La 9e Marche pour le Climat aura lieu le 14 mars prochain, à la veille du premier tour des élections municipales.

Pour l’équipe de Citoyens pour le Climat, il y aurait un « Hold up sur le climat », « à l’approche des municipales certains partis politiques et syndicats s’intéressent aux Marches pour le climat et à ce mouvement qui rassemble depuis 2 ans entre 2000 et 15000 personnes à Montpellier. »

Le co-référent de « Citoyens pour le Climat à Montpellier », et directeur de campagne de la liste « Écologie pour Tous » conduite par Jean-Louis Roumégas, Stéphane Herb, s’en était déjà inquiété, à la fin du mois de janvier, évoquant une tentative de « récupération par l’extrême gauche et les Anarchistes à Montpellier ».

VOIR AUSSI : Marche pour le Climat à Montpellier : Stéphane Herb évoque une tentative de « récupération par l’extrême gauche et les Anarchistes »

Pour son équipe, ses doutes étaient fondés, il y aurait une « tentative de récupération politique et syndicale des Marches pour le Climat ».

Pour CPLC 34 qui organise, depuis 2018, et plusieurs fois par an, les Marches pour le Climat à Montpellier et dans les grandes villes de France, les citoyens « marchent pour se faire entendre des politiques, des décideurs, et non l’inverse », pour ces militants « des associations en lien avec des partis politiques : Alternatiba – ADN34 (arrêt du nucléaire), Extinction Rebellion 34, les objecteurs de croissance, ANV COP 21, Le Nouveau Monde, La Carmagnole, I-boycott Montpellier, Greenpeace France/Groupe local de Montpellier ont introduit certaines organisations politiques et syndicales choisies, leur permettant de participer à la préparation et à l’organisation des Marches pour le climat, tels que : UCL34 Union Communiste Libertaire, NPA34 Nouveau Parti Anti-Capitaliste, Solidaires34, Ensemble 34 – SNUipp-FSU34, CNT 34, FERC-CGT 34. »

« Marche pour le Climat et la biodiversité » vs « Marche pour le Climat »

Avec la première, celle principalement organisée par : Citoyens pour le Climat, Oxfam GL34 Montpellier, Artivistes – Atelier citoyen et artistique, Alliance Ethique, FNE Languedoc Roussillon, il s’agit, le 14 mars prochain, de marcher depuis l’Esplanade du Peyrou, « pour la préservation de notre environnement et pour une justice climatique et sociale ».

Avec la deuxième, celle principalement organisée par : Le Nouveau Monde – Montpellier, La Carmagnole, Solidaires 34, Unis Pour Le Climat, ANV COP 21 Montpellier, Arrêt du Nucléaire 34, Extinction Rebellion Montpellier, SNUipp-FSU34, La Cagette, Ouvre-Tête, Alternatiba Montpellier, SUD Lycéen Montpellier, Women’s March Montpellier France, I-boycott Montpellier, Youth for Climate Montpellier, il s’agit, le 14 mars prochain, de se rassembler sur la place de la Comédie, « pour la préservation de notre environnement, pour une justice climatique et sociale. »

Il y aura donc, au final, deux marches, le 14 mars prochain, une avec un point de rendez-vous à 14h sur l’Esplanade du Peyrou et l’autre, toujours à 14h, mais au départ de la place de la Comédie.