Marche des libertés à Montpellier (© CDS)
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram

Comme dans plusieurs dizaines d’autres villes en Occitanie (Perpignan et Toulouse) et dans toute la France, une manifestation était organisée ce samedi 12 juin peu avant 11h dans le centre-ville de Montpellier contre l’extrême-droite et pour soutenir toutes les libertés des citoyens.

Le rassemblement était annoncé pour 10h30 devant la station de tramway Albert 1er en face de la pharmacie du Verdanson et de l’ancienne faculté de Médecine. « La météo aujourd’hui, c’est chaud, c’est lourd, comme le climat social, c’est grave lourd, tendu en ce moment« . Présent comme plusieurs centaines d’autres personnes, Magyd, ouvrier du bâtiment de 46 ans en a « franchement ras le bol de toutes ces lois liberticides que veut imposer Macron et son gouvernement ».

Présent au début d’un cortège qui marche dans le coeur de la cité héraultaise derrière une banderole où il est écrit « Marchons pour nos libertés, contre les idées d’extrême droite », cet homme massif conclut son propos en lâchant de façon cinglante « moi j’bosse 9, 10 heures par jour sur le chantier partout dans l’Hérault, pour avoir à peine plus que le SMIC et je ne me plains jamais, vraiment jamais, mais là, trop c’est trop !« 

Peu après 10h30, après des propos liminaires de plusieurs responsables associatifs et syndicalistes locaux, le cortège s’est élancé dans la bonne humeur dans l’écusson en passant devant la place Royale du Peyrou, la Préfecture de l’Hérault jusqu à la place de la Comédie.

Plusieurs personnalités politiques et syndicales étaient présentes, notamment la députée France Insoumise, Muriel Ressiguier, ainsi que plusieurs candidats aux départementales du Printemps Héraultais comme Boris Chenaud (Canton n°16 Montpellier 2.), Nelly Lacince (Canton n°20 Montpellier-Castelnau le Lez) et Thibault André (Canton n°17, Montpellier 3.)

Le petit millier de personnes s’est rendu dans la bonne humeur jusqu’à là place de la Comédie où la fin de la manifestation était prévue.

Partager l'article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram
À LA UNE
Le Mouvement 2018-2021

[VIDEO] « Né pour être sincère, mort pour rester sincère… »

Le Mouvement, 2018 – 2021 « Né pour être sincère, mort pour rester sincère… »

Frontignan : découvrez les premiers évènements de la 25e édition du Festival International du Roman Noir

Les premiers évènements de la 25e édition du Festival International du Roman Noir / FIRN débuteront en janvier prochain. En 2022, le Festival International du Roman Noir / FIRN  fêtera...

VIDÉO, INTERVIEW, ÉMISSION
LES PLUS LUS
ANNONCES LÉGALES