Montpellier : Vers un retour à la normale après la crise sanitaire ? (© AM)
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram

Le programme « Cité de l’emploi » place les demandeurs d’emploi des quartiers prioritaires au centre de l’attention d’un collectif associant les collectivités locales, le service public de l’emploi, les associations de proximité et les entreprises.

Le But : proposer un accompagnement sur-mesure. Le Gouvernement renforce-t-il sa mobilisation générale face à l’emploi ? Ce dispositif propose un nouveau cadre de coopération pour impulser un traitement des difficultés d’insertion des habitants des quartiers prioritaires. Le programme « Cité de l’emploi » ambitionne de garantir à ces citoyens, les mêmes opportunités d’insertion qu’à l’ensemble de la population.

100.000 euros par an

Deux étapes : le repérage et le raccrochage des demandeurs d’emploi aux différents dispositifs de droit commun mobilisables, et notamment aux dispositifs déployés dans le cadre du plan « France Relance » ainsi que dans la stratégie nationale de prévention et de lutte contre la pauvreté. Question finances, pour chacun de ces territoires, une enveloppe de 100.000 euros par an sera allouée et les agences Pôle emploi à proximité seront dotées de moyens renforcés.

« Des quartiers prioritaires, trop longtemps considérés comme invisibles »

Déjà expérimenté dans 24 territoires, le gouvernement a déployé en 2021 le programme « Cités de l’emploi, » à 60 nouveaux quartiers, Montpellier en fait partie.

Pour Patricia Mirallès, la majorité présidentielle « se bat quotidiennement sur les fronts de l’emploi, de l’insertion, de la jeunesse et de l’égalité des chances, » et la députée de l’Hérault LaREM souligne que « ce dispositif du gouvernement est un atout considérable pour l’emploi dans les quartiers prioritaires. »

Patricia Mirallès précise dans son communiqué que « ce nouveau dispositif bénéficiera considérablement à la ville de Montpellier et ses habitants des quartiers prioritaires, trop longtemps considérés comme invisibles. Le Gouvernement et la majorité sont pleinement engagés pour lever les obstacles d’accès à l’emploi et les discriminations liées au lieu de résidence. »

50 millions d’euros pour Quartiers d’été 2021

Si d’un côté le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin mobilise des renforts de police dans les départements bénéficiant d’une forte attractivité touristique, de l’autre la ministre chargée de la Ville, Nadia Hai mobilise 50 millions d’euros pour Quartiers d’été 2021, afin de proposer aux jeunes et aux habitants des quartiers des activités sportives, culturelles et de divertissement durant tout l’été et sur tout le territoire, avec aussi un accès aux droits et à l’insertion professionnelle. « L’objectif de ce dispositif est d’accélérer la sortie de crise et d’être un outil de prévention des violences. »

[VIDEO] Explications avec la ministre chargée de la Ville, Nadia Hai :

Partager l'article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram
À LA UNE

Sète : Végétalisation participative, demandez le guide !

Végétalisation participative : un guide pour accompagner les habitants. Ça se passe à Sète. Débroussailler, nettoyer, planter, ce ne sont pas les seules missions du service Jardins et paysage de...

Variant Omicron : 13 cas suspects en France

13 cas suspects de contamination au variant Omicron de la COVID-19 ont été détectés en France. Selon Gabriel Attal en conférence de presse ce mercredi : « il y a actuellement...

VIDÉO, INTERVIEW, ÉMISSION
LES PLUS LUS
Liza Papel & Camen Bruère #LPCB
ANNONCES LÉGALES