Hôtel du Département de l'Hérault (© AM)
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram

Le 1er juin la trêve hivernale prend fin. Quelques jours avant, les candidats du Printemps Héraultais présentaient, devant le bâtiment de la Direction Départementale de la Cohésion Sociale, leurs propositions concernant la question du logement.

Pour le « Printemps Héraultais » (EELV, LFI, Génération.s, Ensemble, PG et GDS), il faut, pour la prochaine mandature, « replacer l’humain, le locataire, le demandeur
de logement au cœur de notre politique ». « Il y a quelques années, le slogan du Département PS était « le logement, c’est la vie! ». Autant dire qu’aujourd’hui, la politique du département ne plaide pas en faveur de la vie, si on fait le bilan! »

VOIR AUSSI : [VIDEO] Départementales 2021 : Le Printemps Héraultais présente ses candidats

Faciliter l’accès au logement social ou à prix modéré

Alors que le département siège et co-pilote plusieurs structures dédiées à l’hébergement, au logement, pour les candidats du rassemblement des écologistes et de la gauche radicale, celui-ci « tenu depuis des lustres par le PS n’a rien fait. Il n’a pas cherché à sortir de la routine, à innover, comme si ces questions du logement, de la mise à la rue ne le regardaient pas ».

Concrètement, ceux-ci souhaitent mettre en place un moratoire sur les expulsions locatives et les coupures d’énergie, « une question de dignité humaine », la mise en place d’un point logement dans les maisons de projets et des permanences du service Habitat du département dans les quartiers qui en sont dépourvus, avec un guichet unique chargé des problèmes de logement.

En parallèle, les candidats souhaitent favoriser « la construction de logement très sociaux, en mobilisant aussi en premier lieu Hérault Habitat, mais nous l’imposerons également comme ligne directrice dans nos partenariats avec les autres collectivités publiques comme avec les bailleurs sociaux publics ou semi-publics. Nous augmenterons significativement le nombre de constructions de logements PLAI,
à travers les différents outils partenariaux (accords collectifs, réponse aux appels d’offres, etc.) ».

Pour rendre plus participatives les demandes de mutation HLM, les candidats souhaitent mettre en place une bourse d’échange via une plate-forme participative dédiée, à travers Hérault Habitat. Ceux-ci souhaitent préconiser le retour des gardiens d’immeuble, et favoriser les demandes hors QPV pour les habitants des quartiers populaires.

Partager l'article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram
À LA UNE

Frontignan : 24e Festival International du Roman Noir, à découvrir du 10 au 12 septembre

Au programme du célèbre rendez-vous frontignanais, des villes et des champs… et toutes les géographies du roman noir Trente auteurs sont au rendez-vous de cette célébration littéraire de Frontignan et...

Hérault, Départementales 2021 : François Moreaux, Gwenaëlle Guerlavais, Bruno Chichignoud, Florence Volaire (©JPV)

[VIDEO] Canton de Saint-Gély-du-Fesc, le meeting : « Si on réussit, ça va secouer le cocotier ! » Bruno Chichignoud, candidat EELV

Ils avaient la volonté de débattre, et d’échanger avec les « fameux » candidats Lopez-Cristol, dits candidats LR-PS. Mais aucun d’eux selon les organisateurs n’a répondu favorablement, et le débat public s’est...

SOUTENEZ LE MOUVEMENT

Soutenez Le Mouvement !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 66% !

Je participe
VIDÉO, INTERVIEW, ÉMISSIONS​
LES PLUS LUS
ANNONCES LÉGALES

Annonces Légales

Sur Le Mouvement, publier une annonce légale n'a jamais été aussi facile et économique​.