C’est à présent officiel, le mouvement La France insoumise rejoint le collectif citoyen #NousSommes, pour les prochaines élections municipales de mars 2020.

LIRE AUSSI : Montpellier : #NousSommes a constitué sa liste pour les élections municipales

Le Comité électoral de La France insoumise (organe de désignation) réuni ce week-end a tranché pour un ralliement au collectif, rejetant l’initiative de rassemblement initié par l’appel « pour une liste de confluences ». Localement ce ralliement sera conduit par Julien Colet, candidat aux dernières législatives sur la première circonscription de l’Hérault, et Nathalie Oziol, enseignante du quartier Malbosc. Le ralliement LFI / #NousSommes était défendu, par l’ancien candidat aux élections européennes, Rhany Slimane.

Annonce - Pub - Advertisement

Selon, le dernier sondage BVA-La Tribune-Public Sénat, une liste « France insoumise » pourrait être créditée de 11% à 12% des voix aux prochaines élections municipales, juste devant la liste menée par Michaël Delafosse (entre 9% et 10%). Aux dernières présidentielles, Jean-Luc Mélenchon avait fait un de ses meilleurs scores à Montpellier, avec 31,46% des voix.

Un ralliement avec d’autres forces politiques ?

Pour les porte-paroles du collectif citoyen, il s’agit dès maintenant de construire une « confluence des forces politiques » autour de cette « seule réelle liste citoyenne » : #NousSommes.»

Après un appel du pied à Clothilde Ollier, à la suite de sa victoire à la Primaire citoyenne organisée par EELV, les militants montpelliérains laissent la porte ouverte au ralliement d’autres forces politiques, à condition « qu’une décision collective interne valide tout rapprochement ».

Individuellement certains militants de Génération-s, de Place publique ou d’Europe écologie Les Verts auraient, déjà rejoint cette initiative.

#NousSommes continue sa campagne avec des « voisinades ».

Rencontres organisées dans les différents quartiers de la Ville, ces « voisinades » ont pour objectif de  faire émerger des thématiques qui viendront alimenter la rédaction du programme de #NousSommes en vue des prochaines élections municipales.

Les premières ont eu lieu, jeudi 24 octobre 2019, simultanément dans 8 quartiers de la ville: la Paillade, les Cévennes, Figuerolles, Clemenceau, les Arceaux, le Plan des 4 Seigneurs, le Centre et Boutonnet.

Lancé en septembre 2018, le collectif citoyen entend « changer le logiciel de la pratique de la politique » à Montpellier.

Annonce - Pub - Advertisement