© Illustration
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram

Le 8 octobre prochain, aura lieu le Nouveau Sommet Afrique-France à Montpellier.

À Montpellier, Emmanuel Macron rencontrera des acteurs issus de l’entrepreneuriat, des diasporas, et des domaines culturels, artistiques et sportifs. Un sommet qui fait débat sur le territoire, alors qu’un colloque et un contre-sommet sont d’ores et déjà programmés…

Un colloque « pour l’annulation du Sommet France Afrique », samedi 2 octobre

Organisé de 9h à 21h, à la Salle Campos de Grabels, le colloque vise à l’annulation du Sommet Afrique France, « le sommet France-Afrique est l’expression de la défense des intérêts français dans les pays Africains ».

Pour les organisateurs*, il faut refuser que « Montpellier devienne la vitrine du colonialisme qui ne dit pas son nom. L’argument des retombées économiques n’est pas une justification suffisante ».

Programme du colloque :

  • 9h – Introduction : Présentation de l’ouvrage collectif « Résistances africaines à la domination néocoloniale » (Le Croquant, 2021), en compagnie de Martine Boudet, coordinatrice du livre et membre du Conseil scientifique d’Attac France et Gus Massiah, co auteur et membre du Secrétariat international du FSM (représentant du Cedetim)
  • 10h – Table ronde « Économie et finances », en compagnie de Kako Nubukpo, coordonnateur des Etats Généraux de l’Eco, partie prenante du rapport commandé par E. Macron sur la situation en Afrique, commissaire du Togo à la Commission de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (Uemoa), en distanciel, Nicolas Sersiron, ancien président du CADTM France, auteur de dettes et extractivisme, en présentiel ou distanciel, et Fadhel Kaboub, professeur associé d’économie à l’université de Denison dans l’Ohio et président du think tank Global Institute for Sustainable Prosperity aux Etats-Unis, membre du FUIQP, en distanciel.
  • 12h – Table ronde « Enjeux militaires », en compagnie de Claude Serfati, économiste, chercheur associé à l’Institut de Recherche économique et sociale et maître de conférence à l’Université Versailles-Saint-Quentin, auteur de « Le militaire : une histoire française », en présentiel et Bernard Deschamps, ancien député, président d’honneur de France-El Djazaïr, dernier ouvrage publié « Révolution, l’Algérie, Abdelaziz Bouteflika, le hirak », en présentiel.
  • 14h30 – Table ronde « Migrations », en compagnie de Said Bouamama, sociologue, animateur du blog Le blog de « Saïd Bouamama. révolution africaine », en présentiel.
  • 16h30 – Table ronde « Réparations nécessaires en Afrique », en compagnie de Clotilde Ohouochi, ancienne Ministre de la Solidarité, de la Santé et de la Sécurité sociale de la Côte d’Ivoire.

Pour assister à ce colloque, il est recommandé de ce pré-inscrire, en cliquant sur ce lien.

*CNT34ESS, Fédération Libre Pensée 34, PCF 34 ; NPA 34 ; UCL Montpellier ; CEDETIM ; Solidaires 66, PCRF Aude ; les groupes d’actions Pic Saint Loup de la FI ; POI 11 ; Fédération Nationale Laïque des Associations des Amis des Monuments Pacifistes, Républicains et Anticléricaux ; Parti de Gauche / Alpes Maritimes (PG06).

Un contre-sommet Afrique-France à Montpellier les 7, 8 et 9 octobre

« Malgré les effets d’annonce du président Emmanuel Macron, l’esprit néo-colonial est toujours présent », regrettent les associations montpelliéraines** signataires de l’appel du contre-sommet, « ce sommet arrive dans un contexte géopolitique extrêmement tendu, où le sentiment anti-français, qui est surtout un sentiment anti-françafrique, c’est-à-dire un rejet de ces politiques, grandit dans l’ensemble des pays d’Afrique francophone. Un fort rejet salutaire de l’impérialisme français a embrasé les populations dans les rues de Dakar, de Bamako, et d’ailleurs ».

Programme du contre-sommet :

  • Mercredi 6 octobre – 20h à La Carmagnole – Conférence de Bernard Mounier : « Les dérives de l’aide française  au développement, entre business et corruption » (animé par ATTAC)
  • Jeudi 7 octobre – 20h à La Carmagnole – Conférence de Mireille Fanon-Mendès-France : « Frantz Fanon, de  l’anticolonialisme à la pensée décoloniale » (animé par l’UJFP)
  • Vendredi 8 octobre à La Carmagnole – Ateliers animés par les associations de la Marche des Solidarités :
    • 10h30 : Comment devient-on sans papiers ?
    • 12h30-13h30 : allée Thomas Sankara (Antigone) Rassemblement de soutien à l’ouverture, enfin, du procès des assassins de Thomas Sankara, 34 ans après.
    • 14h : la méditerranée militarisée avec Bichra Ben Nia
    • 18h : violences policières sur les migrants avec Anzoumane Sissoko, Alain Charlemagne, Kone Brehma
    • 20h : Conférence Aziz Fall : « Lutte contre l’impunité : Sankara et   panafricanisme » (animé par le Comité Thomas Sankara 34)
  • Samedi 9 octobre – Conférences à la Carmagnole
    • 10h : Fanny Pigeaud « Franc CFA – Domination économique »   (animée par les Amis du Monde diplomatique)
    • 11h30 : Raphael Granvaud : « Présence militaire française en   Afrique » (animé par Survie)
    • 15h : Manifestation – Départ plan Cabanes : Pour dénoncer la Françafrique et les dessous du sommet Afrique-France  organisé par Macron et Delafosse à Montpellier.
  • Dimanche 10 octobre : 10h – Balade décoloniale  : Départ Odysséum – Place des grands hommes. Trajet en tram avec arrêts stratégiques. Arrivée à la Carmagnole. Par André Rosevegue (UJFP)
    .

Participation aux conférences sur inscription, ici. Expo Carmagnole : 12 panneaux sur le colonialisme préparés par la FASTI et les caricatures de Karak

**Amis du Monde Diplo 34 ; ATTAC34 ;  La Carmagnole de Montpellier ; CDTM Montpellier – Centre de Documentation Tiers Monde ; CNNR Hérault ;  Comité Thomas Sankara de Montpellier (CTSM ) ;  Survie ; UJFP ; Campagne BDS France Montpellier ;  États généraux des Migrations Montpellier ;  FUIQP 34 ; Ligue des Droits de l’Homme Montpellier

Partager l'article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram
À LA UNE

La campagne de vaccination contre la grippe saisonnière a commencé en Occitanie

Entre le mois de décembre et avril, la grippe touche en moyenne 2,5 millions de personnes chaque année. La vaccination contre la grippe saisonnière commence aujourd’hui et se déroulera jusqu’au...

Occitanie : Faut-il repenser la gestion forestière ?

Lors de la Commission permanente du vendredi 22 octobre, les élus présents ont adopté à l’unanimité une motion en faveur de la gestion forestière et de la filière bois. Alors...

VIDÉO, INTERVIEW, ÉMISSION
LES PLUS LUS
Liza Papel & Camen Bruère #LPCB
ANNONCES LÉGALES