Antoine Maurice et Delphine Batho à Montpellier (© AM)
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram

[VIDEO] « L’écologie a vocation à diriger les territoires, à commencer par la Région Occitanie Pyrénées Méditerranée dans quelques semaines si tout va bien« . Ces mots sont de Gérard Onesta. Ce dernier était présent comme 80 autres membres de la liste « L’Occitanie Naturellement« , que dirige Antoine Maurice à Leucate dans l’Aude pour un séminaire de campagne.

Tous ensemble comme individuellement dans leurs départements, les équipes du chef de file écologiste ont le moral au beau fixe. Leur chef les avait tous réunis sur le bord de mer de l’Aude. Pourquoi ? « car ici, on est au centre de gravité, globalement, de cette belle région Occitanie, mais c’est aussi et surtout ici que l’on voit clairement les impacts du réchauffement climatique sur les sols en bord de mer comme dans les terres« , argumente le candidat.

Parmi les personnalités présentes dans l’Aude comme colistiers du tête de liste écologiste, il y a notamment Pierre Cohen, l’ancien maire de Toulouse entre 2008 et 2014. Pour quelles raisons ?

Un tel rassemblement des équipes permet aussi de faire un point sur tous les sujets évoqués dans la campagne ces derniers jours comme sur ceux qui pourraient l’être dans les prochaines semaines.

Successivement présents à la tribune, certains colistiers venus de quasiment tous les 13 départements de la région. « On va aider les jeunes concrètement, avec des emplois qui sont aujourd’hui à créer. Il y a, selon certaines études récemment sorties, plus de 94 000 emplois qui peuvent être créés via l’écologie. Que ce soit pour les jeunes ou les autres couches de la population, la Région doit clairement davantage s’impliquer dans de nouvelles filières d’emplois. On doit penser aux emplois de demain, ce que la mandature actuelle ne fait pas », a expliqué Antoine Maurice alors qu’il était interrogé sur ses propositions concernant le sujet sensible de l’emploi des jeunes en Occitanie par un journaliste de la presse locale.

Interview de Justine Torrecilla, Tête de liste dans l’Aude pour « L’Occitanie Naturellement », porte-parole de la campagne.

Delphine Batho et Corinne Lepage en soutien

Quelques jours plus tard, c’est dans l’une des deux métropoles de la région, Montpellier, qu’Antoine Maurice accueillait Delphine Batho, ex-ministre de l’Ecologie et actuelle Présidente de Génération Ecologie pour une journée de terrain, commencée par un long point presse au local héraultais du candidat aux Régionales.

Invité surprise ce matin, venu en voisin de région, le Président des élus écologistes à Nice Métropole, a lancé la rencontre avec la presse héraultaise en insistant sur l’importance de « cesser avec le consumérisme et le productivisme à tout va ». Soucieux d’ancrer son propos liminaire dans le concret pour répondre au mieux aux attentes des électeurs héraultais, le politicien a rappelé à l’assemblée que « d’ici 2050, 95% des emplois existants actuellement en Occitanie et qui reposent partiellement ou totalement sur le cuivre, le pétrole, l’uranium, le zinc, seront en danger vu que ces 4 éléments-là seront, eux, en rupture de stock. »

« Pour éviter cela, il faut changer de braquet. Il faut retenir et surtout appliquer dès que possible, le programme d’Occitanie Naturellement, conduit par Antoine Maurice et avec cela, nous, citoyens que nous sommes tous, pourrons avoir une autre vision du monde et une vision qui est déjà dans ce programme », conclut Jean-Marc Governatori, Président des élu.e.s écolos à la Métropole et à la Ville de Nice.

« Il faut arrêter de penser que les changements majeurs viendront de Paris pour s’appliquer ensuite, progressivement dans nos territoires. C’est tout le contraire. La transformation, notamment écologique, de la France, se fera par le bas, par les territoires et sûrement pas l’inverse », a entamé Delphine Batho, 47 ans, pour marquer son soutien total pour Antoine Maurice.

Consciente que sur cette échéance électorale, les abstentionnistes pourraient être nombreux, elle « regrette » cette situation et appelle « clairement à la mobilisation générale des héraultais pour voter pour Antoine Maurice qui propose un programme cohérent et complet.« 

Interview de Delphine Batho, Présidente de Génération Ecologie, Députée des Deux-Sèvres, ex-ministre de l’écologie.

Le principal intéressé a pris la parole en dernier. Estimant qu’ « un vrai changement de vie est impératif en Occitanie », le candidat a déploré que certains parlent d' »écologie dans les récents débats de façon marginale voir contre productive comme le candidat de la Droite républicaine qui propose toujours plus de routes et donc de pollution« , dans une allusion à peine voilée aux récents débats entre candidats qui se sont déroulés à Toulouse, ces derniers jours.

« Carole Delga n’est pas écologiste et ne présente pas un programme suffisant en termes d’écologie, mais elle s’est convertie à l’impérieuse nécessité d’un vrai virage, d’une vraie politique écologique sur le territoire de l’Occitanie« , a répondu Antoine Maurice sur une question d’un journaliste montpelliérain, fin connaisseur de la vie politique locale. Manière habile pour le candidat de regretter le manque d’engagement écologique de la présidente sortante, sans écorner ses relations avec celle-ci, alors qu’il assume pleinement une possible fusion des listes entre les deux tours. Même s’il en est défendu ce matin à Montpellier, concluant son propos en incitant les Occitans à « soutenir le seul vrai projet écologiste sur cette campagne qui est celui présenté par l’Occitanie Naturellement, dès le premier tour. On verra ensuite pour des négociations d’entre deux-tours. » A moins de 3 semaines du premier tour, l’ex chef de file de l’Archipel Toulousain joue les équilibristes et poursuit sa campagne, avec détermination et finesse.

Partager l'article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram
À LA UNE
Cathy Prost - septembre 2021 (©JPV)

[VIDEO] Qui veut d’un stade à Pérols ? Cathy Prost demande une consultation citoyenne

« Il y aura un nouveau stade, » une des promesses de campagne de « Montpellier Unie » l’accroche publicitaire de la liste de Michaël Delafosse pour les dernières Municipales. Aujourd’hui, la construction de...

Montpellier : Suivez le Conseil de Métropole du 28 septembre, en direct

79 affaires sont à l’ordre du jour du Conseil de Métropole La séance peut être suivie en direct, à partir de 8h30. VOIR AUSSI : Montpellier : Conseil de Métropole...

VIDÉO, INTERVIEW, ÉMISSIONS​
LES PLUS LUS
SOUTENEZ LE MOUVEMENT

Soutenez Le Mouvement !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 66% !

Je participe
ANNONCES LÉGALES