Mickaël Bucheron, Michaël Delafosse et Hélène Mandroux (© AM)
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram

Dans le cadre de la Journée internationale de lutte contre l’homophobie et la transphobie, la Ville de Montpellier a décidé de réaffirmer son ambition : Montpellier est et restera la Ville de l’amour.

Première Ville à célébrer un mariage homosexuel en France en 2013, 11 jours après l’adoption de la loi sur le mariage pour tous, la Ville reste un territoire de tolérance.

Ce 17 mai 2021, la Ville de Montpellier a fait le choix de participer activement à la journée mondiale de lutte contre l’homophobie et la transphobie, en proposant une grande exposition gratuite sur le parvis de l’Hôtel de Ville, en apportant un appui fort à la lutte contre les agressions LGBTQIA+, par un appui à l’association FLAG! et en dénommant la salle des mariages de l’Hôtel de Ville, Harvey Milk.

En amont de toute célébration, Fatma Nakib, adjointe au Maire de la Ville de Montpellier, déléguée à l’égalité et aux droits des femmes et Quentin Sierra, co-délégué de l’association SOS Homophobie 34 ont dressé un rapide panorama de l’état de l’homophobie en France.

Quentin Sierra précise, « nous sommes accueillis pour la première fois, devant l’Hôtel de Ville », « mais les chiffres ne sont pas bons ».

Les associations SOS Homophobie et Fierté Montpellier Pride proposeront aussi, mercredi, un live Facebook, pour dialoguer et répondre aux questions des internautes sur les violences subies par les personnes LGBTQIA+.

Signature de convention entre la Ville de Montpellier et l’association FLAG!

Approuvée lors du dernier conseil municipal, cette convention vise à soutenir l’application mobile FLAG!. L’application mobile enregistre les signalements anonymes, datés et géolocalisés des victimes et témoins d’actes LGBTQIA+phobes, de violences conjugales au sein de couple LGBT ou de sérophobie. D’une durée d’un an renouvelable, cette convention permet aux agents de la Ville d’avoir accès à la base de données des faits signalés via l’application, sur son territoire.

Comme le confirme, l’adjoint au Maire de la Ville de Montpellier, délégué à la protection de la population Sébastien Cote, le suivi se fera, au sein du groupe de veille « lutte contre les actes LGBTQIA+phobes », animé par le conseil local de sécurité et de prévention de la délinquance (CLSPD) et le service de cohésion sociale.

Un volontarisme de la Mairie, souligné par Mickaël Bucheron, Vice-président de l’association FLAG!, « un soutien nécessaire pour combattre sans relâche tous les actes de haine ». Cette convention doit notamment permettre à la Ville de sortir un diagnostic chiffré et circonstancié des actes de violence. La Ville devrait relayer, le 19 mai prochain, la campagne de communication de l’association SOS homophobie « C’est comme ça » et porter une campagne en faveur du téléchargement de l’application FLAG! sur ses réseaux d’affichage.

Lever du Rainbow Flag sur le fronton de l’Hôtel de Ville et inauguration de l’exposition « Droits humains et minorités sexuelles », réalisée par Amnesty sur le parvis de l’Hôtel de Ville.

En compagnie de Claire Brun-Mandon, chargée des questions d’orientation sexuelle et d’identité de genre d’Amnesty International 34, le Maire de Montpellier a ensuite inauguré l’exposition.

L’exposition, qui durera jusqu’au 17 juin, présente 16 panneaux sur le thème des « Droits humains et minorités sexuelles ».

Inauguration de la nouvelle dénomination de la salle des mariages : « Vive l’amour, vive Montpellier, vive la République »

En présence de l’ancienne Maire de Montpellier, Hélène Manderoux, le Maire de Montpellier, Michaël Delafosse, a dévoilé la nouvelle dénomination de la salle de mariages de l’Hôtel de Ville : Harvey Milk, « donner le nom Harvey Milk à cette salle, j’y tenais depuis très longtemps« , « Montpellier est une ville gay-friendly […] nous pouvons être fiers de ces trois mots magnifiques : Liberté, Égalité, Fraternité. Vive l’amour, vive Montpellier, vive la République ! »

Harvey Milk est le premier homme politique étasunien ouvertement homosexuel, à obtenir un mandat électoral. Le conseiller municipal de San Francisco fut assassiné un an après son élection en 1977. En pratique, les Montpelliérains peuvent faire le choix de se marier à Grammont ou à l’Hôtel de Ville.

Partager l'article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram
À LA UNE

[VIDEO] Départementales 2021 : Boisson et Gougeon, « nous voulons gagner pour le bien du canton de Lunel »

[VIDEO] Arrivé en première position avec 35,91%, le duo, Jérôme Boisson et Paulette Gougeon, est confiant pour dimanche, « nous portons un projet pour le territoire, c’est ce qui a convaincu...

Sunsète festival, Emmanuelle Caquille, François Commeinhes, Laurent Mesguich (©JPV)

[VIDEO] 5e édition du Sunsète Festival : films et séries « en plein air et sous les étoiles, face à la mer »

Sète, nouvelle ligne éditoriale pour le Sunsète Festival qui s’adresse à tous les écrans, avec le plaisir de voir les choses en grand. Projection sur la plage ou en salle,...

SOUTENEZ LE MOUVEMENT

Soutenez Le Mouvement !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 66% !

Je participe
VIDÉO, INTERVIEW, ÉMISSIONS​
LES PLUS LUS
ANNONCES LÉGALES

Annonces Légales

Sur Le Mouvement, publier une annonce légale n'a jamais été aussi facile et économique​.