Carole Delga en visite au Lycée Louis Feuillade de Lunel, dans l'Hérault (© AM)
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram

Cette semaine, plus de 500 000 élèves feront leur rentrée en Occitanie.

Ce mardi en fin de matinée, la présidente de la Région Occitanie, Carole Delga, tenait une conférence de presse, entourée, depuis l’Hôtel de Région toulousain, des vice-présidents Kamel Chibli, Vincent Bounes et Marie Castro et en visio, depuis l’Hôtel montpelliérain, le Vice-Président Jean-Luc Gibelin, pour présenter les nouveaux dispositifs à destination des jeunes d’Occitanie, ainsi que les grands projets à venir en matière d’éducation et de formation.

La Région s’engage sur la vaccination.

« Une rentrée qui se déroule dans des conditions particulières », ne s’étonne plus la Présidente de Région, alors que la France se prépare à vivre sa deuxième rentrée sous le spectre de la Covid-19. Une bonne rentrée « passe nécessairement par la vaccination, mais également par le déploiement de capteurs de CO2 dans tous nos lycées », complète Carole Delga. En pratique, dès le 2 septembre, un protocole sanitaire classé niveau 2 (sur 4) va être appliqué dans l’ensemble des établissements scolaires du Pays. Celui-ci prévoit notamment le maintien des gestes barrière, le nettoyage des locaux, l’application de la stratégie « tester, alerter, protéger », ainsi que la vaccination dès l’âge de 12 ans.

« Depuis plus d’un an et demi, la région a été aux avant-postes », se félicite Kamel Chibli, en soulignant les nouveautés de cette rentrée scolaire et le rôle pro-activité de la Région en matière de lutte contre la Covid-19. Ainsi, dans les 225 lycées publics de la Région, des capteurs mobiles CO2, produits en Occitanie ont été installés afin de signaler les zones où le renouvellement de l’air est nécessaire. Mobiles, ceux-ci seront tout de même prioritairement utilisés dans les salles de restauration. Le nombre de capteurs devrait progresser cet hiver. Sur la vaccination, afin d’accompagner les plus jeunes, la Région a décidé de mettre à disposition des lycées des locaux, afin de permettre dès le 6 septembre l’installation de centres éphémères de vaccination. Pour les territoires qui en seraient dépourvus, la Région pourra aussi, au cas par cas, accompagner le transport des lycéens vers les lieux de vaccination, « une nécessité pour accompagner la politique vaccinale », précise Vincent Bounes, qui engage sa première rentrée scolaire, en tant que conseiller régional. Des opérations « flashs » pourront aussi être mises en place avec l’Agence Régionale de Santé (ARS) et les rectorats.

Alors que de son côté, la rentrée universitaire approche aussi, des opérations de vaccination vont être programmées à destination du public estudiantin, à proximité des restaurants et des résidences universitaires gérés par les CROUS, en partenariat avec l’ARS et la Croix Rouge Française.

Afin d’accompagner les citoyens de demain, la Région a aussi décidé de mettre en place une nouvelle aide, via la Carte jeune, pour la formation aux premiers secours. L’aide devrait être disponible, à partir de début 2022.

« La seule Région où les transports scolaires sont gratuits. » – Carole Delga

« Un politique pour le pouvoir d’achat des familles », précise la Présidente, « et qui concerne quasiment 150 000 enfants […] un message fort que nous envoyons, complémentaire à la gratuité des trains ». « Avec désormais 500€ d’économies en moyenne par jeune, la rentrée la moins chère de France est toujours en Occitanie ! »

VOIR AUSSI : Occitanie : La Région expérimentera la gratuité des trains pour les jeunes avec « + = 0 »

À partir de cette rentrée, le service de transport scolaire régional liO devient gratuit de la maternelle à la terminale, « un point essentiel de la rentrée », pour Jean-Luc Gibelin. La décision intervient après une baisse progressive des tarifs engagés en2018 et la mise en place de la gratuité pour les élèves internes en 2020. En parallèle, 24 000 élèves qui ne répondent pas aux critères permettant de bénéficier de la gratuité (élèves scolarisés hors carte scolaire notamment) pourront aussi bénéficier de tarifs préférentiels.

La Région Occitanie lancera aussi prochainement une concertation avec les associations et structures représentatives des étudiants et plus largement de la jeunesse, afin d’envisager l’extension de la « Carte Jeune » jusqu’à 26 ans.

La rentrée rime aussi avec nouveau Lycée, dès la semaine prochaine, la Région inaugure le nouveau lycée Lucie-Aubrac de Sommières.

Partager l'article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram
À LA UNE

[VIDEO] Rassemblement contre le LIEN, pour René Revol, « il faut une rupture pour mettre en application nos idées et nos valeurs »

[VIDEO] Le Maire de Grabels et Vice-Président de Montpellier Méditerranée Métropole organisait ce samedi, un rassemblement devant la Mairie pour « défendre notre patrimoine naturel commun ». VOIR AUSSI : Hérault, le...

Septembre 2021 Sophie Béjean, Amélie de Montchalin, Michaël Delafosse, Philippe Augé (©JPV)

[VIDEO] Talents du service public : « Vous incarnez un grand espoir, celui de rapprocher l’action publique, des Français »

Vendredi 17 septembre, la ministre de la Transformation et de la Fonction publiques, Amélie de Montchalin lançait aux étudiants, « vous incarnez un grand espoir, celui de rapprocher l’action publique, des...

VIDÉO, INTERVIEW, ÉMISSIONS​
LES PLUS LUS
SOUTENEZ LE MOUVEMENT

Soutenez Le Mouvement !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 66% !

Je participe
ANNONCES LÉGALES