Carole Delga, conférence de presse jeudi 15 juillet 2021 Santé & Sécurité
Occitanie : Carole Delga, conférence de presse jeudi 15 juillet 2021 Santé & Sécurité
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram

Emploi, sécurité, logement, santé, ce sont les quatre grands thèmes abordés durant la campagne des Régionales par Carole Delga qui s’attaque d’entrée de mandat à la santé et à la sécurité.

En conférence de presse, ce jeudi 15 juillet la Présidente accompagnée de Vincent Bounes, vice-président de la Région en charge de la Santé faisait la présentation des mesures pour protéger les habitants d’Occitanie. Des premières actions clairement identifiées avec la création d’un Groupement d’Intérêt Public (GIP), « bras armé d’un service public régional de la santé, » pour lutter contre la désertification médicale, mais aussi pour coller à la réalité de la crise sanitaire, « Proxivaccin, » la vaccination de proximité disponible pour tous, soutenue par une communication très présente avec l’ARS pour faire comprendre l’urgence vaccinale : « à chaque vaccination, c’est la vie qui reprend. Faisons-nous tous vacciner, maintenant. »

Côté sécurité, l’action n’était pas en reste, Carole Delga souhaite accompagner les communes et les intercommunalités et leurs services locaux de police. Elle veut contribuer à une meilleure formation des policiers municipaux et intercommunaux, et la Présidente de la Région Occitanie oeuvre aussi pour obtenir la création d’une Zone de Défense Occitanie.

VOIR AUSSI : Covid-19 : dégradation rapide et brutale des indicateurs épidémiologiques en Occitanie

 

Toulouse : « 180.000 créneaux supplémentaires de vaccination sur l’été »

En visio-conférence pour cause de campagne de vaccination sur le tour de France, Vincent Bounes annonce que : « tous les centres d’Occitanie vont essayer de monter en puissance. À titre personnel, celui dont je m’occupe, on va monter 180.000 créneaux supplémentaires de vaccination sur l’été, juste sur le vaccinodrome de Toulouse. Et donc probablement sur l’Occitanie, il y aura des centaines de milliers de créneaux supplémentaires ouverts cet été. »

« Proxivaccin » solution itinérante et gratuite

« Proxivaccin » depuis mars dernier avec le CETIR et l’ARS a pour but de faciliter et d’accompagner la vaccination. Face à la montée du variant Delta sur le territoire, la Région compte renforcer ce dispositif dès cet été, notamment avec la mobilisation d’un camion supplémentaire, afin d’intervenir rapidement « au plus près des foyers de contamination. » Une solution itinérante et gratuite qui a déjà permis sur les secteurs ne disposant pas de centre de vaccination fixe, de pharmacie, de cabinet médical ou de centre de santé, de délivrer plus de 11.800 doses dans 45 villages d’Occitanie, à travers 86 opérations. Des camions efficaces qui disposent d’un lieu de préparation des patients et des vaccins, et d’un système de communication par satellite, permettant un accès aux logiciels médicaux et administratifs. Pour Vincent Bounes, « la difficulté n’est plus de convaincre les gens de se faire vacciner, la grande majorité souhaite trouver des créneaux, et donc, offrir une unité mobile sur les lieux de villégiatures me paraît tout à fait adapté. »

Sur le GIP pas encore de précisions, quant aux premières implantations des localités qui en pourront en bénéficier. Mais le vice-président de la Région en charge de la Santé note que « l’actualité nous donne raison qu’elle [Carole Delga,ndlr] ait voulu porter ce projet d’investir la santé en Région, on y est en plein ! On a déjà beaucoup travaillé et identifié un certain nombre de territoires qui pourraient être partenaires […] Un territoire à l’Est de la Région, qui pourrait rapidement rejoindre le GIP et démarrer le portage de ces médecins salariés. »

Une dizaine de médecins semblent prêts à commencer l’aventure « assez rapidement, ce sont déjà de très bonnes nouvelles, » explique Vincent Bounes. Ainsi la première étape est consacrée au lancement d’un Appel à candidatures, dès cette rentrée auprès des collectivités déficitaires en médecins et identifiées comme « Territoires de Vie » par le ministère de la Santé. Le GIP devrait être lancé début 2022. Il aura vocation à salarier des médecins et infirmiers. Bref ! L’Occitanie s’apprête à recruter 200 médecins face aux déserts médicaux et à entamer la construction ou l’agrandissement de 150 centres de santé.

Sécurité : l’autre Appel à candidatures

Sécurité, c’est le deuxième point important, de la prochaine Assemblée plénière de la Région Occitanie de vendredi 16 juillet. Dès le mois de septembre, la Région lancera, à titre expérimental, un Appel à candidatures auprès des communes et intercommunalités pour les accompagner dans leurs actions de prévention, des violences, et de tranquillité publique. Pour agir concrètement, 3 axes ont été retenus : la création d’aménagements spécifiques de l’espace public pour répondre aux besoins de prévention et de sécurité. L’acquisition de postes de police municipale mobiles. La rénovation ou la création de locaux de police municipale et intercommunale. Et vendredi 16, verra la nomination d’un conseiller régional délégué, chargé de la sécurité, de la citoyenneté et de la laïcité, pour porter les différents projets du mandat à venir.

Obtenir la création par l’État d’une 8e Zone de défense et de sécurité en Occitanie.

« Nous avons déjà beaucoup agi sur ce mandat qui s’achève, que ce soit à travers la vidéo protection […] dans les transports, également dans la sécurisation de nos lycées. Et là, nous allons amplifier cette aide, » annonce Carole Delga qui rencontrera le Premier ministre Jean Castex la semaine prochaine. La présidente explique : « je vais lui demander au niveau de la Région Occitanie, la création d’une zone de défense, pour avoir une réactivité beaucoup plus forte, sur toutes les questions de sécurité, au sens large. »

Promouvoir la citoyenneté et lutter contre les violences, dont celles faites aux femmes

Toujours une priorité : Promouvoir la citoyenneté et lutter contre les violences, dont celles faites aux femmes. Depuis 2017, la Région Occitanie a soutenu plus de 102 actions portées par des associations mobilisées pour agir contre les violences faites aux femmes, pour un montant de 590.000€. La Région souhaite aujourd’hui aller plus loin afin d’établir un grand plan d’investissement dans les infrastructures de prise en charge et d’éloignement des conjoints violents, en lien avec les associations compétentes, les Conseils départementaux et les services de l’État.

Partager l'article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram
À LA UNE

Covid-19 : Déclenchement du plan blanc dans les établissements de santé d’Occitanie

Face à la reprise de l’épidémie, l’Agence régionale de santé (ARS) a décidé de demander aux établissements de santé publics et privés  de déclencher leur plan blanc, un dispositif exceptionnel...

Covid-19 : L’hôpital en tension en Occitanie

L’ensemble des indicateurs continue de progresser très fortement en Occitanie avec un taux d’incidence moyen supérieur à 420/100 000 habitants. Selon les services de l’Agence Régionale de Santé (ARS), les...

SOUTENEZ LE MOUVEMENT

Soutenez Le Mouvement !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 66% !

Je participe
VIDÉO, INTERVIEW, ÉMISSIONS​
LES PLUS LUS
ANNONCES LÉGALES