[VIDEO & ITW] Détournement de fonds publics, prise illégale d’intérêts et diffamation publique : pour ces raisons, plusieurs maires et conseillers métropolitains portent plainte contre le président de la Métropole de Montpellier, Philippe Saurel.

Petit rappel : février 2019, une lettre signée par le président de la Métropole de Montpellier “dénonce” des maires qui n’ont pas voté pour le budget primitif lors du Conseil de Métropole du 31 janvier. Des lettres imprimées et déposées dans les boites aux lettres des habitants des communes concernées, avec ce genre d’argument : “je vous informe que les représentants de votre commune […] ont voté contre le budget 2019 de votre Métropole, refusant ainsi les projets communs qui sont au coeur de vos attentes et de votre quotidien.” En quelque sorte, des tracts de propagande pour une campagne ciblée qui vise à dénigrer des élus soigneusement nommés dans ces courriers.

Et dans une même fulgurance, Philippe Saurel expliquera : « ceux qui aujourd’hui se révoltent, ce sont ceux qui ne sont plus vice-présidents, ils ont perdu un salaire…. » autre façon d’assumer sa lettre distribuée aux administrés des maires qui ne sont pas « au garde-à-vous » devant le président de l’établissement public de coopération intercommunale (EPCI) qu’est la métropole de Montpellier. Simple structure administrative pour exercer certaines compétences en commun.

Alors que le budget a de toutes les façons été adopté, pourquoi faire un tel raffut ? Le président de la métropole de Montpellier est-il un fin tacticien, ou bien s’embourbe-t-il dans ses erreurs ?

Pour Joël Raymond, Maire de Montaud il y a comme un détournement de l’outil commun qu’est la Métropole. Et il reprend l’historique du rapport de force que Philippe Saurel a décidé de mettre en place dès 2017. Un choix qui engendre : « animosité, crispation, et surtout un blocage des dossiers majeurs de la Métropole … » Interview :

Pour René Revol : « l’argent public ne peut pas être utilisé à autre chose que l’intérêt général. Il ne peut pas être utilisé à des manoeuvres politiciennes ou à des propagandes personnelles … » Interview :

Isabelle Touzard explique que très vite la réaction de la population a été : « à quoi sert notre argent, si c’est à faire ce genre de tract, et donc écoeurement… » Interview :

Toutes tendances politiques

Donc jeudi 4 avril 2019 sur le parvis du TGI de Montpellier, une dizaine d’élus, toutes tendances politiques étaient présents accompagnés de leur avocat Maxime Rosier pour annoncer en conférence de presse leur action en justice.

M. Pierre Bonnal, conseiller métropolitain et Maire du Crès, M. Pierre Dudieuzère, conseiller métropolitain et Maire de Vendargues, M. Cyril Meunier, conseiller métropolitain et Maire de Lattes, M. Joël Raymond, conseiller métropolitain et Maire de Montaud, M. René Revol, conseiller métropolitain et Maire de Grabels, Mme Catherine Dardé, conseillère métropolitaine et municipale de Castelnau-Le-Lez, M. Thierry Dewintre conseiller métropolitain et municipal de Castelnau-Le-Lez, M. Alex Larue, conseiller métropolitain et municipal de Montpellier, M. Eric Pastor, conseiller métropolitain et municipal de Lattes, ont porté plainte ce jour pour délit de détournement de fonds publics et prise illégale d’intérêts contre X, pouvant être M. Philippe Saurel, Président de Montpellier Méditerranée Métropole.

Une plainte pour diffamation est également déposée ce jour par dix maires, conseillers municipaux et métropolitains : M. Pierre Bonnal, Maire du Crès et conseiller métropolitain, Mme Michèle Cassar, Maire de Pignan et conseillère métropolitaine, M. Pierre Dudieuzère, Maire de Vendargues et conseiller métropolitain, M. Cyril Meunier, Maire de Lattes et conseiller métropolitain, M. Joël Raymond, Maire de Montaud et conseiller métropolitain, M. René Revol, Maire de Grabels et conseiller métropolitain, Mme Isabelle Touzard, Maire de Murviels-Lés-Montpellier et conseillère métropolitaine, Mme Catherine Dardé, conseillère métropolitaine de Castelnau-Le-Lez, M. Thierry Dewintre, conseiller métropolitain de Castelnau-Le-Lez, M. Eric Pastor, conseiller métropolitain de Lattes.

Et Saurel aussi dépose plainte

Dans un tweet le jour même à 17h16, Philippe Saurel partage son communiqué de presse dans lequel il annonce : « je vous informe que je dépose plainte pour dénonciation calomnieuse à leur encontre. »

Montpellier confirme sa vocation de ville à feuilletons, affaires à suivre…