Plusieurs candidat du Printemps Héraultais devant l'Hôtel de Région à Montpellier (© AM)
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram

Ce vendredi midi, les militants d’EELV, de La France insoumise, d’Ensemble 34, de Génération.s, de la Gauche Démocratique et Sociale ainsi ainsi que du Parti de Gauche présentaient une partie de leurs candidats aux élections départementales au sein de la « Maison Commune » du Printemps Héraultais.

Pour les candidats rassemblés devant l’Hôtel de Région, l’initiative est simple « présenter la démarche de rassemblement et porter un projet départemental cohérent et alternatif », un rassemblement qui va de La France insoumise aux écologistes, avec notamment le soutien de certaines sections du PCF.

Le Printemps Héraultais est « un regroupement neutre qui permet de se rassembler », précise Nordine Maktoubi, candidat sur le canton de Gignac, avant de poursuivre « face à la Droite et le Rassemblement national et des morts, qui essayent de survivre, comme le PS, enfin leurs dirigeants, car nous ouvrons grand les bras aux authentiques militants ».

Du côté de Julien Colet et M’Barka Boualleg, candidats sur le canton 5 de Montpellier, on complète « à distance » les points programmatiques de la conférence de presse, aujourd’hui, « l’urgence est à l’action : il est impératif de stopper les projets autouroutiers inutiles (LIEN, COM) et d’agir contre l’artificialisation des sols. Il nous faut aussi protéger les populations les plus fragilisées par la pandémie et endiguer au plus vite la pauvreté qui ne cesse de croître sur notre territoire et dans nos quartiers. Notre volonté est d’instituer un bouclier social et écologique pour développer les solidarités et l’accessibilité à tous les niveaux. »

Explications sur la démarche et le programme du Printemps Héraultais avec Delphine Petit (Ensemble 34 /LFI) candidate sur le canton de Gignac

Des candidatures sur 16 cantons

En pratique, le Printemps Héraultais présentera des candidatures sur 16 des 25 cantons de l’Hérault, bien que seulement huit feront mention du « Printemps Héraultais » sur le matériel électoral, le regroupement n’étant pas signifiant sur l’ensemble des cantons. Sur les trois cantons de Mèze, Sète et Frontignan, les candidats de la « Gauche » sont d’ores et déjà considérés comme « compatibles » par le collectif.

Candidatures estampillées « Printemps Héraultais » aux élections départementales de juin prochain :

  • Montpellier 1 : Titulaires : Mohamed Mebrouk (EELV) – Nathalie Oziol (LFI) / Remplaçants : Jean-Claude René (Génération.s) – Stéphanie Andral (LFI)
  • Montpellier 2 : Titulaires : Boris Chenaud (Ensemble 34/LFI) – Adélie Di Malta – Romazzotti (Génération.s) / Remplaçants : Rémy Ruiz (Société civile) – Monia Omri (EELV)
  • Montpellier 3 : Titulaires : Sophie Fourcadier (EELV) – Thibaut André (EELV) / Remplaçants : Madueno Kira Velasco (LFI) – Patrick Seguin (Parti de Gauche)
  • Montpellier 4 : Titulaires : Gemel Bensaïd (LFI) – Yona Naili (EELV) / Remplaçants : Bastien Marchina (Ensemble 34) – Delphine Herra (Société civile)
  • Montpellier 5 : Titulaires : M’Barka Boualleg (EELV) – Julien Colet (LFI) / Remplaçants : Laurence Boutinot (LFI) – Antoine Bertrand (LFI)
  • Montpellier Castelnau : Titulaires : Nelly Lacince (Ensemble 34/LFI) – Jean Fernand Nguema (EELV) / Remplaçants : Catherine Bonne Andréa (LFI) – Romain Nicoulaud (Génération.s)
  • Gignac : Titulaires : Nordine Maktoubi (EELV) – Delphine Petit (Ensemble 34/LFI) / Remplaçants : Arnauld Carpier (Communiste) – Emilie David (EELV)
  • Pignan : Titulaires : Serge Desseigne (PCF) – Anne Grolleau (EELV) / Remplaçants : Laurent Mengual (EELV) – Marielle Fenech Monfort (LFI/Parti de Gauche)

Partager l'article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram
À LA UNE

Montpellier : Dès lundi 25 octobre, la nuit on éteint la Ville

La pollution lumineuse a augmenté de 30% au cours des 20 dernières années. À partir du lundi 25 octobre, la Métropole organise une expérimentation inédite, dans le cadre de son...

[VIDEO] Marsillargues : Avec l’Hôtel de Ville qui rouvre, « c’est le cœur du village qui reprend des couleurs »

[VIDEO] Fermé depuis près d’un an, l’Hôtel de Ville va bientôt rouvrir à Marsillargues Et Florian Tempier, premier adjoint de la Ville ne cache pas que la réouverture prochaine est...

VIDÉO, INTERVIEW, ÉMISSIONS​
LES PLUS LUS
SOUTENEZ LE MOUVEMENT

Soutenez Le Mouvement !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 66% !

Je participe
ANNONCES LÉGALES