Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram

En Ontario, au Canada vit Autumn Peltier, une adolescente de 13 ans appartenant à la Première Nation Wikwemikong.

Son combat pour défendre la réserve autochtone non cédée et l’eau vient d’être salué par le Prix international de la Paix des enfants pour lequel elle est nommée avec d’autres finalistes. Ce prix récompense chaque année un jeune de moins de 18 ans pour son engagement envers les droits des enfants.

« J’aime dire que l’eau est vraiment sacrée, l’eau c’est la vie, la Terre n’a pas besoin de nous. Nous avons besoin d’elle », souligne la jeune militante. La réserve de Wikwemikong est l’une des dix plus grandes communautés des Premières Nations au Canada. Elle compte 7 278 autochtones dont environ 3 030 vivent directement dans la réserve.

Autumn Peltier prendra-t-elle la suite de Malala Yousafzai, Prix international de la Paix des enfants en 2013, puis prix Nobel de la paix en 2014 ?

 

Partager l'article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram
À LA UNE

Coopérations territoriales, pour Carole Delga, « à Montpellier, il existe une culture de l’innovation et de l’audace »

Malgré le mauvais temps, les deux figures de la gauche socialiste étaient tout sourire, ce lundi après-midi pour présenter les contours de leur bonne entente. « Nous sommes amis », précise presque...

Covid-19 : Sur la vaccination, Nîmes passe à la vitesse supérieure

Moins de 48 heures après la fermeture du premier site de vaccination aux Costières, Jean-Paul Fournier, Maire de Nîmes et Dolorès Orlay-Moureau, adjointe à la Santé à la municipalité, inauguraient...

SOUTENEZ LE MOUVEMENT

Soutenez Le Mouvement !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 66% !

Je participe
VIDÉO, INTERVIEW, ÉMISSIONS​
LES PLUS LUS
ANNONCES LÉGALES

Annonces Légales

Sur Le Mouvement, publier une annonce légale n'a jamais été aussi facile et économique​.