[VIDEO & ITW] En conférence de presse, ce mercredi 24 juillet, le maire de Montpellier Philippe Saurel a présenté le “Manifeste de Montpellier, pour une ville écologique et humaniste.”

80 pages, 5 grandes ambitions, et 30 engagements. Mais un manifeste, c’est quoi ? C’est une déclaration écrite, publique et solennelle, qui expose les idées et les objectifs d’un groupe ou d’une personnalité. « Le manifeste de Montpellier “manifeste” de façon très claire, ce besoin de revivifier notre pensée par rapport au vivant. Il en va de notre survie, » explique Philippe Saurel dans les premières pages du dit, manifeste.

De nouvelles ambitions ?

Une urgence climatique qui impose de nouvelles ambitions ? Pas exactement. Lors de cette présentation, le maire de Montpellier a fait un retour en 2013 pour citer son programme de l’époque, la liste “Montpellier, c’est vous” : 15 propositions dont les 13 et 14 consacrées à l’environnement, à l’urbanisme durable et au développement urbain. Philippe Saurel en fera la lecture pour conclure : « voilà quelle était notre feuille de route […] il n’y a rien à enlever à ce texte, et rien à rajouter, il est complet. » À huit mois des Municipales, le manifeste de Montpellier propose de revoir à la hausse ces ambitions et celles du guide AURA (Améliorer l’Urbanisme par un Référentiel d’Aménagement) en travaillant dans le sens des 17 Objectifs de Développement Durable établis par l’ONU.

Annonce - Pub - Advertisement

« Devant l’urgence climatique, nous faisons un pas de plus pour adapter la ville, et pour proposer tout une série de mesures qui vont permettre aux professionnels, aux acteurs de la construction, mais aussi aux citoyens de prendre conscience que l’acte collectif de bâtir une ville ne peut pas se faire n’importe comment, et doit se faire avec précisions et bon sens… » déclare Philippe Saurel.

ITW de Philippe Saurel, maire de Montpellier et Président de Montpellier Méditerranée Métropole :

« Si vous me posez la question est-ce que je suis candidat ? Je n’ai pas pris ma décision. Je la prendrais à la fin de l’année, voire même en janvier. » Une temporalité en phase avec un plan climat qui sera présenté : fin décembre 2019, et début janvier 2020. Période où Philippe Saurel devrait donc se prononcer sur son envie ou pas de candidature.

Voir aussi, c’est un voeu, mais c’est un début : Montpellier déclare l’urgence climatique

Partager une culture commune, ou stratégie de campagne déjà en marche ?

Un manifeste pour tous qui ne serait pas une intention de programme ni une ambition électorale pour 2020, ce document est destiné à « partager une culture commune et des ambitions fortes pour la transition écologique et solidaire de Montpellier.»

Côté polémiques, la remarque faite par le Président de Montpellier Méditerranée Métropole au Conseiller municipal de Castelnau-le-Lez Henri Rouilleault, en conseil métropolitain du 23 juillet : « vous devriez déclarer l’état urgence climatique à Castelnau, vous feriez un énorme coup. Faites-le. Je vous donne la clé de la victoire » peut laisser supposer une stratégie de campagne déjà en marche.

Annonce - Pub - Advertisement