Juillet 2021, Kleber Mesquida réélu président du conseil départemental de l'Hérault (©JPV)
Juillet 2021, Kleber Mesquida réélu président du conseil départemental de l'Hérault (©JPV)
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram

Ce jeudi 1er juillet n’était qu’une formalité, même pas : une évidence pour Kléber Mesquida réinstallé dans son siège de Président du Conseil Départemental de l’Hérault, pour une durée de 7 ans avec 42 voix pour et 8 abstentions.

« J’ai le privilège d’être le plus jeune, mais le plus jeune depuis plus longtemps que vous, » lance Kléber Mesquida dans l’hémicycle Gérard Saumade, pour débuter cette séance spéciale qui déterminera sa réélection.

Un mandat de 7 ans commence. 7 ans pour éviter le chevauchement des prochains rendez-vous électoraux. Restent immuables, les enjeux à venir d’autant plus essentiels à l’échelle d’un département qui peut agir sur le quotidien de tous, avec un budget de 1,5 milliard d’euros (2021). Cette assemblée renouvelée compte 6 élus de droite et du centre, et 6 d’extrême droite. Avec 42 voix pour et 8 abstentions, Kléber Mesquida rassemble une large majorité de 38 élus, qui compte 19 PS, 13 DVG, 3 EELV, 3 PC. Après les remerciements d’usage, Kléber Mesquida entre dans le concret avec l’exposé de ses actions, et de son programme pour ces années qui viennent. Et il note avec insistance : « il n’y a pas d’avenir pour nos enfants, sans transition écologique. » 

« Quand le peuple décide, c’est sans appel. » Kléber Mesquida

Le « nouveau » président rappelle que c’est sa « 14e élection au suffrage universel direct » et souligne « le peuple est souverain, seul son verdict s’impose […] quand le peuple décide, c’est sans appel. » Plus réaliste « l’abstention nous appelle à l’humilité » note de son côté, Françoise Laurent-Perrigot réélue Présidente du conseil départemental du Gard.

Au bord des larmes à l’annonce de la reconduction de son statut de Président, Kléber Mesquida sait : « la tâche immense, mais tellement enthousiasmante, » qui l’attend. Toujours dans la logique de cohérence des actions entre les différentes collectivités, le président insiste sur les liens qui seront établis avec une volonté d’efficacité entre : Région, Département, et Villes. Et il précise : « je veux que Montpellier soit le phare de l’Hérault, mais ce phare ne doit pas éclairer un désert. »

Les 15 vice-présidents désignés sont :

  • Pierre Bouldoire (canton de Frontignan)
  • Claudine Vassas-Mejri (canton du Crès)
  • Philippe Vidal (canton de Cazouls-les-Béziers)
  • Patricia Weber (canton de Lattes)
  • Christophe Morgo (canton de Mèze)
  • Marie-Pierre Pons (canton de St-Pons-de-Thomières)
  • Vincent Gaudy (canton de Pézénas)
  • Gabrielle Henry (canton de Montpellier 2)
  • Yvon Pellet (canton du Crès)
  • Nicole Morere (canton de Gignac)
  • Jean-Louis Gely (canton de Montpellier 2)
  • Marie Passieux (canton de Clermont l’Hérault)
  • Jacques Rigaud (canton de Lodève)
  • Véronique Calueba (canton de Sète)
  • Renaud Calvat (canton de Montpellier-Castelnau-le-Lez)

Partager l'article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram
À LA UNE

Montpellier : Conseil Municipal du 26 juillet, « la rentrée qui s’annonce sera placée sous le signe de la protection des habitants »

Ce lundi 26 juillet 2021, 77 affaires étaient à l’ordre du jour du Conseil Municipal de Montpellier, réuni en « présentiel », mais en jauge limitée et sans présence du...

Sète : Soirée hommage à Manitas de Plata, samedi 7 août

Le rendez-vous est fixé samedi 7 août au Théâtre de la Mer pour une soirée hommage à Manitas de Plat. Un belle soirée en perspective en compagnie du soliste, et...

SOUTENEZ LE MOUVEMENT

Soutenez Le Mouvement !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 66% !

Je participe
VIDÉO, INTERVIEW, ÉMISSIONS​
LES PLUS LUS
ANNONCES LÉGALES

Annonces Légales

Sur Le Mouvement, publier une annonce légale n'a jamais été aussi facile et économique​.