L'Occitanie, c'est aussi la Région du fromage

Réunion mardi soir, Jean-Louis Roumégas est en campagne. Pour la primaire des écologistes à Montpellier, mais sans aucun doute aussi, pour la suite : « les discours, ça suffit ! Maintenant on veut des actes, nous disent les citoyens » explique-t-il à la salle.

Ils étaient nombreux à être venus pour s’informer, échanger, et comprendre les priorités programmatiques du candidat Jean-Louis Roumégas pour la primaire des écologistes, et pour les municipales 2020 à Montpellier. Marcheurs, animalistes, socialistes, citoyens engagés dans des associations, et aussi certains membres d’EELV ont ainsi participé à une sorte de table ronde, avec une prise de parole ouverte. Une méthode pour faire comprendre que si les axes centraux sont définis par l’ambition écologique pour la ville, le programme dans ses détails sera le fruit d’un travail collectif.

« On ne fait pas de l’écologie sans les citoyens »

« Le temps d’être un chapitre dans la politique des autres est terminé, » précise Jean-Louis Roumégas. Avec une liste des écologistes créditée à 22%, juste derrière le maire sortant, la dynamique qui fonctionne reste le rassemblement : « et même avec de bons sondages, nous devons rester extrêmement ouverts. Nous garderons les bras ouverts, et grâce à un espace démocratique nous travaillerons à une participation citoyenne la plus large possible […] On ne fait pas de l’écologie sans les citoyens. » Cette primaire pour le 12 octobre prochain, et ce rassemblement citoyen pour l’écologie semblent tenir leurs promesses. Selon les chiffres : de 300 membres EELV, ils sont devenus plus de 1400 signataires, militants comme sympathisants.

« Stop ! Aux élus qui font semblant de décider… »

Entouré de Stéphane Herb et de Daphné Destievan qui font partie de son équipe, le candidat à la primaire ne boude pas son plaisir devant ce succès. Alors rassurant : « l’écologie ne s’oppose pas à l’économie. Plus encore, elle sait prendre le social en compte » affirme Jean-Louis Roumégas. Puis il prévient qu’il est temps de changer de personnel politique : « stop ! Aux élus qui font semblant de décider, alors qu’ils ont acheté des solutions clés en main aux lobbyistes. »

ITW Jean-Louis Roumégas, candidat à la primaire des écologistes du 12 octobre 2019 à Montpellier :

Primaire des écologistes : le vote aura lieu le samedi 12 octobre de 10h à 21h à la Brasserie le Dôme, boulevard Gambetta à Montpellier.

Voir aussi : [VIDEO] Clothilde Ollier propose de « faire de la ceinture verte de Montpellier une grande forêt urbaine »