Ce samedi soir, il y avait 3 338 cas confirmés en Occitanie, 1 001 hospitalisations en cours (dont 326 en réanimation), 149 décès et 730 retours à domicile.

VOIR AUSSI : Mémo : Jour 19 COVID-19, « vers le port généralisé du masque ? »

Selon le dernier bilan du coronavirus en France, communiqué le 4 avril dans la soirée, il y avait, samedi, 15 438 retours à domicile (+1430 en 24h), 5 532 décès à l’hôpital (+441 en 24h), 2028 décès en EHPAD ou EMS (+612), 28 143 hospitalisations (+711 en 24h), 6 838 en réanimation (+176 en 24h).

Point de situation dans les EHPAD en Occitanie

VOIR AUSSI : Mauguio : Bilan lourd pour les personnes âgées et fragiles de l’EHPAD

En Occitanie, 167 des 828 EHPAD (60 000 lits d’hébergement) que compte la Région ont signalé un ou plusieurs cas COVID-19 confirmés ou possibles.

602 cas de COVID-19 confirmés ou possibles parmi les résidents ont ainsi été signalés. À ce stade, la Région compte 39 décès. Tous les établissements n’ayant pas remonté la totalité des cas et des décès, ces données sont en cours de consolidation.

En pratique, les signalements COVID-19 sont effectués directement par les établissements médicaux-sociaux dans un portail national de signalement des événements indésirables depuis le 28 mars. Ces données sont centralisées et analysées au plan national et régional par Santé Publique France.

« nous en sommes là, à la veille d’une hécatombe »

Un situation insupportable pour l’Union Locale CGT de Montpellier, « les personnels et les organisations syndicales des EHPAD, ont tiré depuis longtemps la sonnette d’alarme. Macron et son gouvernement ont préféré écouter les marchés financiers. Et aujourd’hui nous en sommes là, à la veille d’une hécatombe ».

Et le constat, sans appel, « le gouvernement est responsable et coupable de la pénurie d’équipements, de la pénurie de tests de dépistage, de la pénurie de personnels et de lits. »