[VIDÉO] Un entretien sans filtre avec Philippe Saurel, maire de Montpellier et président de la métropole, tête de liste de Montpellier la citoyenne, pour le 28 juin prochain.

VOIR AUSSI [Interview] Mobilités actives, et santé : Philippe Saurel veut « améliorer la qualité de vie »

Philippe Saurel tient son cap, pour une ville solidaire, responsable, et libre, en proposant une liste de rassemblement des citoyens, pour porter des projets humanistes et écologiques, face à une urgence climatique qui impose de nouvelles ambitions.

« Montpellier la citoyenne » est hors des partis politiques, aime à répéter le maire de Montpellier. 65 colistiers choisis pour leur « force de travail, » et la confiance que leur numéro un souhaite leur accorder. 2014-2020, un premier mandat avec entre autres, Montpellier portée à l’international, entre le pacte de Milan, le développement d’axes de coopération avec Manchester, et aussi l’invitation à l’ONU, et la présentation du manifeste de Montpellier. Aujourd’hui, c’est sur le terrain local, qu’il faut faire campagne. Et paradoxalement, la crise sanitaire offre bien plus de temps de parole que prévu.

Tractations, fusions de second tour, seule « Montpellier la citoyenne » n’a pas changé. « Pour gouverner, il faut avoir confiance » explique Philippe Saurel. Confidences sur sa stratégie à la métropole, sa présence pendant la crise du COVID : « en période de crise sanitaire, le maire est le premier interlocuteur avec le préfet […]  moi j’y étais pendant la crise […] on a fait le taf […] ma sur présence pendant la crise, elle est normale, c’est l’absence des autres qui est anormale… »

Le Rendez-Vous avec Philippe Saurel : « Pour gouverner, il faut avoir confiance. »

VOIR AUSSI Philippe Saurel présente le manifeste de Montpellier pour une ville écologique et humaniste