Aurélien Pradié, Laurent Jaoul et Stéphan Rossignol (© AM)
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram

[VIDEO] Ce lundi après-midi à Saint-Brès, Aurélien Pradié, candidat Les Républicains pour les élections régionales en Occitanie, Stéphan Rossignol, tête de liste pour l’Hérault, et Laurent Jaoul, maire de Saint-Brès, présentaient leur projet pour la protection et la promotion des traditions et de la culture rurale en Occitanie.

Le rendez-vous était fixé avenue de Nîmes, dans la salle polyvalente Gaston Sabatier, pour un premier point presse, en présence du Sénateur de l’Héraut et ancien maire de Castelnau-le-Lez, Jean-Pierre Grand, avant une visite de la Manade Jean-Pierre Vitou de Fontmagne.

Laurent Jaoul, une « prise de guerre » ?

C’est tout sourire, que le candidat de la Droite aux élections régionales s’est félicité, ce lundi après-midi d’accueillir sur sa liste dans l’Hérault et en 5e position le maire de Saint-Brès, le pourfendeur des « ayatollahs de la chlorophylle ». Pour le candidat, « il faut comprendre ce qui se joue, le mouvement écologiste est intégriste, punitif et sectaire », et « Laurent se bat au quotidien, il est une figure de ce  rassemblement que nous portons ».

Même son de cloche du côté de Stéphan Rossignol, « je connais bien Laurent Jaoul, nos parents se connaissent », pour le premier édile de La Grande Motte, les écologistes sont une menace, « nous avons intérêt à rassembler des gens de toutes les sensibilités, nos traditions sont menacées, depuis que des ayatollahs sont arrivés à la tête de nombreuses municipalités », « il faut faire face et combattre les verts ».

« Ce nouveau monde me fatigue » précise le conseiller de la métropole de Montpellier, « partout écologistes et animalistes attaquent la chasse, la pêche et les traditions taurines, ils sont dangereux ».

« Le temps n’est pas fait pour les trouillards »Aurélien Pradié

Pour le candidat, il faut partout « démasquer les arrangements de Carole Delga », le numéro trois des Républicains, le répète à qui veut l’entendre, « voter Delga au premier tour, c’est voté écologiste au second », « dans les faits de nombreuses décisions politiques sont dictées par des accords avec les écologistes ».

Pour changer durablement le braquet, le candidat l’assure une fois élu, ce sont 2 M€ qui seront sanctuarisés pour la défense des traditions rurales et un vice-président sera chargé de la défense des traditions rurales, un poste déjà réservé à Laurent Jaoul.

Explications avec Aurélien Pradié, Député du Lot et candidat LR pour les régionales

Un ralliement qui aurait pu quelque peu étonner, Laurent Jaoul étant le fils de Ferdinand Jaoul, conseiller régional délégué à la chasse et à la pêche, mais surtout membre du Groupe Socialiste Républicain et Citoyen de la majorité menée par Carole Delga. Un étonnement balayé par le premier édile de Saint-Brès, qui tient à saluer le travail de Ferdinand Jaoul, « il a fait le choix d’arrêter la vie politique, en juin prochain, c’est un autre chasseur qui sera élu à la Région ».

Partager l'article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram
À LA UNE

Montpellier : Dès lundi 25 octobre, la nuit on éteint la Ville

La pollution lumineuse a augmenté de 30% au cours des 20 dernières années. À partir du lundi 25 octobre, la Métropole organise une expérimentation inédite, dans le cadre de son...

[VIDEO] Marsillargues : Avec l’Hôtel de Ville qui rouvre, « c’est le cœur du village qui reprend des couleurs »

[VIDEO] Fermé depuis près d’un an, l’Hôtel de Ville va bientôt rouvrir à Marsillargues Et Florian Tempier, premier adjoint de la Ville ne cache pas que la réouverture prochaine est...

VIDÉO, INTERVIEW, ÉMISSIONS​
LES PLUS LUS
SOUTENEZ LE MOUVEMENT

Soutenez Le Mouvement !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 66% !

Je participe
ANNONCES LÉGALES