Conférence de presse à Saint-Brès mobilisation générale pour la chasse
Conférence de presse à Saint-Brès mobilisation générale pour la chasse (©CDS)
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram

Le point presse avait été annoncé à la hâte dans la journée du jeudi 18 février par Laurent Jaoul, Maire de Saint-Brès. La salle polyvalente de la commune avait été aménagée précipitamment par les services techniques de la municipalité. Le mot d’ordre était clair comme de l’eau de roche : il faut mettre fin à ces « barjots d’animalistes qui ne connaissent rien du tout à la nature et à notre terroir« , dixit Yvon Pellet. Ambiance garantie.

Sénateurs, Députés, Maires, élus cantonaux et régionaux, Présidents d’Associations locales et départementales… Tous étaient présents autour de Laurent Jaoul pour rappeler leur fervent soutien à la nature, et tout cela passe par la préservation de la chasse et de la pêche.

Le plus véhément d’entre eux n’était ni le plus jeune ni le premier à prendre la parole. Il n’était autre que le père de l’hôte du point presse. Ferdinand Jaoul, représentant Carole Delga, et la Région Occitanie Pyrénées Méditerranée, il n’a pas caché son vif agacement contre les animalistes et, sans le citer, l’élu montpelliérain, pro animaliste Eddine Ariztegui, proche de Michaël Delafosse.

« Moi, j’ai été élu en 2010 aux côtés de Georges Frêche à la Région. Tout s’est bien passé. On avait quelques élus écologistes, mais à l’époque, ils étaient compréhensifs et constructifs, eux« . Ceci n’était que le préambule. La suite, in extenso, a été brutale, mais implacable : « on a des fous, des sacrés jobards à la ville et à la métropole. Ils sont fous et lui là [Eddine Ariztegui. ndlr], en premier. Avec eux, on ne s’en sortira pas. Ce n’est pas possible. À Montpellier, on a à faire à des branquignoles à certaines places. Ça, par contre, c’est sûr. C’est invraisemblable de les suivre eux là-bas. On est en France, en 2021 et ils n’ont rien d’autre à foutre que de venir faire chier les chasseurs et les pêcheurs, » clame Ferdinand Jaoul. Fermez le ban. Les associations animalistes apprécieront.

Quelques instants auparavant, c’est dans un style plus posé, mais tout aussi déterminé que s’est exprimé Jean Luc Meissonnier, Maire de Baillargues et ami de longue date de Laurent Jaoul [Saint-Brès et Baillargues sont deux communes limitrophes, ndlr]. D’emblée, l’édile héraultais se présente comme réunissant tout ce que détestent les animalistes : chasseur, pêcheur, raséteur notamment.

[VIDEO] Jean-Luc Meissonnier, maire de Baillargues : « pour le moment on est gentils… Mais par contre si jamais ça bouge un peu trop, on sera solidaires … pour les faire retourner sur une autre planète, parce que pour moi, ce sont des extraterrestres. »

Seule femme présente à la tribune, entourée d’hommes, Michèle Cassar, dynamique maire de Pignan, n’était pas la dernière pour s’irriter à des volontés de l’élu animaliste montpelliérain. Sans être trop longue, l’édile a pour sa part, martelé que « sous sa mandature, la chasse ne sera jamais interdite, sur la commune de Pignan, qu’on se le tienne pour dit ! » Pour le plus grand bonheur, des chasseurs pignanais.

[VIDEO] Laurent Jaoul, Maire de Saint-Brès : « on marche sur la tête, aujourd’hui c’est du grand n’importe quoi. Donc j’appelle un peu à entrer en résistance » :

Assis aux côtés de Philippe Huppé et Henri Cabanel, le Sénateur Jean Pierre Grand se devait d’être présent ce matin. Il a souhaité prendre la parole pour rappeler notamment que « la chasse fait partie de notre ruralité et de notre terroir à tous, ici, dans l’Hérault« .

L’ex-Maire de Castelnau de Lez, qui siège désormais au Sénat à Paris, a conclu sa brève, mais intéressante prise de parole par ces mots « L’écologie, ici comme partout en France est un sujet trop sérieux pour qu’il soit confié à ces écologistes-là ! »

Si les récentes déclarations et autres tweets de l’élu animaliste Eddine Ariztegui lui ont valu bien des soucis sur les réseaux sociaux ces derniers jours, une chose est sûre : ce matin, à St Brès, en son absence, il s’est mis à dos une armée d’élus territoriaux majeurs qui feront tout pour l’empêcher de parvenir à ses fins, et de nuire au monde de la pêche et de la chasse. C’est d’ailleurs l’inimitable Président de la Fédération des Chasseurs de l’Hérault, Jean Pierre Gaillard, qui a conclu la conférence par ces mots, cinglants : « Eddine Ariztegui est totalement nul sur la chasse, sûrement tout autant sur la pêche et il ne comprend rien à rien à ce qui est nécessaire pour notre beau territoire ! »

[VIDEO] Philippe Huppé, député LaREM de la 5e Circonscription de l’Hérault : « je crois que ce n’est pas un nouvel humanisme que l’animalisme, c’est une nouvelle religion qui peut devenir désastreuse pour nos territoires »

Partager l'article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram
À LA UNE

Cinéma en plein-air : Un mois d’août à Saint-Quentin-la-Poterie

Cet été, les Toiles du Sud et l’Office Culturel proposent quatre projections de films à découvrir en plein air. Le rendez-vous est fixé au Parc Chabrier, près de la place...

Sète agglopôle : Découvrez l’Antiquité en famille avec les Augustales, samedi 31 juillet et dimanche 1er août

Les Augustales, journées dédiées à l’Antiquité et à l’archéologie expérimentale sont de retour au Musée Villa-Loupian. Après une année 2020 sans Journées Romaines, le Musée Villa-Loupian a décidé de reprogrammer...

SOUTENEZ LE MOUVEMENT

Soutenez Le Mouvement !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 66% !

Je participe
VIDÉO, INTERVIEW, ÉMISSIONS​
LES PLUS LUS
ANNONCES LÉGALES