Marche pour le Climat à Montpellier : Stéphane Herb évoque une tentative de « récupération par l’extrême gauche et les Anarchistes »

Citoyens pour le Climat à Montpellier

Alors qu’une nouvelle Marche pour le Climat doit avoir lieu le 14 mars 2020, Stéphane Herb, co-référent de « Citoyens pour le Climat à Montpellier », évoque une tentative de « récupération par l’extrême gauche et les Anarchistes à Montpellier ».

VOIR AUSSI : Montpellier : 1.500 manifestants ont marché pour le climat

Celui qui est aussi membre de l’équipe de campagne de Jean-Louis Roumégas, déplore qu’Extinction Rebellion 34, Anv-Cop21 Montpellier, ADN34, Solidaires 34, Alternatiba Montpellier, NPA34, UCL34 et Les Objecteurs-trices de Croissance de Montpellier souhaite organiser la Marche pour le Climat sans « Citoyens pour le Climat ».

Dans un courriel envoyé, aux organisations, le co-référent de CPLC Montpellier regrette une « tentative de division au sein des associations écologiques de Montpellier à des fins politiques. Cette action dessert, par la division, la cause que nous défendons tous, le climat ! Citoyens pour le Climat a toujours souhaité une convergence des Marches avec l’ensemble des associations et forces citoyennes apartisanes et à œuvrer en ce sens. Aujourd’hui, vous proposez de construire avec des forces politiques et syndicales, les marches pour le Climat et sans nous concerter à l’avance ! »

Surtout, le militant écologiste regrette que la présence de « forces d’extrême gauche, Solidaires (L’Union syndicale Solidaires), NPA34 (Nouveau Parti Anticapitaliste de l’Hérault), UCL34 (Union Communiste Libertaire) ». « En tout état de cause,nous ne cautionnons pas ce genre de tentative politique de récupération que nous dénonçons vivement et que nous ne pouvons soutenir. Même si nous n’avons bien entendu rien contre les forces politiques de gauche, bien au contraire, mais ce n’est pas la ligne que nous défendons qui est celle de garder les Marches pour le Climat Citoyennes et uniquement Citoyennes apartisanes ! Nous nous désolidarisons de votre initiative et vous invitons à venir participer avec nous, les associations écologiques de Montpellier à la construction de la prochaine Marche pour le Climat qui aura lieu le 14 mars 2020. »

Une chose est sûre, cette manifestation qui doit avoir lieu, juste avant les élections municipales des 15 et 22 mars 2020, intéresse grandement les associations et mouvements politique, qui n’ont pas oublié, le rôle déterminant de ces mobilisations « pour le Climat » dans le bon score d’EELV aux élections européennes de mai 2018… Affaire à suivre …