Etudiants Fantomes Montpellier ©Echo Des Étudiants
Étudiants Fantômes Montpellier (© L'Écho Des Étudiants)
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram

Appel à la mobilisation étudiante le #4Février, manifestation à Montpellier à 10h30 place Albert 1er : « Nous ne voulons plus compter nos morts. »  Aux côtés de 34 associations et syndicats étudiants, le Syndicat de Combat Universitaire de Montpellier (SCUM) appelle à manifester ce jeudi 4 février 2021.

« Nous ne serons plus des #EtudiantsFantomes ! Tous et toutes unis dans le cortège : Étudiants en colère et Présentiel/distanciel ma santé mon choix ! » Décrochage, solitude et isolement, la détresse psychologique des étudiants, atteint des niveaux inacceptables.

Précarité étudiante, décrochage universitaire, cacophonie pour les examens, détresse psychologique : les tentatives de suicide se multiplient chez les étudiants. D’où ce cri de détresse, et ce mot d’ordre pour jeudi prochain : « Nous ne voulons plus compter nos morts. »

Dans de petits logements, réduits à des cours en ligne, sans liens sociaux et privés de leurs petits boulots, les psychologues et les syndicats étudiants alertent depuis plusieurs mois sur le mal-être des étudiants qui prend trop d’ampleur et qui devient alarmant. Rendez-vous est donné : #4Février2021, manifestation à Montpellier à 10h30 place Albert 1er.

De premières mesures

Deux repas par jour au tarif de 1 euro

Comme l’a annoncé le Président de la République, pour tous les étudiants, boursiers ou non, ils peuvent désormais bénéficier de deux repas par jour au tarif de 1 euro. Les Crous ont procédé à la modification des tarifs depuis le lundi 25 janvier, et pour savoir si le changement est opérationnel, chaque étudiant peut se rendre sur son espace Izly et voir si son tarif a bien été modifié.

Maintenir le lien au deuxième trimestre

Lundi, Frédérique Vidal, ministre de l’enseignement supérieur a indiqué : « l’objectif est que tous les étudiants puissent continuer à être en contact avec leurs professeurs et que ça puisse tenir tout le second semestre », le retour progressif en classe de tous les étudiants, se ferait dans la limite de 20 % des capacités d’accueil.

L’urgence d’un RSA étudiant !

Mais il reste peut-être une question prioritaire à se poser. À l’heure où l’on distribue des dizaines de milliards d’euros dans un grand nombre de secteurs, pourquoi un RSA étudiant n’a pas encore été mis en place durant cette pandémie ?

Partager l'article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram
À LA UNE

Montpellier : De nouveaux locaux pour le Département d’Anesthésie Réanimation du pôle Neurosciences Tête et Cou

La visite de presse avait été annoncée de longue date par le service presse du Centre Hospitalier Universitaire de Montpellier (CHU). Visiblement, il n’y avait pas que la visite de...

Arnaud Montebourg à Montpeyroux mars 2021

[VIDEO] Arnaud Montebourg : du discours à l’action pour un monde qui change

Après une visite dans l’Aude, Arnaud Montebourg était à Montpeyroux dans l’Hérault ce vendredi 5 mars, où il a apporté tout son soutien à la démarche des coopérateurs engagés dans...

SOUTENEZ LE MOUVEMENT

Soutenez Le Mouvement !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 66% !

Je participe
VIDEO, INTERVIEW, EMISSIONS​
LES PLUS LUS
ANNONCES LEGALES