Pour l’équipe d’animation de la démarche « Confluence », la « victoire de Clothilde Ollier aux primaires du rassemblement des écologistes doit être un pas important vers une liste de large rassemblement pour les prochaines municipales à Montpellier ».

VOIR AUSSI : [VIDEO] Montpellier : Primaire citoyenne d’EELV, Clothilde Ollier l’emporte

L’équipe d’animation de l’appel pour « une liste de confluence aux municipales », lancé par la députée de l’Hérault, Muriel Ressiguier, les militants, Boris Chenaud, Nelly Lacince, Marc Le Tourneur, Hélène Raux et la « Gilet Jaune » Éléonore Martinelli, en juillet dernier, l’affirme « Clothilde Ollier, comme cheffe de file du rassemblement écologique, peut permettre ce rapprochement nécessaire des forces sociales et écologiques. Son parcours politique, sa participation active au mouvement des Gilets Jaunes, ses interventions répétées lors de ces primaires en témoignent. »

Pour l’équipe d’animation, cette « dynamique » peut permettre de « battre Saurel et son monde et porter une alternative écologiste, solidaire et démocratique. »

Il s’agit à présent pour ces militants d’ouvrir le dialogue, pour mettre « en débat la question de l’augmentation de la sphère de la gratuité (premiers m³ d’eau, premiers kWh, cantine scolaire…), lancer « des politiques ambitieuses pour lutter contre le réchauffement climatique, répondre aux besoins de la population (plan d’urgence vélo, développement des transports publics, création d’une agence publique de l’énergie pour la distribution et la production de l’énergie thermique et électrique…), reprendre « la main sur nos biens communs (eau-assainissement, déchets, terres agraires, ceinture verte…), et refondre « la démocratie municipale (mise en place d’un « Stop ou encore » à mi-mandat, redécoupons et augmentons le nombre de nos quartiers…). »