Départementales : liste La France insoumise pour le canton de Saint-Gély-du-Fesc (©JPV)
Départementales : liste La France insoumise pour le canton de Saint-Gély-du-Fesc (©JPV)
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram

[VIDEO] Cette semaine, Caroline Borras, professeure de mathématiques, et Olivier Ravel ingénieur de recherche lançaient leur campagne pour les élections départementales des 20 et 27 juin 2021, sur le canton de Saint-Gély-du-Fesc.

Entourés de leurs suppléants Andrée Galtier et Roch Dumas, les candidates et les candidats présentaient leur ambition, forte d’une identité d’insoumis du Pic Saint Loup, avec la volonté de protéger un territoire, et de mettre en place une bifurcation démocratique, écologique et sanitaire. Le diagnostic est là, l’envie aussi, ils souhaitent travailler dans la cohérence, au plus près des 20 communes de leur canton, et des quelque 47.000 habitants qui y vivent.

« Agir concrètement face aux mécanismes qui engendrent l’insécurité sociale »

Empilement des tâches, « en cumulant les mandats, on ne répond pas au mieux de ses responsabilités. » Caroline Borras l’atteste « être déjà une ou un élu, ce n’est pas un atout pour ces élections départementales. » L’équation est simple : « un conseiller départemental se doit de travailler et de communiquer avec les maires, mais pas d’en être un soi-même. » Engagés, ils le sont, avec une exigence : « agir concrètement face aux mécanismes qui engendrent l’insécurité sociale, les changements climatiques, et la perte de la biodiversité, » explique Olivier Ravel.

« L’héritage climaticide doit avoir des visages et des noms »

Destruction d’espaces naturels et de terres agricoles, le dernier tronçon de la « Liaison Inter-cantonale Evitement Nord, » est pour ces insoumis un acte de destruction de la biodiversité. À l’ère de la sixième extinction de masse définie par la disparition importante d’espèces à un rythme élevé, « ce futur proche d’augmentation de la circulation automobile, entre gaz à effet de serre et particules, va contribuer à emballer le climat, avec un impact direct sur notre santé » souligne Olivier Ravel. Sans oublier de faire remarquer que « ce projet écocide est défendu par la liste chimérique des quatre maires candidats qui sont LR PS. » Allusion à Laurence Cristol maire de Saint-Clément de rivière, et à Jérôme Lopez maire de Saint-Mathieu de Tréviers qui forment une liste d’union entre Les Républicains et la majorité départementale. « Devant la jeunesse, cet héritage climaticide doit avoir des visages et des noms, » assure le candidat France insoumise.

C’est loin du Canton de Saint-Gély-du-Fesc, mais c’est peut-être, l’exemple à éviter. Quand on loue ou achète un logement dans le quartier de Port Marianne, on croit entendre l’océan, mais c’est le trafic routier de l’A9 et de l’A709. Semble-t-il le quartier n’est pas pollué, une crèche y verra le jour. Pourtant plus au sud, à équidistance de ces voies le quartier Cambacérès qui a tant fait parler, ne verra pas de logements pousser pour cause de pollution, juste une école de commerce et autres aménagements. Étonnant ? Peut-être qu’il y a un côté de l’autoroute où les particules sont moins agressives ?

Retour au nord de Montpellier. C’est ce genre d’apostasie politique que les candidats Caroline Borras et Olivier Ravel souhaitent véritablement éviter sur leur territoire, qui est encore un peu un écrin de nature.

À ce titre, les travaux du L.I.E.N sont très présents dans leur esprit. Pour Olivier Ravel, ce système conduit à « une impasse écologique. » Cet ingénieur de recherche est déterminé : « il est important de revenir à la politique avec une vision humaine » et l’assemblée départementale « ne doit pas être réduite, à une agence de projets sans audace humaniste. »

[VIDEO] Interview avec Caroline Borras (LFI) et Olivier Ravel (LFI), liste La France insoumise pour le canton de Saint-Gély-du-Fesc :

Les insoumis organisent une réunion publique de La France insoumise, le jeudi 17 juin à 18h à Prades-le-Lez, dans la salle Jacques Brel.

Canton de Saint-Gély-du-Fesc, Hérault

Le 20 juin prochain, le binôme Caroline Borras (LFI) et Olivier Ravel (LFI), liste La France insoumise, et ses suppléants se retrouveront pour un premier tour face à :

  • Laurence Cristol (LR) et Jérôme Lopez (PS) : liste d’union entre Les Républicains et la majorité départementale (PS/DVG/PCF)
  • Béatrice Montel (LREM) et Frédéric Bernard (LREM) : liste de la République en marche
  • Alexia Donadoni (RN) et Kévin Lavallée (RN) : liste du Rassemblement national
  • Isabelle Chabbert (PCF) et Yvan Garcia (PCF) : liste du Parti communiste français
  • Gwenaëlle Guerlavais (EELV) et Bruno Chichignoud (EELV) : liste Europe Ecologie – Les Verts

 

VOIR AUSSI : [VIDEO] Hérault, le L.I.E.N : un enjeu écologique et un mensonge politique ?

 

Partager l'article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram
À LA UNE
ZAD du LIEN dans l'Hérault

Montpellier : Projection-échange « Paroles de la ZAD »

À 20h, mercredi 1er décembre, la projection Projection du film  « Paroles de la ZAD » se fera au Café Le Dôme, 2 avenue Georges Clemenceau, à Montpellier. Des échanges et un...

Emploi forum recherche (©Pxls)

Pays de l’or : « En route pour l’emploi »

Mauguio : Forum « En route pour l’emploi » le 2 décembre 2021 de 8h45 à 12h à l’espace Morastel. La 5e édition du forum « En route pour l’emploi...

VIDÉO, INTERVIEW, ÉMISSION
LES PLUS LUS
Liza Papel & Camen Bruère #LPCB
ANNONCES LÉGALES