[VIDÉO] Montpellier : Philippe Saurel au CHU, « mon agenda m’appartient »

Philippe Saurel, en conférence de presse au CHU, mer. 5 févr. 2020

[VIDÉO] Alors qu’il ne reste que quelques jours pour s’inscrire sur les listes électorales et un peu plus de trois semaines pour déposer sa liste, Philippe Saurel a décidé de tenir un point presse sur sa santé, au CHU où il a été opéré du genou.

VOIR AUSSI : [VIDÉO] Philippe Saurel : « revenir plus fort que jamais… »

Après une conférence de presse sur la CAA, au centre du Castelet à Saint-Jean-de-Védas, l’actuel locataire de la Mairie de Montpellier et de la Métropole a choisi, le décorum particulier du CHU Lapeyronie, accompagné du Professeur Maury, qui a réalisé l’intervention sur son genou, pour faire le point sur les suites de cette intervention chirurgicale.

VOIR AUSSI : [VIDÉO] Montpellier : Plainte contre la garde des Sceaux, « Madame Belloubet a menti sur l’argent, menti sur le calendrier, menti sur la décision »

En salle de cours d’orthopédie, au niveau 1 de l’hôpital Lapeyronie, où se tenait le point presse, sa candidature aurait pu ne pas être une surprise.

Pourtant, Philippe Saurel n’est toujours pas candidat, enfin pour le moment. La réponse doit tomber dans 10 à 15 jours, et sur cette question l’élu est strict « mon agenda m’appartient, et à personne d’autre ». Sur le plan physique, pour le Professeur Maury, « le bilan est très satisfaisant, la récupération articulaire, bonne, et d’ici 15 jours, il aura un appui complet ».

« mon timing à moi, il s’adresse, en premier lieu, au peuple » – Philippe Saurel

Après, un moment de deuil, nécessaire, à la suite du décès de sa mère en début de semaine, Philippe Saurel devrait tout de même réapparaître en public et notamment pour rencontrer les membres de l’association Vélocité et certains habitants du quartier de Figuerolles afin d’envisager avec eux, un nouvel aménagement cyclable sur le Faubourg Figuerolles. Pour le premier magistrat de la Ville, « leur proposition correspond au schéma de mobilité active de la Métropole et je la trouve très intelligente pour le quartier ». « Elle permet d’apaiser la circulation sur une artère importante. On rend à Figuerolles la possibilité de redevenir le quartier de faubourg ».

Plus généralement, le premier édile de la Ville, le réaffirme, notamment à propos de sa candidature, « je fais ce que je veux », «  je ne fais pas campagne avec les médias, mais avec le peuple de Montpellier », « c’est pour cette Ville, que je vibre », « cela m’oblige à moduler mes impulsions », et « quand on veut être candidat, c’est une affaire entre soi et un peuple et une ville ». Et de tancer, plus gravement ses (peut-être futurs) adversaires « c’est pas avec moi qu’il faut faire campagne, les candidats de Montpellier devraient profiter de mon absence, pour faire campagne ».

Interview de Philippe Saurel, Maire de la Ville de Montpellier et Président de Montpellier Méditerranée Métropole : « Mon parti c’est la Ville, c’est le peuple de la Ville, c’est Montpellier, tout simplement »

En milieu de mois dernier, Max Levita et ses colistiers de « Montpellier c’est vous », la liste citoyenne, divers gauches et écologiste menée en 2014 par Philippe Saurel, semblent avoir déjà commencé indirectement la campagne en lançant à 100 000 exemplaires, un dépliant en accordéon présentant un premier « bilan », de l’action municipale et métropolitaine, en partant des 15 engagements proposés à l’époque.

VOIR AUSSI : Métropole de Montpellier : plusieurs maires ont porté plainte contre Philippe Saurel

En pratique sa candidature est sondée depuis septembre. Elle pourrait profiter de l’explosion de la liste EELV et d’un relatif éparpillement des listes centristes, sans qu’on  sache, pour le moment, si sa mise en examen pour diffamation après la plainte de plusieurs maires et conseillers de la Métropole de Montpellier aura une incidence sur le scrutin.