Groupe Choisir l'Écologie pour Montpellier février 2021 ©JPV
Groupe Choisir l'Écologie pour Montpellier février 2021 (©JPV)
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram

« Il y a un an ici, au club de la presse, on vous présentait la candidature de Coralie Mantion, » tête de liste pour les écologistes à Montpellier. Des Municipales agitées, souligne Manu Reynaud dans un sourire, mais des Municipales qui « ont abouti à une majorité dont nous faisons partie. Je dois vous le dire, je suis très fier d’être le Président de ces 12 élus au conseil municipal, 8 au conseil métropolitain, de ces 7 adjoints et des 2 vice-présidents sur des thématiques considérables. »

« À quoi servent les écolos…? »

Une introduction pleine d’énergie, lors de cette conférence de presse du mercredi 17 février, pour démontrer toute l’ambition « de faire changer les politiques publiques dans le cadre de cette majorité. » Direct, droit au but : « c’est quoi être écolo dans la majorité de Michaël Delafosse, et à quoi servent les écolos ? » Pas le temps de poser la question, le Président du Groupe « Choisir l’Écologie pour Montpellier » s’interroge tout seul.

« Si nous sommes là, c’est pour changer profondément la donne »

« Si nous sommes là, c’est pour changer profondément la donne. Et parfois, on aura des résistances parce que beaucoup sont un petit peu allergiques au changement. Mais à cela, on peut leur dire que : ceux qui voulaient que rien ne change ont déjà eu leur mandat, c’était le précédent, » précise François Vasquez, Conseiller municipal et 13e Vice-président de Montpellier Méditerranée Métropole. Occasion de lui demander : alors quid, de l’influence de ce groupe au sein de la majorité ?

[VIDEO] François Vasquez, Conseiller municipal groupe « Choisir l’Écologie pour Montpellier » :

« On ne travaille pas avec une majorité, avec uniquement des menaces de sortir de la majorité »

Les élus écologistes étaient là pour présenter les actions engagées, depuis ces six premiers mois de mandat, avec une conviction : « on ne travaille pas avec une majorité avec uniquement des menaces de sortir de la majorité, ça ne fonctionne pas comme ça ! » explique Manu Reynaud.  « Moi je vois une certaine opposition […] crier en permanence sur des micro-sujets […] oui y a des sujets complexes […] Aujourd’hui, les objectifs sur lesquels on s’est engagés ensemble, et sous la direction de Michaël Delafosse, sont des objectifs sur lesquels on se dirige. »

Micro-sujets, l’expression fait mouche, il n’en faudra pas plus pour que l’exonération des 264.901€ à JC Decaux soit soulevée par le journaliste de l’Agglorieuse, ou que les retours en avion depuis Paris par le maire de Montpellier soient évoqués par celui d’Actu.fr. Pour JC Decaux SA, Bruno Paternot détaillera « est-ce que vous savez quand a été décidé ce cadeau ? Le 24 juin, quelques jours avant l’élection. » Coralie Mantion ajoute : « c’est un procès qu’il faut faire à Philippe Saurel, puisque c’était dans le mandat précédent que ça a été acté. » Manu Reynaud précise lui, que cela n’a pas été soumis au conseil municipal. Et sur la question des transports aériens, le délégué à la ville apaisée et respirable parlera de « maladresse. »

Annonce en revanche, le Président du groupe « Choisir l’Écologie pour Montpellier » l’affirme : « nous serons extrêmement vigilants dans ce mandat sur le fait de dire que les tunnels, les routes, les infrastructures routières, c’est du passé. Ce n’est plus l’avenir. Aujourd’hui on a des changements radicaux à faire. » Manu Reynaud prévient ne pas être en accord sur ces sujets « avec l’intégralité de la majorité. » Positive, Coralie Mantion vice-présidente de la métropole rappelle une première étape réussie, « pour qu’il n’y ait aucun financement de la métropole sur le COM, maintenant la deuxième étape sera de convaincre de l’inutilité du COM [Contournement Ouest de Montpellier] et du L.I.E.N. Et on ne désespère pas de convaincre les socialistes de cette inutilité. »

VOIR AUSSI [VIDEO] Hérault : Retour sur le L.I.E.N avec Kléber Mesquida, « On a abattu 300 arbres, on en a planté 28.000 »

VOIR AUSSI [VIDEO] Hérault : Ils ne veulent pas du L.I.E.N et veulent surtout sauver la biodiversité !

Des partenaires exigeants : « on se projette avec des résultats »

« Nous sommes des partenaires exigeants d’une transformation profonde » annonce François Vasquez. « Nous entrons dans cette transition écologique, et nous ferons entrer la métropole par notre présence. » Le conseiller municipal rassure en parlant timing « avec des calendriers de suivi. Pour la problématique des déchets, il y aura de la transparence pour montrer l’évolution de la politique dans ses résultats […] On se projette avec des résultats. » Plus pragmatique encore, le vice-président de la métropole de Montpellier écarte la notion de mesurettes : « nos politiques ne sont pas des visions dogmatiques, ce sont des politiques qui s’imposent à nous. » À l’évidence… avec une conscience du dérèglement climatique, et de ses enjeux.

Reste à savoir si ces élus seront toujours « à portée d’engueulade » pour reprendre les mots qu’avait eus Carole Delga Présidente de la Région Occitanie, en octobre 2018. Aujourd’hui, une chose est sûre, l’envie de vouloir quoi qu’il arrive rester au contact et dans la concertation semble bien réelle : choisir-lecologie.fr

VOIR AUSSI [VIDEO] Montpellier, Nicolas Le Moigne : « on n’a pas besoin d’attendre 5 ans pour mettre en route une politique cyclable »

Partager l'article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram
À LA UNE

[VIDEO] Départementales 2021 : Le Printemps Héraultais présente ses candidats

Ce vendredi midi, les militants d’EELV, de La France insoumise, d’Ensemble 34, de Génération.s, de la Gauche Démocratique et Sociale ainsi ainsi que du Parti de Gauche présentaient une partie...

Gaëlle Lévêque et Jacques Rigaud, canton de Lodève, Départementales 2021 (©JPV)

[VIDEO] Départementales, canton de Lodève : « il ne faut pas se tromper d’élections » Gaëlle Lévêque

Deux conseillers départementaux sortants souhaitent poursuivre leur travail à l’Assemblée départementale. Deux adhérents du Parti Socialiste, Gaëlle Lévêque et Jacques Rigaud accompagnés de leurs suppléants non encartés Soizic Charles et...

SOUTENEZ LE MOUVEMENT

Soutenez Le Mouvement !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 66% !

Je participe
VIDÉO, INTERVIEW, ÉMISSIONS​
LES PLUS LUS
ANNONCES LÉGALES

Annonces Légales

Sur Le Mouvement, publier une annonce légale n'a jamais été aussi facile et économique​.