Cathy Aberdam (Nous Sommes) devant l'Hôtel du Département (© AM)
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram

Premier mouvement à se lancer publiquement dans la campagne des départementales en mars dernier, le collectif Montpelliérain présentera bien des candidats aux élections départementales des 20 et 27 juin prochains.

Le 12 mars dernier, le collectif ambitionnait de rassembler largement le bloc du commun. Son appel, réitéré jusqu’au dernier moment, est (presque) resté lettre morte.

Pour le collectif, les choses ne se sont pas tout à fait passées comme prévu« malheureusement, sur 5 des 6 cantons montpelliérains, notre appel au bloc du commun n’a pas été entendu. L’extrême-gauche – qui avait déjà plombé la campagne de Clothilde Ollier lors des dernières municipales – ainsi que les apparatchiks du groupe local EELV à Montpellier vont parvenir une nouvelle fois à ressusciter un Parti Socialiste dépassé et honni des électeurs. Ils portent une responsabilité devant les Montpelliérains et les Montpelliéraines, et devant l’ensemble des habitants de l’Hérault ».

« Néanmoins, des dynamiques municipalistes ont vu le jour sur deux cantons. Au-delà des clivages d’appareils et des petites manœuvres, des accords à la fois sur la méthode et sur le programme ont abouti. »

Des candidatures qui pourraient implanter durablement le collectif dans l’Hérault.

VOIR AUSSI ; Montpellier : Pour les Départementales, EELV complexifie-t-il la campagne ?

Sur deux cantons, le collectif municipaliste présentera bien des candidats en tandem avec Europe Écologie – Les Verts, sur le canton n°20 (Montpellier-Castelnau), Cathy Aberdam partira en duo avec le conseiller municipal  de Clapiers, Vincent Meynier (EÉLV) et sur le canton n°7 (Le Crès), Audrey Bramy partira en duo avec Raphaël Valette (EÉLV).

Ces candidatures seront rangées derrière le slogan « Décidons l’Hérault ! » Pour Nous Sommes, il s’agit de proposer « sur ces deux cantons une alternative concrète, en soutenant des candidats ancrés localement, appartenant au bloc du commun, portant un programme écologique, social et démocratique, et élaboré dans une dynamique collective et unitaire ». Deux candidatures qui pourrait, à l’image des interventions en conseil municipal d’Alenka Doulain, ancrer durablement le collectif dans la vie politique locale.

Partager l'article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram
À LA UNE

Frontignan : 24e Festival International du Roman Noir, à découvrir du 10 au 12 septembre

Au programme du célèbre rendez-vous frontignanais, des villes et des champs… et toutes les géographies du roman noir Trente auteurs sont au rendez-vous de cette célébration littéraire de Frontignan et...

Hérault, Départementales 2021 : François Moreaux, Gwenaëlle Guerlavais, Bruno Chichignoud, Florence Volaire (©JPV)

[VIDEO] Canton de Saint-Gély-du-Fesc, le meeting : « Si on réussit, ça va secouer le cocotier ! » Bruno Chichignoud, candidat EELV

Ils avaient la volonté de débattre, et d’échanger avec les « fameux » candidats Lopez-Cristol, dits candidats LR-PS. Mais aucun d’eux selon les organisateurs n’a répondu favorablement, et le débat public s’est...

SOUTENEZ LE MOUVEMENT

Soutenez Le Mouvement !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 66% !

Je participe
VIDÉO, INTERVIEW, ÉMISSIONS​
LES PLUS LUS
ANNONCES LÉGALES

Annonces Légales

Sur Le Mouvement, publier une annonce légale n'a jamais été aussi facile et économique​.