Montpellier, Antoine Maurice, tête de liste EELV - Régionales 2021
Montpellier, Antoine Maurice, tête de liste EELV - Régionales 2021 (© JPV)
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram

C’est depuis son local de campagne au cœur de Toulouse qu’Antoine Maurice tenait un nouveau point presse 2.0, via Zoom pour des raisons sanitaires.

Au cœur de son propos, la culture, « un secteur meurtri par 2 années de crise », comme le reconnaît lui-même le candidat. Clairement, il veut redorer le blason de la Culture dans toute la grande région unifiée.

D’emblée, il regrette que l’équipe en place « a acté la baisse de 12% du budget, pour la culture au cours des 6 années écoulées et 30% d’investissements en moins dans ce secteur ». Il met le doigt sur ce qui constitue le problème majeur. Le Président de Région écologiste qu’il souhaite devenir détaille par le menu, ensuite, les principaux axes qui seront les siens, s’il est élu, pour la culture.

Pas moins de 10 millions d’euros seront investis dès 2021 pour « faire culture autrement et réparer tout ce qui peut l’être dans ce domaine qui a beaucoup trop souffert ces derniers mois ». Dans la même veine, le candidat s’engage à ce que « les investissements culturels soient doublés dès cette année ». S’il succède à Carole Delga, il l’assure solennel, « la culture sera bien plus soutenue qu’actuellement ».

10 millions d’euros supplémentaires seront également investis sur un vaste plan de relance pour la formation du personnel de la culture. Dans un domaine où bons nombres de sites sont restés fermés depuis de très nombreux mois, le candidat écologiste a parfaitement conscience qu’il faut aider l’ensemble des personnels à reprendre le travail et à toujours être formé aux nouveautés dans ce secteur en souffrance

La culture passe par les gares !

Conscient que dans chaque ville du territoire, un théâtre existe et plusieurs cinémas sont déjà existants, le candidat a réfléchi avec ses équipes à de nouveaux projets pour rapprocher concrètement la culture des habitants, partout dans la grande région réunifiée. « Nous soutiendrons financièrement, mais pas seulement, un festival géant des gares. Les voyageurs seront les artistes et non pas nos concitoyens« .

La seule condition exigée pour qu’une commune puisse y participer sera donc que celle-ci dispose d’une gare ferroviaire sur son territoire. Le candidat s’est toutefois bien retenu de donner une date ou une année pour le lancement d’un tel festival culturo-ferroviaire.

Un Parlement citoyen de la Culture

Soucieux de vouloir impliquer toujours plus les habitants, le candidat veut s’inspirer des Parlements de la Mer puis de la Montagne, initiés sous le mandat de Carole Delga, pour mettre sur pied un véritable Parlement de la Culture dans toute l’Occitanie.

« Il faut mettre nos concitoyens de tous les départements, au cœur de la construction de la politique culturelle pour les 6 années à venir. Nous travaillerons en toute transparence avec les futurs membres comme avec les acteurs de la Culture », a détaillé le candidat.

S’il est élu à la veille de la fête de la musique (2e tour des Élections régionales prévues, pour le moment, le dimanche 20 juin prochain), Antoine Maurice souhaite enfin qu’au cours de « son » mandat, le budget global de la Culture bondisse de 50 entre 2021 et 2027. Rendez-vous est donc pris, si Antoine Maurice en devient le Président dans moins de 10 semaines , pour vérifier au printemps 2027, si les nombreux engagements affichés, ont été, ou non, tenus.

Partager l'article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram
À LA UNE
Carole Delga dans l'Hérault à Mudaison après l'épisode du gel ©CDS

[VIDEO] Occitanie : Après l’épisode de gel, Carole Delga annonce une première aide de 5M €

[VIDEO] Moins d’une semaine après, un gros coup de gel qui a causé de colossales pertes chez les producteurs de fruits et les vignerons héraultais, Carole Delga, Présidente de la...

[VIDEO] Lunel : Parlementaires et élus unis pour les grands projets de la Ville

[VIDEO] Vendredi 16 avril, Pierre Soujol, maire de Lunel, recevait Jean-Pierre Grand, sénateur de l’Hérault, Patrick Vignal, député de la 9e circonscription de l’Hérault et Claude Barral, conseiller départemental pour...

SOUTENEZ LE MOUVEMENT

Soutenez Le Mouvement !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 66% !

Je participe
VIDÉO, INTERVIEW, ÉMISSIONS​
LES PLUS LUS
ANNONCES LÉGALES