud (RN) espère faire la différence sur le canton de Lunel, le 27 juin.

« Le phénomène notable du premier tour, c’est l’abstention », explique Guillaume Vouzellaud, « la démocratie est en grand danger ». Pour le candidat comme pour les élections municipales de mars 2020, la gestion de la crise sanitaire a fortement impacté le scrutin, « avec le relâchement des mesures sanitaires et l’absence de communication sur les élections, c’était presque un appel à la désertion, sans être complotiste, cela a bien arrangé le système politique […] Mais, nous sommes en tête sur la Ville de Lunel, c’est une bonne chose et un vrai désaveu pour Paulette Gougeon [2e adjointe du Maire de Lunel] ».

Inquiets, les candidats le sont. « Il nous faut l’emporter, on ne pas laisser le canton sombrer dans l’immobilisme. Cela n’allait pas bien vite avec Claude Barral [conseiller départemental sortant], mais avec le duo Boisson/Gougeon, ce sera l’encéphalogramme plat », précise le candidat du Rassemblement national.

Pour l’attaché territorial à la Région Occitanie, la récente intervention des élus sur la cabanisation et les gens du voyage en est un criant exemple, « cela résume leur incompétence, ce sont les marionnettes des Maires, dans ce cas le problème vient de la CCPL [Communauté de Communes du Pays de Lunel], qui n’est pas en conformité avec le PLUI [Plan local d’urbanisme intercommunal], et eux mélangent les compétences, alors même que Boisson est Vice-Président de la CCPL. […] De notre côté, nous proposons au moins mille emplois avec la création d’un Parc Régional d’Activités Économiques ».

« Voter Rassemblement national, c’est faire que Lunel existe, c’est remettre Lunel sur la carte » – Guillaume Vouzellaud

S’opposer pour prospérer ? Cela peut paraître quelque peu antinomique, pourtant là serait peut-être la clé. « Lors des deux premiers mandats de Claude Arnaud [l’ancien Maire de Lunel], la Ville était privée de subventions, lorsque nous sommes arrivés, lorsqu’une opposition forte est apparue au conseil, la Ville a reçu des subventions […] Sur Lunel, dès que le Front [aujourd’hui Rassemblement national] a pesé, il a fallu que la mécanique des subventions se mette en route, pour nous combattre, élus dans la majorité ou dans l’opposition nous ferons prospérer le Pays de Lunel. »

Une mécanique qui serait impossible si les « candidats des Maires » l’emportait, « si par malheur, le ticket Boisson/Gougeon l’emporte, c’est le clan Mesquida qui gagnera et avec lui, clientélisme et endettement. […] Ils seront non inscrits, mais voteront budget. » […] À côté, on nous caricature, mais le report ne sera pas bon pour eux, ils ont fait peur sans raison, avec une pseudo extrême droite, ils l’ont rêvé, ce barrage n’aura pas lieu, car nous ne sommes pas l’extrême droite ».

« On peut, avec Isabelle, gagner les élections que s’il y a un sursaut démocratique ». – Guillaume Vouzellaud

« Avec une réserve de 5000 voix pour le second tour, nous avons la capacité de gagner le canton, et nous allons le faire si la majorité silencieuse se fait entendre », explique Guillaume Vouzellaud. « J’invite nos concitoyens à traverser la table et à s’assoir au côté des puissants […] la démocratie est faite pour régler les problèmes de manière civilisée, si les gens ne vont pas voter, ce sont les heures sombres qui arrivent », prévient le candidat.

« Il faut aller voter, j’appelle toutes les femmes du canton à aller voter », complète  Isabelle Buffet, « les femmes se sont battues pour aller voter en 45. Il faut aller voter, même si l’on ne se sent pas écoutées, entendues, nous pouvons faire la différence ».

VOIR AUSSI : Départementales 2021 : Isabelle Buffet et Guillaume Vouzellaud, « le choix de la sécurité »

Le 27 juin, le duo et ses suppléants Mme Inès Migayrou-Rebuffat et M. Philippe Picard, affronteront Mme Paulette Gougeon et M. Jérôme Boisson (suppléants Mme Christelle Valentin-Mesquida et M. Emmanuel Taltavull).

Partager l'article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram
À LA UNE

Montpellier : Conseil de Métropole du 28 juillet, « on fait des choix et je remercie les Maires d’approuver ces choix »

Ce mercredi 28 juillet 2021, 114 affaires étaient à l’ordre du jour du Conseil de Montpellier Méditerranée Métropole, réuni en « présentiel », mais en jauge limitée et sans présence...

Covid-19 : L’Occitanie sévèrement touchée par la reprise épidémique

La région est sévèrement touchée par la reprise épidémique, avec un taux d’incidence moyen de plus de 360 le 26 juillet, soit plus de 7 fois le seuil d’alerte fixé...

SOUTENEZ LE MOUVEMENT

Soutenez Le Mouvement !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 66% !

Je participe
VIDÉO, INTERVIEW, ÉMISSIONS​
LES PLUS LUS
ANNONCES LÉGALES

Annonces Légales

Sur Le Mouvement, publier une annonce légale n'a jamais été aussi facile et économique​.