[VIDÉO] Jean-Louis Roumégas propose « Montpellier la Citoyenne », pour « changer le modèle de gouvernance de la Ville »

Ce mercredi, en conférence presse, Jean-Louis Roumégas présentait son programme pour "Montpellier la Citoyenne" (© Lila Brochier)

Temps de lecture : 2 minutes

[VIDÉO] Jeudi, en conférence presse, Jean-Louis Roumégas présentait son programme pour « Montpellier la Citoyenne », tout en tendant la main à Europe Écologie – Les Verts.

VOIR AUSSI : [VIDÉO] Jean-Louis Roumégas : « Clothilde Ollier me donne totalement raison »

À défaut de pouvoir parler « officiellement » d’écologie, le candidat évoquait, ce mercredi, ses mesures pour la citoyenneté, avec pour objectif, dans ses six premiers mois de mandat, de « changer le modèle de gouvernance de la Ville et donner aux Montpelliérains, les moyens de participer activement. »

Annonce - Pub - Advertisement

Repenser la participation citoyenne pour réparer la Ville, voilà l’objectif que s’est fixé le candidat écologiste (sans étiquette). Pour y arriver, celui-ci propose, tout d’abord de prévoir un temps de « questions Citoyennes » en début de conseil municipal, par le biais du site de la Ville ou via 25 nouveaux comités de quartier, dotés d’un budget participatif, pouvant aller jusqu’à 20% du budget d’investissement dédié aux questions propres au quartier.

Ce mécanisme serait complété par un « Conseil communal de la Citoyenneté« , pour participer à l’élaboration des décisions et des « Conseils Participatifs », groupes de travail citoyens.

Le RIC (Référendum d’Initiative Citoyenne) communal, comme outil de « co-construction »

Le candidat écologiste souhaite transformer, le RIC, une des revendications phare des Gilets Jaunes, en un outil de consultation sur les grands projets ou infrastructures. Le référendum consultatif serait ensuite, transformé en décision du conseil municipal.

En pratique, le RIC serait possible sur demande d’au moins 10% des personnes inscrites sur les listes électorales, mais l’ensemble des Montpelliérains majeurs pourrait voter. Cette initiative devrait être mise en place, dès le début du mandat, selon le candidat écologiste.

Un RIC qui pourrait avec le soutien des communes de la Métropole, devenir Métropolitain. Métropole qui gagnerait, aussi, selon le candidat à s’étendre pour retrouver une « cohérence politique », avec en tête, bien sûr, une « fusion-acquisition » du Pays de l’Or…

Interview, Jean-Louis Roumégas, tête de liste « Écologie pour Tous » : « Moi, j’ai tendu la main, je pense que ça pourrait être l’occasion de réunifier et d’éviter d’avoir une liste écologiste supplémentaire… »

VOIR AUSSI : [VIDÉO] Montpellier : Clothilde Ollier poursuit sa conquête de la mairie, « je ne céderai pas ! »

Depuis, le retrait de l’investiture à Clothilde Ollier, l’ancien député de l’Hérault se prend à rêver à un soutien de son ancien parti, un soutien qu’il qualifie volontiers de « cohérent », un soutien, qui s’il devait se réaliser, serait assurément un rebondissement supplémentaire dans cette campagne, hors normes, des municipales à Montpellier… Réponse à l’assemblée locale d’EELV, lundi 3 février 2020

Annonce - Pub - Advertisement