La liste étudiante « Donuts, les étudiants indépendants et combatifs » demande à ce que sa motion « Proposition de cadrage des notes du second semestre 2019-2020 à l’Université de Montpellier », soit soumise au vote lors de la séance du jeudi 14 mai 2020 de la Commission de la Formation et de la Vie Universitaire (CFVU) de l’Université de Montpellier (UM).

VOIR AUSSI : Paul-Valéry Montpellier 3 organisera ses examens, à distance

Proposition de cadrage des notes du second semestre 2019-2020 à l’Université de Montpellier : « La CFVU autorise et encourage les composantes et les enseignant·e·s à ne prendre en compte dans le calcul de la moyenne du second semestre que les évaluations en contrôle continu s’étant déroulées avant le 13 mars, ainsi que les notes strictement supérieures à 10/20 à l’issue des examens en distanciel.
Si la note est inférieure à 10 aux deux périodes d’évaluation : les étudiant·e·s effectuent une session de rattrapage. La « règle du max » serait appliquée pour ce semestre entre les examens et les rattrapages, afin de conserver la meilleure des deux notes obtenues (modalité choisie à l’Université de Paul Valéry). »

La liste « Donuts ! Les étudiants indépendants et combatifs » est présentée par le Syndicat de Combat Universitaire de Montpellier (SCUM) et l’Association des Étudiants en Master et Doctorat de Montpellier. En pratique, cette proposition de cadrage des notes, portée par une élue étudiante a peu de chance d’aboutir.

L’Université de Montpellier compte 49 000 étudiants et regroupe toutes les disciplines sauf celles enseignées à l’université Paul Valéry. Le président de l‘Université a fait le choix pour le second trimestre de laisser le soin aux composantes de l‘université, de définir leurs propres modalités d’évaluation et de notation.